Concours Eurovision de la chanson 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Concours Eurovision de la chanson 2011

Feel Your Heart Beat!

Description de l'image Logo du Concours Eurovision de la chanson 2011.png.
Dates
1re demi-finale
2e demi-finale
Finale
Retransmission
Lieu ESPRIT Arena, Düsseldorf
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Présentateur(s) Anke Engelke
Judith Rakers
Stefan Raab
Superviseur exécutif Jon Ola Sand
Télédiffuseur hôte ARD (via NDR)
Ouverture Finale : Satellite par Stefan Raab et Lena Meyer-Landrut
Entracte Première demi-finale : Cold Steel Drummers
Deuxième demi-finale : Flying Steps
Finale : Oh Jonny et Klar par Jan Delay et son groupe Disko No.1
Participants
Nombre de participants 43
Débuts Aucun
Retour Autriche
Hongrie
Italie
Saint-Marin
Retrait Aucun
Carte de participation.
  • Pays participants qualifiés pour la finale
  • Pays participants non qualifiés pour la finale
  • Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 2011
Résultat
Chanson gagnante Running Scared
par Ell & Nikki
Azerbaïdjan
Système de vote Chaque pays attribua 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses 10 chansons favorites.
Nul point Aucun

Le Concours Eurovision de la chanson 2011 est la 56e édition du concours. Il a lieu à Düsseldorf, en Allemagne à la suite de la victoire de Lena Meyer-Landrut à l'Eurovision 2010 avec la chanson Satellite. Les demi-finales ont lieu les et et la finale se déroule le . Le slogan de cette édition est Feel Your Heart Beat! (en français Écoute ton cœur battre !).

L'Azerbaïdjan remporte cette édition avec la chanson Running Scared, interprétée par Ell & Nikki, avec un total de 221 points. C'est la première victoire du pays à l'Eurovision.

L'Italie arrive deuxième avec 189 points et la Suède termine troisième avec 185 points. L'Ukraine et le Danemark complètent le Top 5[1].

Préparation du concours[modifier | modifier le code]

L'Allemagne, qui a remporté l'édition 2010, se charge de l’organisation de l’édition 2011[2]. C'est la première fois qu'un des « Big Four » (les quatre plus importants contributeurs financiers de l'UER - l'Allemagne, l'Espagne, la France et le Royaume-Uni) organise le concours, depuis l'instauration de la règle en 2000.

Lieu[modifier | modifier le code]

Dès l'annonce de la victoire de l'Allemagne, de très nombreuses villes se montrèrent intéressées par l'organisation du concours. Huit d'entre elles furent retenues lors d'une première sélection : Berlin, Cologne, Düsseldorf, Francfort-sur-le-Main (ville hôte de l'édition 1957), Gelsenkirchen, Hambourg, Hanovre et Munich (ville hôte de l'édition 1983)[3].

L'ESPRIT arena de jour.
L'ESPRIT arena de nuit.

Le , la NDR annonça que seules quatre villes avaient finalement posé leur candidature officielle pour accueillir l'évènement : Berlin, Düsseldorf, Hambourg et Hanovre[4]. Les quatre lieux en lice étaient l’aéroport de Tempelhof de Berlin ; l'ESPRIT arena de Düsseldorf ; le Centre d'Exposition de Hambourg et le Centre d'Exposition de Hanovre[5]. Le , la NDR annonça que la ville hôte serait finalement Düsseldorf. Sa candidature l'avait emporté sur les autres, non seulement au regard de la salle proposée, mais aussi des facilités de logement et de transport. La ville pouvait offrir 25.000 chambres d'hôtel et était accessible par air (via l'aéroport situé à 5 kilomètres de son centre), par eau (via le Rhin) et par terre (via les nombreuses autoroutes la reliant à la Belgique et aux Pays-Bas)[6].

L'ESPRIT arena est un stade couvert, pourvu d'un toit rétractable[2], inauguré en 2004 et dont le club locataire est le Fortuna Düsseldorf. Pour le concours, il fut transformé et séparé en deux parties, la première pour la scène et les spectateurs, la seconde pour les coulisses. 24.000 spectateurs purent y prendre place lors de chaque soirée[6].

Superviseur exécutif[modifier | modifier le code]

Le superviseur délégué sur place par l'UER fut pour la première fois, Jon Ola Sand. Son prédécesseur, Svante Stockselius, avait pris sa pension le . Il avait officié durant six années et supervisé sept éditions du concours, depuis 2004[7].

Présentateurs[modifier | modifier le code]

Les présentateurs: Anke Engelke, Judith Rakers et Stefan Raab.

Le , la NDR annonce les présentateurs des trois soirées : Anke Engelke, Judith Rakers et Stefan Raab[8].

Anke Engelke, d'origine canadienne, s'était fait connaître comme actrice et présentatrice de télévision mais aussi comme chanteuse. Judith Rakers était alors présentatrice de télévision et animatrice en radio. Quant à Stefan Raab, il était impliqué de longue date dans les sélections allemandes pour le concours. Il avait été chef d'orchestre en 1998, puis avait représenté son pays en 2000, terminant alors à la cinquième place. Il était également le compositeur des chansons allemandes de 1998, 2000 et 2004. Enfin, il était l'initiateur des sélections allemandes de 2010 (Unser Star für Oslo) et 2011 (Unser Song für Deutschland)[8].

Slogan et identité visuelle[modifier | modifier le code]

Scène de la 56e édition du Concours

L'identité visuelle de l'édition 2011 est conçue par la compagnie britannique Turquoise Branding. Le slogan retenu est Feel Your Heart Beat! (Écoute ton cœur battre!). Il fait référence aux émotions profondes que suscitent la musique et le concours : à la fois l'enthousiasme, l'excitation, l'amour et la passion. Le message est également que toutes les musiques et tous les cœurs battent à leur propre rythme, par-delà les barrières des cultures et des langages. Le logo est inspiré par un geste de la gagnante de l'année précédente, Lena Meyer-Landrut. Après sa victoire et une fois revenue sur la scène, elle avait formé un cœur de ses mains, pour remercier toutes les personnes ayant voté pour elle. Le logo prend ainsi la forme d'un cœur. Il est composé de plusieurs rayons lumineux et dans les animations, il vibre aux rythme et son de véritables pulsations cardiaques[9].

La scène se compose d’un podium principal circulaire, relié par une rampe à un podium secondaire, lui aussi circulaire. Le podium principal est noir et strié de LED ; le podium secondaire est blanc. L’arrière-fond est composé d'un vaste écran LED, encadré par des bordures blanches. Ces bordures descendent jusqu'au podium principal qu'elles encerclent, avant de constituer la rampe et de courir jusqu'au podium secondaire. Dix branches striées de LED partent de la scène et rayonnent jusque dans le public. La green room est située juste derrière la scène. Dissimulée par l'écran LED, elle est révélée aux spectateurs par coulissement de ce dernier[10].

Concours[modifier | modifier le code]

Pays participants[modifier | modifier le code]

Quarante-trois pays participent au cinquante-sixième concours[11], égalant ainsi le record de l'édition 2008.

Quatre pays firent leur retour : l'Autriche, la Hongrie, l'Italie et Saint-Marin[11].

L'Italie revint après une absence de quatorze années, ayant participé pour la dernière fois en 1997. Le pays est intégré au groupe des plus importants contributeurs financiers de l'UER, avec l'Allemagne, l'Espagne, la France et le Royaume-Uni. Ce groupe est dès lors désigné sous le nom de « Big Five ». En tant que tel, l'Italie bénéficie d'une place automatique en finale[11].

La Slovaquie avait initialement prévu de se retirer pour des raisons financières, mais oublia d'en notifier l'UER. Son nom demeura donc sur la liste des pays participants et fut publié ainsi, après la date de clôture officielle des inscriptions. Afin d'éviter une amende pour retrait tardif, le pays décida de concourir malgré tout[12].

Le Liechtenstein aurait souhaité faire ses débuts et posa sa candidature comme membre actif de l'UER[13]. Ce statut lui fut cependant refusé et le pays ne put participer au concours[14].

Quatre autres pays ne souhaitèrent pas participer et faire leur retour, essentiellement pour des raisons financières : Andorre, le Luxembourg, Monaco et la Tchéquie. Le Monténégro s'était initialement inscrit, mais se retira le , deux jours avant la date de clôture, pour les mêmes raisons[15].

Tirages au sort[modifier | modifier le code]

  • Pays participant à la première demi-finale
  • Pays votant lors de la première demi-finale
  • Pays participant à la deuxième demi-finale
  • Pays votant lors de la deuxième demi-finale

Les tirages au sort des ordres de passage se déroulent en plusieurs étapes. Premièrement, le partenaire commercial de l’UER pour le télévote, l’entreprise allemande Digame, répartit les demi-finalistes en six lots, selon leur historique de vote et leur proximité géographique[16].

Lot 1 Lot 2 Lot 3 Lot 4 Lot 5 Lot 6

Ensuite, le , fut procédé au tirage au sort des participations aux demi-finales. La moitié des pays de chaque lot furent inscrits dans la première demi-finale ; l'autre, dans la deuxième. Afin de faciliter l'organisation des répétitions et l'arrivée des délégations étrangères à Düsseldorf, chaque pays fut inscrit, soit en première, soit en deuxième partie de soirée. Quant aux finalistes automatiques, l’Espagne et le Royaume-Uni furent inscrits dans la première demi-finale ; l’Allemagne, la France et l'Italie, dans la deuxième. À sa demande, Israël fut inscrit dans la deuxième demi-finale. La première coïncidait en effet avec Yom Hazikaron, jour de commémoration des victimes de guerre israéliennes[16]. Enfin, le , fut procédé au tirage au sort des ordres de passage définitifs pour les demi-finales[17].

Anciens participants[modifier | modifier le code]

Artiste Pays Année(s) précédente(s)
Dana International Israël 1998 (vainqueur)
Dino Merlin Bosnie-Herzégovine 1999 (en duo avec Béatrice Poulot)
Lena Meyer-Landrut Allemagne 2010 (vainqueur)
Gunnar Ólason (membre de Sigurjón's Friends) Islande 2001 (comme membre de Two Tricky)
Zdob și Zdub Moldavie 2005

C'est la première fois depuis 1958 que deux anciens vainqueurs revinrent concourir la même année.

Les représentantes slovaques, TWiiNS, avaient accompagné Tereza Kerndlová en 2008 pour la Tchéquie[18].

Cartes postales[modifier | modifier le code]

Les cartes postales débutaient par un plan sur les artistes qui s'apprêtaient à monter sur la scène. Le nom du pays participant apparaissait ensuite à l'écran, avec le logo illuminé aux couleurs du drapeau national. S'ensuivait une courte vidéo mettant en scène des ressortissants du pays, vivant en Allemagne. La vidéo se terminait par l'apparition dans le paysage, du slogan, traduit dans la langue nationale du pays, ou par son énonciation par les ressortissants. Le logo illuminé aux couleurs du drapeau réapparaissait à l'écran, concluant la séquence.

Première demi-finale[modifier | modifier le code]

La première demi-finale eut lieu le mardi [19] et dura près de deux heures et treize minutes.

Dix-neuf pays concoururent pour une des dix places en finale. L’Espagne et le Royaume-Uni votèrent dans cette demi-finale[20].

L'interprète de la chanson islandaise était à l'origine le chanteur Sigurjón Brinck. Hélas, il décéda d'un arrêt cardiaque, peu de temps avant le début de la sélection nationale islandaise, alors qu'il était à peine âgé de trente-six ans. Ses meilleurs amis, en accord avec sa veuve, décidèrent de lui rendre hommage, en formant le groupe Sigurjón's Friends et en concourant à sa place[21].

La sélection nationale azerbaïdjanaise s'était conclue de façon surprenante. Le jury n'était pas parvenu à trancher entre deux finalistes : Eldar Qasımov et Nigar Camal. Il fut donc décidé de les envoyer tous les deux au concours, sous la forme d'un duo : Ell & Nikki[22].

Ouverture[modifier | modifier le code]

La première demi-finale débuta par une animation du slogan et du logo. La caméra montra ensuite la salle et le public, puis Anke Engelke, Judith Rakers et Stefan Raab, qui avaient pris place sur le podium secondaire. Judith Rakers prononça la phrase rituelle : « Good evening, Europe! » et Anke Engelke, sa contrepartie française : « Bonsoir l'Europe ! » Tous trois poursuivirent avec les présentations d'usage et saluèrent plus particulièrement l'Italie qui effectuait son retour après quatorze ans d'absence.

Pauses commerciales[modifier | modifier le code]

Durant la première pause commerciale, fut montrée une vidéo, tournée lors de la réception organisée en l'honneur des artistes. Anke Engelke et Stefan Raab faisaient chanter à ces derniers, une chanson allemande traditionnelle : Mein Vater war ein Wandersmann (Mon père était un vagabond).

Durant la seconde pause, Judith Rakers fit une intervention depuis la green room. Elle échangea quelques mots avec la représentante norvégienne, Stella Mwangi.

Entracte[modifier | modifier le code]

L'entracte débuta par une vidéo récapitulant toutes les cartes postales. S’ensuivit une prestation des Cold Steel Drummers. Il s’agit d’un numéro de fanfare, ponctué d’acrobaties diverses, réalisés par des tambours, des grosses caisses et des danseurs supplémentaires. Furent ensuite présentées les cinq chansons qualifiées automatiquement pour la finale. L’entracte se conclut par une intervention de Judith Rakers, depuis la green room. Elle échangea quelques mots avec la représentante serbe, Nina Radojčić.

Vote[modifier | modifier le code]

Les résultats du vote furent déterminés moitié par les téléspectateurs, moitié par les jurys nationaux. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les jurys classèrent de même leurs chansons préférées. Les deux classements furent combinés pour donner les résultats finaux : les dix chansons les mieux classées étaient qualifiées pour la finale. Les détails du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact[23].

Le vote fut lancé par les présentateurs au moyen de la phrase rituelle « Europe, start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Europe, stop voting now ! ».

Les résultats furent révélés en direct par Anke Engelke. Dix enveloppes grises comportant un point d'interrogation apparurent successivement au milieu de l'écran. La caméra effectua alors plusieurs plans sur les participants assis dans la green room. Chaque enveloppe révéla ensuite le drapeau national et le nom du pays qualifié, qui allèrent se ranger dans la partie droite de l'écran. La bande-son joua un extrait de la chanson qualifiée.

Résultats[modifier | modifier le code]

Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l'écran et dans l'ordre : Nina Radojčić, Evelina Sašenko, Loúkas Yórkas, Ell & Nikki, Eldrine, Anna Rossinelli, Kati Wolf, Paradise Oskar, Alekseï Vorobiev et Sigurjón's Friends.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l'Azerbaïdjan, la Finlande, la Grèce, la Géorgie, la Hongrie, l'Islande, la Lituanie, la Russie, la Serbie et la Suisse[24]. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les neuf pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale.

Ce fut la première fois que la Turquie et l'Arménie ne se qualifièrent pas pour la finale.

Ordre[24] Pays[24] Artiste(s)[24] Chanson[24] Langue(s) Place[24] Points[24]
01 Pologne Magdalena Tul Jestem Polonais 19 18
02 Norvège Stella Mwangi Haba Haba Anglais, swahili 17 30
03 Albanie Aurela Gaçe Feel the Passion Anglais, albanais 14 47
04 Arménie Emmy Boom Boom Anglais 12 54
05 Turquie Yüksek Sadakat Live It Up Anglais 13 47
06 Serbie Nina Čaroban Serbe 08 67
07 Russie Alekseï Vorobiev Get You Anglais 09 64
08 Suisse Anna Rossinelli In Love for a While Anglais 10 55
09 Géorgie Eldrine One More Day Anglais 06 74
10 Finlande Paradise Oskar Da Da Dam Anglais 03 103
11 Malte Glen Vella One Life Anglais 11 54
12 Saint-Marin Senit Stand by Anglais 16 34
13 Croatie Daria Kinzer Celebrate Anglais 15 41
14 Islande Sigurjón's Friends Coming Home Anglais 04 100
15 Hongrie Kati Wolf What About My Dreams? Anglais, hongrois 07 72
16 Portugal Homens da Luta A luta é alegria Portugais 18 22
17 Lituanie Evelina Sašenko C'est ma vie Anglais, français 05 81
18 Azerbaïdjan Ell & Nikki Running Scared Anglais 02 122
19 Grèce Loúkas Yórkas feat. Stereo Mike Watch My Dance Anglais, grec 01 133

Deuxième demi-finale[modifier | modifier le code]

La deuxième demi-finale eut lieu le jeudi [19] et dura près de deux heures.

Dix-neuf pays concoururent pour une des dix places en finale. L'Allemagne, la France et l'Italie votèrent dans cette demi-finale[25].

Ce fut la première fois que deux pays furent représentés la même année par des jumeaux. Il s'agissait en l'occurrence de la Slovaquie, avec les TWiiNS, et de l'Irlande, avec Jedward[18]. Ils furent ensemble les premiers jumeaux à participer au concours, depuis les sœurs Kessler, en 1959.

Ce fut également la première fois qu'un pays propose un titre a cappella. En effet, les représentants de la Belgique, les Witloof Bay ont chanté With Love Baby avec l'aide d'un beatboxeur, membre du groupe.

La sélection ukrainienne connut quelques rebondissements. Au terme de plusieurs épreuves de qualification, Mika Newton remporta la finale, avec sa chanson Angel. Mais ce résultat provoqua de nombreuses réactions négatives dans la presse et l'opinion publique ukrainienne, beaucoup estimant que les résultats avaient été truqués en faveur de la chanteuse. La télévision publique ukrainienne décida alors d'organiser une nouvelle finale, avec les trois concurrentes arrivées en tête du vote : Mika Newton, Jamala et Zlata Ognevich. Ces deux dernières refusèrent la proposition et se retirèrent définitivement de la sélection. Les responsables ukrainiens firent recompter les votes de la finale, qui donnèrent le même résultat. Mika Newton fut donc confirmée comme représentante nationale[26]. Pour sa prestation, elle se fit accompagner par Kseniya Simonova, gagnante de la première édition de Ukraine's Got Talent. Simonova créa au moyen de sable fin, des figures éphémères qui furent projetées en arrière-fond[27].

Le représentant suédois, Eric Saade, décida de reproduire pour sa prestation, un effet spécial qu'il avait employé lors de la sélection nationale suédoise. Il interprétait une partie de sa chanson dans un cube de verre, dont il sortait en en brisant la paroi. Il rencontra cependant de nombreuses difficultés durant les répétitions pour reproduire cet effet. Ce ne fut qu'après plusieurs essais infructueux que son numéro fut enfin au point[28].

Initialement, la Biélorussie avait sélectionné la chanson Born in Byelorussia pour la représenter. Ce morceau évoquait dans ses paroles une certaine nostalgie pour la période soviétique, ce qui suscita immédiatement la polémique. La télévision publique biélorusse fit modifier le texte et le titre, qui devint I Am Belarusian. Il apparut cependant que la chanson avait été publiée avant la date limite du . Elle fut donc disqualifiée et remplacée par une autre, sur le même thème : I Love Belarus[29].

Ouverture[modifier | modifier le code]

La deuxième demi-finale débuta par une animation du slogan et du logo. La caméra montra la salle et le public, puis Anke Engelke, Judith Rakers et Stefan Raab, qui avaient pris place sur le podium secondaire. Anke Engelke prononça la phrase rituelle : « Good evening, Europe! » et Judith Rakers, sa contrepartie française : « Bonsoir l'Europe ! » Tous trois firent ensuite les présentations d'usage. Ils saluèrent au passage les artistes qualifiés de la première demi-finale, ainsi que les qualifiés automatiques, qui étaient tous assis dans le public.

Pauses commerciales[modifier | modifier le code]

Durant la première pause commerciale, Judith Rakers alla rejoindre dans les gradins, les artistes qualifiés. Elle échangea quelques mots avec la représentante suisse, Anna Rossinelli, et les représentants azerbaïdjanais, Ell & Nikki.

Durant la seconde pause commerciale, fut montrée une vidéo de Anke Engelke et Stefan Raab reprenant en acoustique plusieurs chansons marquantes du concours : Fairytale, Nel blu dipinto di blu, Hard Rock Hallelujah, Hallelujah, Waterloo, Merci, Chérie, Dschinghis Khan et Ein bißchen Frieden.

Entracte[modifier | modifier le code]

L'entracte débuta par une vidéo récapitulant toutes les cartes postales. S’ensuivit une prestation du groupe Flying Steps. Il s’agit d’un numéro de breakdance, effectué sur des morceaux remixés de Jean-Sébastien Bach. Furent ensuite présentées les cinq chansons qualifiées automatiquement pour la finale. L’entracte se conclut par une intervention de Judith Rakers, depuis le public. Elle échangea quelques mots avec la représentante allemande, Lena Meyer-Landrut.

Vote[modifier | modifier le code]

Les résultats du vote furent déterminés moitié par les téléspectateurs, moitié par les jurys nationaux. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les jurys classèrent de même leurs chansons préférées. Les deux classements furent combinés pour donner les résultats finaux : les dix chansons les mieux classées étaient qualifiées pour la finale. Les détails du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact[30].

Le vote fut lancé par Stefan Raab au moyen de la phrase rituelle : « Europe, start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Europe, stop voting now ! ».

Les résultats furent révélés en direct par Anke Engelke. Dix enveloppes grises comportant un point d'interrogation apparurent successivement au milieu de l'écran. La caméra effectua alors plusieurs plans sur les participants assis dans la green room. Chaque enveloppe révéla ensuite le drapeau national et le nom du pays qualifié qui allèrent se ranger dans la partie droite de l'écran. La bande-son joua un extrait de la chanson qualifiée.

Résultats[modifier | modifier le code]

Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l'écran et dans l'ordre : Getter Jaani, Hotel FM, Zdob şi Zdub, Jedward, Dino Merlin, A Friend In London, Nadine Beiler, Mika Newton, Maja Keuc et Eric Saade.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l'Autriche, la Bosnie-Herzégovine, le Danemark, l'Estonie, l'Irlande, la Moldavie, la Roumanie, la Slovénie, la Suède et l'Ukraine[31]. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les neuf pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale.

Ordre[31] Pays[31] Artiste(s)[31] Chanson[31] Langue(s) Place[31] Points[31]
01 Bosnie-Herzégovine Dino Merlin Love in Rewind Anglais, bosnien 05 109
02 Autriche Nadine Beiler The Secret is Love Anglais 07 69
03 Pays-Bas 3JS Never Alone Anglais 19 13
04 Belgique Witloof Bay With Love Baby Anglais 11 53
05 Slovaquie TWiiNS I'm Still Alive Anglais 13 48
06 Ukraine Mika Newton Angel Anglais 06 81
07 Moldavie Zdob și Zdub So Lucky Anglais 10 54
08 Suède Eric Saade Popular Anglais 01 155
09 Chypre Chrístos Mylórdos San ággelos s’agápisa
(Σαν άγγελος σ'αγάπησα)
Grec 18 16
10 Bulgarie Poli Guénova Na inat
(На инат)
Bulgare 12 48
11 Macédoine Vlatko Ilievski Rusinka
(Русинкa)
Anglais, macédonien 16 36
12 Israël Dana International Ding Dong Hébreu, anglais 15 38
13 Slovénie Maja Keuc No One Anglais 03 112
14 Roumanie Hotel FM Change Anglais 04 111
15 Estonie Getter Jaani Rockefeller Street Anglais 09 60
16 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Anastasiya Vinnikova I Love Belarus Anglais 14 45
17 Lettonie Musiqq Angel in Disguise Anglais 17 25
18 Danemark A Friend In London New Tomorrow Anglais 02 135
19 Irlande Jedward Lipstick Anglais 08 68

Finale[modifier | modifier le code]

La finale eut lieu le samedi [19] et dura près de trois heures et vingt-huit minutes. Vingt-cinq pays concoururent pour la victoire : les « Big Five » et les vingt pays qualifiés des deux demi-finales[1].

Ce fut la toute première fois, depuis ses débuts en 1957, que le Royaume-Uni choisit ses représentants en interne. Jusque-là, le public britannique était toujours intervenu, soit pour le choix de l'artiste, soit pour celui de la chanson[32].

Ce fut la troisième fois dans l'histoire du concours qu'un vainqueur revint défendre son titre l'année suivante. L'Allemagne avait en effet choisi pour la représenter, la gagnante de l'année précédente, Lena Meyer-Landrut. Les artistes précédents avaient été Lys Assia, en 1957, et Corry Brokken, en 1958[33].

Ouverture[modifier | modifier le code]

La finale débuta par une animation du slogan et du logo. La caméra montra la salle et le public, puis Anke Engelke, Judith Rakers et Stefan Raab, qui avaient pris place sur le podium secondaire. Anke Engelke prononça la phrase rituelle : « Good evening, Europe! » et Judith Rakers, sa contrepartie française : « Bonsoir l'Europe ! » Tous trois firent ensuite les présentations d'usage. Ils remercièrent plus particulièrement la Norvège pour avoir organisé le concours, l'année précédente.

Tous trois chantèrent ensuite les premiers couplets de la chanson victorieuse de l'an dernier, Satellite. Stefan Raab regagna alors le podium principal pour une reprise rockabilly du morceau. Vers la fin du numéro, quarante-trois sosies de Lena Meyer-Landrut montèrent sur la scène, portant chacun un des drapeaux nationaux des pays participants. La véritable Lena apparut soudain au milieu d'eux et termina de chanter Satellite en duo avec Stefan Raab. L'ouverture se conclut par une courte vidéo montrant la transformation subie par l'ESPRIT arena pour accueillir le concours.

Pauses commerciales[modifier | modifier le code]

Durant la première pause commerciale, Judith Rakers fit une intervention depuis la green room. Elle échangea quelques mots avec le représentant bosnien, Dino Merlin, et les représentants danois, A Friend In London.

Durant la seconde pause, Judith Rakers fit à nouveau une intervention depuis la green room. Elle échangea quelques mots avec le représentant suédois, Eric Saade.

Entracte[modifier | modifier le code]

Le spectacle d'entracte débuta par une vidéo reprenant toutes les cartes postales. S'ensuivit une prestation du chanteur allemand Jan Delay, accompagné de son groupe Disko n°1. Ils interprétèrent ensemble deux chansons de leur répertoire : Oh Jonny et Klar.

Vote[modifier | modifier le code]

Les résultats du vote furent déterminés moitié par les téléspectateurs, moitié par les jurys nationaux. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les jurys classèrent de même leurs chansons préférées. Les deux classements furent combinés pour donner les résultats finaux[34].

L’ordre de passage des pays durant la procédure de vote fut déterminé non plus par tirage au sort, mais selon un algorithme informatique, qui permettait d’accroître le suspense[35]. Les points de un à sept s’affichèrent automatiquement sur le tableau de vote. Les porte-paroles, contactés par satellite, énoncèrent les trois résultats principaux : "huit", "dix" et "douze points".

Le vote fut lancé par Stefan Raab au moyen de la phrase rituelle : « Europe, start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Europe, stop voting now ! ».

Durant le vote, la caméra fit systématiquement un plan sur les participants qui recevaient "douze points". Apparurent ainsi à l'écran Ell & Nikki, Blue, A Friend In London, Hotel FM, Loúkas Yórkas, Eldrine, Kati Wolf, Paradise Oskar, Mika Newton, Dino Merlin, Jedward, Evelina Sašenko, Raphael Gualazzi, Nadine Beiler, Amaury Vassili, Lucía Pérez, Maja Keuc, Zdob şi Zdub, Sigurjón's Friends et Eric Saade.

La première partie du vote ne permit pas un pays d’émerger clairement. Les dix premiers "douze points" furent en effet attribués à dix pays différents. Pas moins de six pays se disputèrent la tête : l’Azerbaïdjan, la Grèce, le Danemark, le Royaume-Uni, l’Ukraine et la Suède. Il fallut attendre le vingt-deuxième vote, le vote turc, pour que l’Azerbaïdjan s’empare définitivement de la première place.

Résultats[modifier | modifier le code]

Ce fut la première victoire de l’Azerbaïdjan au concours[19].

Au total, l’édition 2011 fut suivie par 114,5 millions de téléspectateurs (soit 9 millions de plus que l'année précédente) et par 804 000 personnes sur Internet[36].

Par la suite, la finale du concours reçut deux récompenses. Tout d'abord, un Deutscher Fernsehpreis, dans la catégorie « meilleur programme de divertissement »[37]. Ensuite, une Rose d'Or, dans la catégorie « meilleur spectacle en direct »[38].

Ordre[1] Pays[1] Artiste(s)[1] Chanson[1] Langue(s) Place[1] Points[1]
01 Finlande Paradise Oskar Da Da Dam Anglais 21 57
02 Bosnie-Herzégovine Dino Merlin Love in Rewind Anglais, bosnien 06 125
03 Danemark A Friend In London New Tomorrow Anglais 05 134
04 Lituanie Evelina Sašenko C'est ma vie Anglais, français 19 63
05 Hongrie Kati Wolf What About My Dreams? Anglais, hongrois 22 53
06 Irlande Jedward Lipstick Anglais 08 119
07 Suède Eric Saade Popular Anglais 03 185
08 Estonie Getter Jaani Rockefeller Street Anglais 24 44
09 Grèce Loúkas Yórkas ft. Stereo Mike Watch My Dance Anglais, grec 07 120
10 Russie Alekseï Vorobiev Get You Anglais 16 77
11 France Amaury Vassili Sognu Corse 15 82
12 Italie Raphael Gualazzi Madness of Love Italien, anglais 02 189
13 Suisse Anna Rossinelli In Love for a While Anglais 25 19
14 Royaume-Uni Blue I Can Anglais 11 100
15 Moldavie Zdob și Zdub So Lucky Anglais 12 97
16 Allemagne (hôte) Lena Taken by a Stranger Anglais 10 107
17 Roumanie Hotel FM Change Anglais 17 77
18 Autriche Nadine Beiler The Secret Is Love Anglais 18 64
19 Azerbaïdjan Ell & Nikki Running Scared Anglais 01 221
20 Slovénie Maja Keuc No One Anglais 13 96
21 Islande Sigurjón's Friends Coming Home Anglais 20 61
22 Espagne Lucía Pérez Que me quiten lo bailao Espagnol 23 50
23 Ukraine Mika Newton Angel Anglais 04 159
24 Serbie Nina Čaroban Serbe 14 85
25 Géorgie Eldrine One More Day Anglais 09 110

Tableaux des votes[modifier | modifier le code]

Première demi-finale[modifier | modifier le code]

Eurovision Song Contest logo.svg Points attribués
Total
Pays
Pologne 3 4 4 2 5 18
Norvège 1 1 1 2 8 4 10 2 1 30
Albanie 8 6 8 7 4 2 12 47
Arménie 2 7 8 8 7 7 4 8 3 54
Turquie 12 2 5 3 2 10 12 1 47
Serbie 6 7 2 4 12 7 3 3 12 5 1 3 2 67
Russie 4 3 12 3 6 5 3 1 5 3 3 3 5 5 3 64
Suisse 3 6 3 2 6 2 6 8 5 6 6 2 55
Géorgie 5 8 10 4 5 1 8 2 1 12 8 10 74
Finlande 10 12 6 1 3 12 10 3 12 6 8 7 3 4 6 103
Malte 2 6 7 2 5 6 12 4 2 1 7 54
Saint-Marin 8 5 5 1 6 1 6 2 34
Croatie 7 12 1 12 4 1 4 41
Islande 4 10 2 8 3 8 10 12 10 8 6 12 7 100
Hongrie 5 6 10 12 1 6 7 5 10 10 72
Portugal 4 4 2 1 8 3 22
Lituanie 12 8 4 1 7 3 10 2 2 5 6 4 5 12 81
Azerbaïdjan 8 5 12 10 1 12 5 10 5 10 8 7 7 10 7 1 4 122
Grèce 7 1 10 10 4 7 6 7 7 4 5 6 8 10 12 4 10 7 8 133
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  • Télévote & jury

Deuxième demi-finale[modifier | modifier le code]

Eurovision Song Contest logo.svg Points attribués
Flag of Belarus (1995–2012).svg Total
Pays
Bosnie-Herzégovine 12 10 4 12 4 8 12 12 5 2 7 10 7 4 109
Autriche 7 3 5 1 4 4 10 1 7 2 5 2 1 12 5 69
Pays-Bas 8 5 13
Belgique 8 1 6 6 2 6 2 2 8 1 3 6 2 53
Slovaquie 6 3 3 12 7 3 3 3 3 5 48
Ukraine 4 10 8 3 5 3 6 8 6 2 7 12 1 6 81
Moldavie 4 2 5 4 12 10 1 4 5 7 54
Suède 5 10 12 12 7 5 3 12 2 12 5 7 12 8 7 12 8 12 1 3 155
Chypre 6 2 8 16
Bulgarie 2 2 1 5 1 10 1 4 4 1 3 4 10 48
Macédoine 10 7 1 3 8 7 36
Israël 5 2 5 1 7 4 6 7 1 38
Slovénie 12 8 8 4 7 8 10 6 10 5 4 8 6 5 3 112
Roumanie 6 4 10 6 12 7 8 1 4 7 6 5 6 3 8 6 12 111
Estonie 5 6 8 6 4 5 1 8 3 10 4 60
Biélorussie 2 1 10 10 3 8 1 4 6 45
Lettonie 4 2 8 2 2 7 25
Danemark 1 7 7 7 3 3 2 12 6 12 10 10 5 10 4 12 12 2 10 135
Irlande 7 1 5 2 2 10 7 1 6 3 10 10 8 68
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  • Télévote & jury

Finale[modifier | modifier le code]

Eurovision Song Contest logo.svg Points attribués
Drapeau de la Russie Drapeau de la Bulgarie Drapeau des Pays-Bas Drapeau de l'Italie Drapeau de Chypre Drapeau de l'Ukraine Drapeau de la Finlande Drapeau de la Norvège Drapeau de l'Arménie Drapeau de la Macédoine du Nord Drapeau de l'Islande Drapeau de la Slovaquie Drapeau du Royaume-Uni Drapeau du Danemark Drapeau de l'Autriche Drapeau de la Pologne Drapeau de la Suède Drapeau de Saint-Marin Drapeau de l'Allemagne Drapeau de l'Azerbaïdjan Drapeau de la Slovénie Drapeau de la Turquie Drapeau de la Suisse Drapeau de la Grèce Drapeau de la Géorgie Drapeau de la France Drapeau de la Serbie Drapeau de la Croatie Flag of Belarus (1995–2012).svg Drapeau de la Roumanie Drapeau de l'Albanie Drapeau de Malte Drapeau du Portugal Drapeau de la Hongrie Drapeau de la Lituanie Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Drapeau de l'Irlande Drapeau de l'Espagne Drapeau d’Israël Drapeau de l'Estonie Drapeau de la Moldavie Drapeau de la Belgique Drapeau de la Lettonie Total
Pays Finlande 12 10 5 5 7 2 5 1 3 7 57
Bosnie-Herzégovine 2 8 4 4 12 12 8 7 12 10 12 3 5 12 7 7 125
Danemark 7 12 3 7 12 6 5 3 10 4 6 8 7 1 5 12 10 10 6 134
Lituanie 2 3 6 12 12 7 2 1 10 1 7 63
Hongrie 4 12 5 2 5 2 2 8 7 6 53
Irlande 3 5 10 4 8 12 12 4 1 12 8 8 6 2 7 7 10 119
Suède 1 10 10 1 6 10 4 6 7 10 3 10 6 3 4 4 6 1 10 1 4 4 3 6 10 5 4 5 12 12 3 4 185
Estonie 2 7 2 2 7 7 5 6 2 4 44
Grèce 8 10 2 12 6 7 3 8 10 8 2 6 3 8 10 8 1 8 120
Russie 4 2 8 8 1 5 4 1 4 4 5 4 3 6 8 5 5 77
France 3 1 7 5 4 5 3 12 2 6 2 1 2 4 10 2 12 1 82
Italie 1 3 6 1 3 7 6 10 12 3 1 3 4 10 7 8 2 3 6 12 10 10 4 10 6 5 12 6 6 12 189
Suisse 4 10 5 19
Royaume-Uni 4 12 10 4 3 1 2 5 2 3 2 5 1 6 2 1 2 6 7 3 3 6 1 4 5 100
Moldavie 7 8 7 5 8 5 4 7 5 4 7 12 5 4 8 1 97
Allemagne 7 6 5 6 8 10 4 6 7 3 8 4 3 1 8 2 3 3 5 8 107
Roumanie 6 4 12 4 1 6 5 1 1 8 6 1 12 10 77
Autriche 5 1 1 3 2 3 2 1 4 12 5 1 7 3 3 2 2 7 64
Azerbaïdjan 12 6 8 10 5 8 7 8 8 3 10 12 1 5 8 6 10 6 10 8 12 8 7 8 8 4 8 10 3 2 221
Slovénie 5 2 6 10 1 7 3 1 1 2 10 12 4 3 1 6 12 2 3 2 3 96
Islande 5 8 8 4 6 1 10 4 12 1 2 61
Espagne 4 2 1 2 3 12 5 5 12 4 50
Ukraine 10 8 7 5 12 7 12 2 2 12 6 7 7 10 6 5 10 2 3 4 7 7 8 159
Serbie 3 3 2 6 1 8 7 6 5 10 6 8 1 5 10 4 85
Géorgie 6 1 12 10 7 7 10 8 8 12 5 12 2 3 7 110
Verticalement, le tableau suit l'ordre de passage des candidats. Horizontalement, le tableau suit l'ordre de passage lors du vote.
  • Télévote & jury

Douze points[modifier | modifier le code]

Première demi-finale[modifier | modifier le code]

Nombre Récipiendaire Votant(s)
3 Finlande Islande, Norvège, Russie
2 Azerbaïdjan Géorgie, Turquie
Croatie Malte, Serbie
Islande Espagne, Hongrie
Lituanie Pologne, Royaume-Uni
Serbie Croatie, Suisse
Turquie Albanie, Azerbaïdjan
1 Albanie Grèce
Géorgie Lituanie
Grèce Portugal
Hongrie Finlande
Malte Saint-Marin
Russie Arménie

Deuxième demi-finale[modifier | modifier le code]

Nombre Récipiendaire Votant(s)
7 Suède Belgique, Chypre, Danemark, Estonie, France, Israël, Pays-Bas
4 Bosnie-Herzégovine Autriche, Macédoine, Slovaquie, Slovénie
Danemark Bulgarie, Irlande, Lettonie, Suède
2 Roumanie Italie, Moldavie
1 Autriche Allemagne
Moldavie Roumanie
Slovaquie Ukraine
Slovénie Bosnie-Herzégovine
Ukraine Drapeau de la Biélorussie Biélorussie

Finale[modifier | modifier le code]

Nombre Récipiendaire Votant(s)
5 Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine Drapeau de l'Autriche Autriche, Drapeau de la Macédoine Macédoine, Drapeau de la Serbie Serbie, Drapeau de la Slovénie Slovénie, Drapeau de la Suisse Suisse
4 Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Albanie Albanie, Drapeau de l'Espagne Espagne, Drapeau de la Lettonie Lettonie, Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin
3 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Drapeau de Malte Malte, Drapeau de la Russie Russie, Drapeau de la Turquie Turquie
Drapeau du Danemark Danemark Drapeau de l'Irlande Irlande, Drapeau de l'Islande Islande, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de la Géorgie Géorgie Drapeau de la Biélorussie Biélorussie, Drapeau de la Lituanie Lituanie, Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Drapeau de l'Irlande Irlande Drapeau du Danemark Danemark, Drapeau de la Grande-Bretagne Royaume-Uni, Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de l'Ukraine Ukraine Drapeau de l'Arménie Arménie, Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan, Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
2 Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau de la France France, Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau de la France France Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau de la Grèce Grèce
Drapeau de la Lituanie Lituanie Drapeau de la Géorgie Géorgie, Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la Roumanie Roumanie Drapeau de l'Italie Italie, Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau de la Slovénie Slovénie Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine, Drapeau de la Croatie Croatie
Drapeau de la Suède Suède Drapeau de l'Estonie Estonie, Drapeau d'Israël Israël
1 Drapeau de l'Autriche Autriche Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Finlande Finlande Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de la Grèce Grèce Drapeau de Chypre Chypre
Drapeau de la Hongrie Hongrie Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de l'Islande Islande Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau de la Moldavie Moldavie Drapeau de la Roumanie Roumanie
Drapeau de la Grande-Bretagne Royaume-Uni Drapeau de la Bulgarie Bulgarie

Incident[modifier | modifier le code]

Problèmes techniques lors de la première demi-finale[modifier | modifier le code]

La retransmission de la première demi-finale fut perturbée par l'interruption de certaines liaisons entre le système central et les cabines des commentateurs. L'incident débuta vingt minutes après le début du direct, alors que les répétitions s'étaient parfaitement déroulées. Plusieurs chaînes furent affectées par le problème, notamment la RTBF, la SRG SSR (TSR2, SF zwei, RSI La 2 et HD suisse), la BBC, l'ORF, la RTP et le diffuseur hôte, Das Erste. Leurs commentateurs durent fournir leurs explications par le biais de lignes de téléphone fixes ou mobiles. Le lendemain, la production allemande présenta ses excuses et assura que l'incident n'avait affecté que les commentaires et pas les prestations. L'UER estima que cela n'avait eu aucun impact sur les résultats, valida les qualifications de la demi-finale et demanda à la production d'installer un second système de secours pour les deux autres soirées[35].

Télédiffuseurs[modifier | modifier le code]

Dans les pays participants[modifier | modifier le code]

Ordre
de vote
Pays Télédiffuseur(s) Commentateur(s) Porte-parole
31 Albanie RTSH Leon Menkshi Leon Menkshi
19 Allemagne ProSieben (1re demi-finale) Steven Gätjen Ina Müller
Das Erste (2e demi-finale & finale) Peter Urban
NRD 2 Thomas Mohr, Steffi Neu & Tim Frühling
09 Arménie Arménie 1 ? Lusine Tovmasyan
15 Autriche ORF eins Andi Knoll Katharina Bellowitsch
Hitradio Ö3 Martin Blumenau & Benny Hörtnagl
20 Azerbaïdjan İTV Leyla Aliyeva Safura Alizadeh[39]
42 Belgique La Une Jean-Pierre Hautier & Jean-Louis Lahaye Maureen Louys[40]
La Première Éric Russon & Corinne Boulangier
Één André Vermeulen & Sven Pichal
Radio 2 Michel Follet & Kristien Maes
29 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie BTRC ? Leila Ismailava
36 Bosnie-Herzégovine BHT1 Dejan Kukrić Ivana Vidmar
02 Bulgarie BNT Elena Rosberg & Georgi Kushvaliev Maria Ilieva
05 Chypre RIK 1 Melina Karageorgiou Loukas Hamatsos
CyBC Radio 2 Nathan Morley
28 Croatie HRT TV Duško Čurlić Nevena Rendeli
HRT Radio Branko Uvodić
14 Danemark DR1 Ole Tøpholm Lise Rønne[41]
38 Espagne La 2 (demi-finales)[42] José María Íñigo Elena S. Sánchez
La 1 (finale)
40 Estonie ETV Marko Reikop Piret Järvis
Raadio 2 ?
07 Finlande YLE TV2 Tarja Närhi & Asko Murtomäki Susan Aho
YLE Radio Suomi Sanna Kojo & Jorma Hietamäki
26 France France Ô (2e demi-finale) Audrey Chauveau & Bruno Berberes Cyril Féraud[43]
France 3 (finale) Laurent Boyer & Catherine Lara
France Bleu (finale) Fred Musa & Éric Mazet
25 Géorgie GPB Sopho Altunashvili Sofia Nizharadze[39]
24 Grèce NET Maria Kozakou Lena Aroni
34 Hongrie M1 Gábor Gundel Takács Éva Novodomszky
37 Irlande RTÉ Two (demi-finales) ? Derek Mooney
RTÉ One (finale) Marty Whelan
RTÉ Radio 1 Larry Gogan
11 Islande Sjónvarpið Hrafnhildur Halldórsdóttir[44] Ragnhildur Steinunn Jónsdóttir
39 Israël Aroutz 1 pas de commentateur Ofer Nachshon
Kol Israel Daniel Pe’er
04 Italie Rai 5 (2e demi-finale)[45] Raffaella Carrà Raffaella Carrà[45]
Rai 2 (finale)[45] Raffaella Carrà & Bob Sinclar
43 Lettonie LTV Walters & Kazha Aisha
35 Lituanie LRT Darius Užkuraitis Giedrius Masalskis
10 Macédoine MTV 1 Eli Tanaskovska Kristina Taleska
32 Malte PBS Eileen Montesin Kelly Schembri
41 Moldavie Moldova 1 Marcel Spătari Geta Burlacu[39]
08 Norvège NRK1 Olav Viksmo-Slettan Nadia Hasnaoui
03 Pays-Bas Nederland 1 Jan Smit & Daniël Dekker[46] Mandy Huydts[39]
16 Pologne TVP 1 Artur Orzech Odeta Moro-Figurska
33 Portugal RTP1 Sílvia Alberto Joana Teles
30 Roumanie TVR1 Liana Stanciu & Bogdan Pavlică Malvina Cservenschi
13 Royaume-Uni BBC Three (demi-finales)[47] Scott Mills & Sara Cox Alex Jones
BBC One (finale) Graham Norton
BBC Radio 2 Ken Bruce
01 Russie Perviy Kanal Yana Churikova, Yuriy Aksyuta & Kirill Nabutov Dima Bilan[39]
18 Saint-Marin SMRTV[45] Lia Fiorio Nicola Della Valle
27 Serbie RTS1 Dragan Ilić & Duška Vučinić-Lučić Dušica Spasić
Radio Belgrade 1 Tanja Zeljković
12 Slovaquie Dvojka (2e demi-finale) Roman Bomboš Mária Pietrová
Jednotka (1re demi-finale & finale)
21 Slovénie SLO2 (demi-finales) Andrej Hofer Klemen Slakonja
SLO1 (finale) Andrej Hofer
17 Suède SVT1 Hélène Benno & Edward af Sillén Danny Saucedo
23 Suisse TSR 2 Jean-Marc Richard & Nicolas Tanner Cécile Bähler[48]
SF Zwei Sven Epiney
RSI La 2 Jonathan Tedesco
22 Turquie TRT 1 Bülend Özveren & Erhan Konuk Ömer Önder
TRT Radyo 3 ?
06 Ukraine NTU Tymur Miroshnychenko & Tetjana Terekhova Ruslana[39]
NRU Olena Zelinchenko

Dans les autres pays[modifier | modifier le code]

Pays Télédiffuseur(s) Commentateur(s)
Drapeau de l'Australie Australie SBS Julia Zemiro & Sam Pang
Drapeau du Groenland Groenland KNR ?
Drapeau des Îles Féroé Îles Féroé Kringvarp Føroya ?
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Stratos ?

Autres prix[modifier | modifier le code]

Prix Marcel-Bezençon[modifier | modifier le code]

Les prix Marcel-Bezençon sont remis pour la première fois durant le Concours Eurovision de la chanson 2002 à Tallinn en Estonie pour honorer les meilleures chansons en compétition lors de la finale. Fondés par Christer Björkman (représentant de la Suède lors de l'Eurovision 1992) et Richard Herrey (membre des Herreys et vainqueur suédois du concours 1984), les prix portent le nom du créateur de la compétition annuelle, Marcel Bezençon. Remis tous les ans, ils sont répartis en trois catégories : le prix de la presse attribué par les médias accrédités à la meilleure chanson, le prix de la meilleure performance artistique attribué au meilleur artiste par les commentateurs du concours et, enfin, le prix de la meilleure composition attribué par les auteurs-compositeurs participants aux meilleurs compositeurs de la soirée. En 2011, les candidats récompensés sont[49]:

Catégorie Pays Artiste(s) Chanson Place Points
Prix de la meilleure performance artistique Irlande Jedward Lipstick 8 119
Prix de la presse Finlande Paradise Oskar Da Da Dam 21 57
Prix de la meilleure composition France Amaury Vassili Sognu 15 82

OGAE[modifier | modifier le code]

L'Organisation générale des amateurs de l'Eurovision (OGAE) est l'un des deux plus grands fan clubs de l'Eurovision. Elle possède des sections dans toute l'Europe et a été créée en 1984 en Finlande[50]. Tous les pays prenant part ou qui ont pris part à la compétition annuelle peuvent avoir leur propre section OGAE. Les autres pays du monde sont, quant à eux, regroupés dans l'« OGAE Reste du monde », créée en 2004. Chaque année, les clubs ont l'occasion de voter, suivant le modèle de l'Eurovision, pour leurs favoris.

Résultats du sondage de l'OGAE[51]
Position Pays Interprète(s) Chanson Points
1 Drapeau de la Hongrie Hongrie Kati Wolf What About My Dreams? 277
2 Drapeau de la France France Amaury Vassili Sognu 270
3 Drapeau de la Grande-Bretagne Royaume-Uni Blue I Can 253
4 Drapeau de la Suède Suède Eric Saade Popular 238
5 Drapeau de l'Estonie Estonie Getter Jaani Rockefeller Street 183
6 Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine Dino Merlin Love In Rewind 119
7 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Ell & Nikki Running Scared 117
8 Drapeau du Danemark Danemark A Friend In London New Tomorrow 56
9 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Lena Meyer-Landrut Taken By a Stranger 50
10 Drapeau de la Norvège Norvège Stella Mwangi Haba Haba 43

Prix Barbara-Dex[modifier | modifier le code]

Le prix Barbara-Dex est un prix humoristique attribué lors de chaque concours depuis 1997 par le fan club House of Eurovision et qui récompense l'artiste le ou la plus mal habillé(e) lors de la compétition. Ce prix porte le nom de Barbara Dex, qui avait représenté la Belgique et qui était arrivée dernière du concours 1993 en portant lors de son passage une robe jugée affreuse qu'elle avait elle-même créée. Les cinq premiers du Barbara Dex 2011 sont[52]:

Position Pays Interprète(s) Votes
1 Drapeau de la Géorgie Géorgie Eldrine 133
2 Drapeau de l'Irlande Irlande Jedward 81
3 Drapeau de la Moldavie Moldavie Zdob si Zdub 66
4 Drapeau de la Turquie Turquie Yüksek Sadakat 61
5 Drapeau du Portugal Portugal Homens da Luta 59

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) UER, « Grand Final of Düsseldorf 2011 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  2. a et b (en) UER, « Countdown to Baku - Düsseldorf 2011 », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  3. (en) Marcus Klier, « Eurovision Four cities apply to host the Eurovision Song Contest 2011 », sur esctoday.com, (consulté le ).
  4. (en) UER, « Four cities in the running to host Eurovision 2011 », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  5. (de) Jens Maier, « Bewerbung um den Eurovision Song Contest 2011 : Warum ein Außenseiter gute Chancen hat », sur stern.de, (consulté le ).
  6. a et b (en) UER, « And the winner is... Düsseldorf! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  7. (en) UER, « Jon Ola Sand new Executive Supervisor », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  8. a et b (en) UER, « Presenters for 2011 Eurovision Song Contest announced! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  9. (en) UER, « Düsseldorf 2011: Feel your heart beat! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  10. (en) UER, « Exclusive details on Düsseldorf! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  11. a b et c (en) UER, « 43 nations on 2011 participants list! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  12. (en) Alexandru Busa, « Eurovision Slovakia : Better in than paying fine », sur esctoday.com, (consulté le ).
  13. (en) Victor Hondal, « Liechtenstein : 1FL expects "good chances" for Eurovision debut », sur Eurovision News, Polls and Information by ESCToday, (consulté le ).
  14. (en) « Neither Liechtenstein nor Hungary in Eurovision 2011 », sur The Eurovision Times, (consulté le ).
  15. (en) Victor Hondal, « Montenegro officially out of Eurovision 2011 », sur esctoday.com, (consulté le ).
  16. a et b (en) UER, « Results of the Semi-Final Allocation Draw », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  17. (en) UER, « Results of the Running Order Draw! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  18. a et b (en) UER, « Slovakia choose TWiiNS for Düsseldorf », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  19. a b c et d (en) UER, « Düsseldorf 2011 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  20. (en) UER, « Results of the First Semi-Final of Düsseldorf 2011 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  21. (en) UER, « Icelandic selection contestant Sigurjón Brink (36) died », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  22. (en) UER, « Nigar & Eldar get gold in Azerbaijan », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  23. (en) UER, « Eurovision Song Contest 2011 Semi-Final (1) » (version du 7 juin 2016 sur l'Internet Archive), sur Eurovision.tv
  24. a b c d e f et g (en) UER, « First Semi-Final of Düsseldorf 2011 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  25. (en) UER, « Results of the Second Semi-Final of Düsseldorf 2011 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  26. (en) UER, « Mika Newton confirmed as Ukrainian representative », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  27. (en) UER, « Ukrainian angel playing in the sand », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  28. (en) UER, « Top moments of 2011: Mistakes and goofs », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  29. (en) UER, « Loving Belarus with a patriotic song », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  30. (en) UER, « Eurovision Song Contest 2011 Semi-Final (2) » (version du 7 juin 2016 sur l'Internet Archive), sur Eurovision.tv
  31. a b c d e f et g (en) UER, « Second Semi-Final of Düsseldorf 2011 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  32. (en) UER, « Blue to represent the United Kingdom in Düsseldorf », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  33. (en) UER, « Final of Eurovision 2011 set for 14 May, Lena returns! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  34. (en) UER, « Eurovision Song Contest 2011 Final » (version du 31 mai 2011 sur l'Internet Archive), sur Eurovision.tv
  35. a et b (en) UER, « EBU/NDR press conference », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  36. (en) UER, « 70 million saw Eurovision Song Contest Final », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  37. (en) UER, « Eurovision Song Contest sweeps coveted TV award », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  38. (en) UER, « Eurovision 2011 wins prestigious Rose d'Or », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  39. a b c d e et f (en) UER, « The 2011 Eurovision Song Contest Grand Final! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  40. Pierre Bertinchamps, « Maureen Louys, porte-parole pour la RTBF » (version du 20 juillet 2011 sur l'Internet Archive), sur eurovision-info.net
  41. (da) Soren Bygbjerg, « Lise uddeler Danmarks point », sur dr.dk, (consulté le )
  42. (en) « TVE emitirá las dos semifinales de Eurovisión 2011 », RTVE (consulté le )
  43. Pierre Bertinchamps, « La France a son porte-parole » (version du 20 juillet 2011 sur l'Internet Archive), sur eurovision-info.net,
  44. (en) « Hrafnhildur hringitónn », sur mbl.is, (consulté le )
  45. a b c et d (en) emanuele75, « Raffaella Carrà e il duo Dose-Presta conduttori in Rai. E San Marino... », sur euromusica.wordpress.com, (consulté le )
  46. (nl) « Jan Smit commentator Eurovisie Songfestival 2011 » (version du 2 février 2011 sur l'Internet Archive), sur oranjemuziek.nl,
  47. (en) « BBC – Eurovision Song Contest 2011 » (version du 11 mai 2011 sur l'Internet Archive), sur BBC
  48. (de) « Cécile Bähler ist am ESC die Schweizer Punktefee », sur bernerzeitung.ch, (consulté le )
  49. (en) UER, « Winners of the Marcel Bezençon Awards », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  50. (fi) « Club History », sur euroviisuklubi.fi, OGAE Finlande, (consulté le ).
  51. (en) Michalis Vranis, « UPD OGAE poll 2011: We have a winner! », sur esctoday.com, (consulté le ).
  52. (en) William Lee Adams, « Barbara Dex Award 2011: Georgia's Eldrine Top Worst Dressed List at Eurovision 2011 », sur wiwibloggs, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]