Ortal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malka (homonymie).
image illustrant une chanteuse image illustrant français
image illustrant une chanteuse image illustrant israélien
Cet article est une ébauche concernant une chanteuse française et une chanteuse israélienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ortal
Defaut 2.svg

Ortal au Concours Eurovision de la chanson 2005 à Kiev

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique

Ortal Malka, née en 1978 en Israël, est une chanteuse francaise d'origine andalouse et berbère.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Enfant d'une famille nombreuse, Ortal est depuis son plus jeune âge fan d'Henri Salvador. Elle commence à chanter à l'âge de 16 ans tout en travaillant dans des restaurants dont "Le Barrio Latino".

Ensuite, elle assure les vocaux d'Alabina. En 2000, elle se rend en Espagne et part en tournée dans plusieurs pays pendant deux ans avec le groupe Gipsy Sound aux aspérités afro-cubaines. Elle fait notamment de nombreuses rencontres musicales dont Bruce Willis. En 2002, elle décide de rentrer en France pour y écrire ses propres chansons, tout en continuant à chanter dans le groupe Gipsy Sound.

Après deux ans et demi d'apprentissage sur le terrain, elle a l'opportunité de signer son premier contrat avec la maison de disque Warner. Grâce aux contacts qu'elle a déjà dans le métier, elle parvient à se produire dans les discothèques les plus fameuses de Paris comme Les Bains Douches, Le Barfly et Le Milliardaire.

À la suite d'un accident, Ortal est immobilisée pendant six mois mais n'abandonne pas la musique. Elle décide de se présenter sans ses béquilles au casting pour le Concours Eurovision de la chanson 2005.

Participation au Concours Eurovision de la chanson[modifier | modifier le code]

Sélection française[modifier | modifier le code]

Les 14 et 15 mars 2005, deux prime-time de la sélection française pour le Concours Eurovision de la chanson se déroulent sur France 3. Les deux émissions intitulées Un candidat pour l'Eurovision 2005 sont présentées par Laurent Ruquier et Elsa Fayer. 13 candidats ont tout d'abord été choisis en interne par les maisons de disque mais seulement 5 ont été retenus pour participer aux émission de la sélection diffusées en direct. Ortal fait partie des 5 candidats qualifiés issus de 5 labels différents. Dans cette sélection elle est face à Marjorie Galluccio, Christophe Héraut, Lionel Tim (ex-membre du boys band Linkup et l'un des trois vainqueurs du télé-crochet de M6 Popstars en 2003), et Karine Trécy (arrivée dernière, soit 12e sur 12 lors de la sélection française pour le concours Eurovision 1999). Lors de ces deux émissions composées de reportages sur la vie, la carrière et les répétitions des candidats pour ces prime-time, chaque candidat, produit par une maison de disque, est parrainé par une artiste (Lara Fabian, Lââm, Hélène Segara, Liane Foly, Maurane). Les 5 artistes passent à tour de rôle pour des duos avec les célébrités, des reprises de chansons françaises et internationales, des chansons de l'Eurovision, des solos de piano, etc. Ils doivent lors de la deuxième émission interpréter leur chanson originale censée représenter la France à l'Eurovision en mai à Kiev en Ukraine.

Lors du 2e prime-time (finale de la sélection), chaque artiste présente, vers la fin de l'émission, sa composition originale. Ortal interprète la chanson Chacun pense à soi aux sonorités R'n'B dont elle a écrit les paroles, la musique a été composée par Saad Tabainet. Le titre est produit par Warner. Grâce aux votes des télespectateurs (comptant pour 50 ℅ du vote) et d'un jury d'experts (également 50℅), Ortal est choisie pour être la représentante de la France lors de la finale du Concours Eurovision. Elle est arrivée en tête devant Christophe Héraut (produit par Orlando) avec la chanson C'est la vie, Lionel Tim avec le titre Je m'envole, Karine Trécy qui a interprété Laissez-moi rêver, et Marjorie Gallucio avec la chanson Casting écrite par Emma Daumas. Après avoir remporté la sélection, Ortal rechante sa chanson à la fin du prime-time.

Peu avant la finale du concours, Ortal déclare dans la presse que "ce concours n'est pas un but pour (elle) mais une étape importante dans (sa) carrière. Quoiqu'il arrive, je n'arrêterai pas de chanter même si je dois retourner dans le métro avec mes musiciens..."

Finale du concours[modifier | modifier le code]

À Kiev, le 21 mai 2005, elle représente donc la France au 50e Concours Eurovision de la chanson avec la chanson Chacun pense à soi, accompagnée de trois danseuses et de deux danseurs. Elle passe sur la scène en dernière position, ce qui n'était pas arrivé à un(e) artiste représentant la France depuis Nina Morato au Concours 1994. À l'issue du vote final, Ortal s'est classée à l'avant-dernière place, soit 23e sur les 24 pays, obtenant 11 points. (Elle a reçu 5 points donnés par Andorre, 1 par l'Albanie et 5 points donnés par Israël).

L'après Eurovision[modifier | modifier le code]

Depuis 2005, elle enregistre des albums et se consacre à la musique de son pays d'origine et de cœur : Israël.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Bar Mitsvah (2008)
  • Songs For Bar Mitsvah (2009)
  • Mazeltov Jewish Songs (2009)
  • Best Jewish Songs (2009)
  • Jewish Hits Music (2009)
  • Israelian Songs (2009)
  • Mazeltov Jewish Tunes (2011)

Single[modifier | modifier le code]

  • Chacun pense à soi (Eurovision 2005)

Participation[modifier | modifier le code]

  • Pop Like That (Knob feat. Ortal, sur le deuxième album studio Let Love Rule)

Liens externes[modifier | modifier le code]