Un premier amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Un premier amour (film).
Drapeau de la France Un premier amour
Description de cette image, également commentée ci-après
Isabelle Aubret interprétant Un premier amour lors du Concours Eurovision de la chanson 1962 à Luxembourg.
Chanson de Isabelle Aubret au
Concours Eurovision de la chanson 1962
Sortie 1962
Langue Français
Genre Chanson française
Auteur Rolland Valade
Compositeur Claude-Henri Vic

Chansons représentant la France au Concours Eurovision de la chanson

Chansons ayant remporté le Concours Eurovision de la chanson

Un premier amour est la chanson gagnante du Concours Eurovision de la chanson 1962 se déroulant à Luxembourg, interprétée par la chanteuse française Isabelle Aubret, marquant la troisième victoire de la France au Concours Eurovision de la chanson.

Thème des paroles[modifier | modifier le code]

La chanson est une ballade typiquement dramatique avec Isabelle Aubret qui chante sur l'effet qu'un premier amour peut avoir sur les gens[1].

À l'Eurovision[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

La chanson Un premier amour est sélectionnée en interne par la Radiodiffusion-télévision française pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson 1962 le 18 mars à Luxembourg.

À Luxembourg[modifier | modifier le code]

Elle est intégralement interprétée en français, langue nationale, comme le voulait la tradition avant 1966.

La chanson était passée neuvième du concours, après De Spelbrekers qui représentaient les Pays-Bas avec Katinka et avant Inger Jacobsen qui représentait la Norvège avec Kom sol, kom regn. À l'issue du vote, elle a obtenu 26 points, se classant première sur seize chansons[1],[2].

Successions et retour en 1968[modifier | modifier le code]

La chanson suivante lauréate du Concours, en 1963, était Dansevise interprétée par Grethe & Jørgen Ingmann qui représentaient le Danemark. La chanson suivante qui représentait la France était Elle était si jolie, interprétée par Alain Barrière.

Isabelle Aubret est retournée au concours en 1968, représentant à nouveau la France avec la chanson La Source, se classant troisième avec 20 points, derrière la gagnante espagnole Massiel avec La, la, la et la deuxième place du chanteur britannique Cliff Richard avec Congratulations (en).

Classements[modifier | modifier le code]

Classement (1962) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[3] 16
Drapeau de la France France (IFOP)[4] 14

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Un premier amour - paroles - Diggiloo Thrush », sur diggiloo.net, The Diggiloo Thrush, (consulté le 29 décembre 2014)
  2. (en) UER, « Luxembourg 1962 Finale, Tableau de votes - France », sur eurovision.tv, Eurovision (consulté le 22 novembre 2018)
  3. Ultratop.be – Isabelle Aubret – Un premier amour. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 9 août 2018.
  4. « Tous les titres par artiste - A », sur InfoDisc (consulté le 29 décembre 2014), sélectionnez « Isabelle AUBRET » dans le menu et cliquez sur « OK ».