N'avoue jamais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de la France N'avoue jamais

Chanson de Guy Mardel au
Concours Eurovision de la chanson 1965
Sortie 1965
Langue Français
Genre Chanson française
Auteur Françoise Dorin
Compositeur Guy Mardel

Chansons représentant la France au Concours Eurovision de la chanson

N'avoue jamais est une chanson écrite par Françoise Dorin et composée et interprétée par Guy Mardel, sortie en 45 tours en 1965.

C'est la chanson représentant la France au Concours Eurovision de la chanson 1965 qui se déroule à Naples, Italie.

Guy Mardel a également enregistré cette chanson en espagnol et en italien, respectivement sous les titres Jamás, jamás (« Jamais, jamais ») et Non dire mai (« Ne dites jamais »)[1].

Thème[modifier | modifier le code]

La chanson dispense quelques mots de conseil aux jeunes hommes, Guy Mardel leur suggère avec insistance de ne jamais avouer leurs sentiments à leurs aimées. Il affirme qu'« il faut semer le doute pour récolter l'amour », autrement dit, les soupirants, pour gagner les cœurs désirés, auront avantage à ne pas montrer leurs sentiments trop ouvertement[1].

Concours Eurovision de la chanson[modifier | modifier le code]

Elle est interprétée en français, langue nationale, comme le veut la coutume avant 1966. L'interprète est accompagné par l'orchestre dirigé par Franck Pourcel.

Pour la soirée de concours, cette chanson passe en septième, après Absent Friend (en) d'Ingvar Wixell qui représentait la Suède et avant Sol de inverno (en) de Simone de Oliveira qui représentait le Portugal. À l'issue du vote, elle a obtenu 22 points, se classant troisième sur dix-huit chansons[1],[2].

L'année suivante, en 1966, la chanson représentant la France est Chez nous, interprétée par Dominique Walter.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Super 45 tours (EP)[3]
No TitreParolesMusique Durée
A1. N'avoue jamaisFrançoise DorinGuy Mardel
A2. Sans rien me direEddy MarnayGuy Mardel
B1. S'il pleut aujourd'huiBernard KesslairEddy Marnay
B2. Songe, SongeGuy MardelRichard Bernet

Réception commerciale[modifier | modifier le code]

Le 45 tours de la chanson s'écoule à plus de 300 000 exemplaires en France[4].

Classements[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1965) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[5] 39
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[6] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[7] 1
Drapeau de la France France (IFOP)[8] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[9] 26

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « N'avoue jamais - paroles - Diggiloo Thrush », sur diggiloo.net, The Diggiloo Thrush, (consulté le 29 décembre 2014)
  2. (en) UER, « Naples 1965 Finale, Tableau de votes - France », sur eurovision.tv, Eurovision (consulté le 12 septembre 2018)
  3. (en) "N'avoue jamais" sur Discogs, super 45 tours EP (Guy Mardel – N'avoue jamais) (consulté le 13 septembre 2018)
  4. « Ventes de 1965 », sur top-france.fr
  5. (de) Charts.de – Guy Mardel - N'avoue jamais. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  6. (nl) Ultratop.be – Guy Mardel – N'avoue jamais. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  7. Ultratop.be – Guy Mardel – N'avoue jamais. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  8. « Tous les titres par artiste - M », sélectionnez « Guy MARDEL » dans le menu et cliquez sur « OK »., sur infodisc.fr (consulté le 13 septembre 2018)
  9. (nl) Nederlandse Top 40 – Guy Mardel search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 13 septembre 2018.