Canton d'Hauteville-Lompnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Hauteville-Lompnes
Canton d'Hauteville-Lompnes
Situation du canton d'Hauteville-Lompnes dans le département de Ain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement(s) Belley (29)
Nantua (8)
Bureau centralisateur Plateau d'Hauteville
Conseillers
départementaux
Philippe Emin
Annie Meuriau
2015-2021
Code canton 01 10
Histoire de la division
Création avant 1836
Modification 1 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 22 109 hab. (2016)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Superficie 633,44 km2
Subdivisions
Communes 28

Le canton d'Hauteville-Lompnes est une division administrative française située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 6 à 41. En 2016, le nombre de communes passe à 37 puis à 28 en 2019.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour d'Hauteville-Lompnes dans l'arrondissement de Belley. Son altitude varie de 431 m à 1241 m (Cormaranche-en-Bugey) pour une altitude moyenne de 817 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Le canton d'Hauteville-Lompnes a été créé en 1801[2].
  • De 1833 à 1848, les cantons d'Hauteville et de Saint-Rambert avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[3].
  • Un nouveau découpage territorial de l'Ain (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. Dans l'Ain, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23. Le nombre de communes du canton d'Hauteville-Lompnes passe de 6 à 41.
  • Le nouveau canton d'Hauteville-Lompnes est formé de communes des anciens cantons de Seyssel (4 communes), de Hauteville-Lompnes (6 communes), de Virieu-le-Grand (1 commune), de Champagne-en-Valromey (14 communes), de Brénod (12 communes) et de Saint-Rambert-en-Bugey (4 communes).
  • Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 29 communes incluses dans l'arrondissement de Belley et 12 dans l'arrondissement de Nantua. Le bureau centralisateur est situé à Hauteville-Lompnes.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 M. Martin   Médecin à Saint-Rambert-en-Bugey
1836 1848 Comte Adolphe d'Angeville Centre Propriétaire-agriculteur à Lompnes
Député (1834-1848)
1848 1852 Honoré Simon Candide Pochet
(1776-1859)[6]
  Colonel retraité à Champagne
1852 1856
(décès)
Comte Adolphe d'Angeville Centre Propriétaire-agriculteur à Lompnes
Député (1834-1848)
1856 1877 Comte
Marie Camille
d'Angeville de Beaumont[7]
Droite Ancien lieutenant-colonel de mobiles
Propriétaire du château d'Angeville à Hauteville
1877 1883 Claude-Abraham Auger Républicain Notaire à Cormaranche
1883 1889 Émile Barbier Républicain Maire de Corlier
1889 1913 Claude Figuet Rad. Adjoint au maire de Thézillieu
1913 1919 Louis Guillermet   Négociant à Cormaranche-en-Bugey
1919 1940 Louis Maclet Rad. Menuisier
Maire de Lacoux
1942 1945 Émile Chapuis   Adjoint au maire d'Hauteville-Lompnes
Membre de la Commission administrative départementale (1940-1942)
Nommé conseiller départemental en 1942[8]
1945 1979 Paul Maclet SFIO puis PS
puis DVG
Électricien à Hauteville
1979 1992 Jean Latreille RPR Premier adjoint au Maire d'Hauteville-Lompnes
1992 1998 Bernard Argenti UDF-PR Maire d'Hauteville-Lompnes
1998 2004 Philippe Virard MDC puis MRC Adjoint au maire d'Hauteville-Lompnes
2004 2015 Jacques Rabut DVG Conseiller municipal d'Hauteville-Lompnes
Vice-président du Conseil général

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Philippe Emin   LR Maire de Cormaranche-en-Bugey
Président de la communauté de communes du Plateau d'Hauteville
Président de la commission de la voirie, des transports et des bâtiments
2015 en cours Annie Meuriau   UDI Maire de Virieu-le-Petit

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Philippe Emin et Annie Meuriau (Union de la Droite, 35,71 %) et Nathalie Martinez et Patrick Saint Mars (FN, 29,59 %). Le taux de participation est de 52,78 % (8 044 votants sur 15 242 inscrits)[9] contre 48,99 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11].

Au second tour, Philippe Emin et Annie Meuriau (Union de la Droite) sont élus avec 63,08 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,67 % (4 330 voix pour 7 872 votants et 15 235 inscrits)[12].

Composition[modifier | modifier le code]

Localisation du canton dans l'Ain avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton regroupait six communes et comptait 5 698 habitants (recensement de 2006 population municipale).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Aranc 285 01110 01012
Corlier 109 01110 01121
Cormaranche-en-Bugey 835 01110 01122
Hauteville-Lompnes 4 125 01110 01185
Prémillieu 34 01510 01311
Thézillieu 310 01110 01417

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Lors de sa création en 2015, le nouveau canton d'Hauteville-Lompnes comprend quarante et une communes[1].

En 2016, à la suite de la fusion des communes du Petit-Abergement, du Grand-Abergement, d'Hotonnes et de Songieu sous la commune du Haut Valromey, ainsi que celle des communes de Champdor et Corcelles sous le nom de Champdor-Corcelles, le canton passe à trente-sept communes.

En 2019, le nombre de commune passe à vingt-huit communes suite à la création d'Arvière-en-Valromey (par fusion de Brénaz, Chavornay, Lochieu et Virieu-le-Petit), de Plateau d'Hauteville (par fusion de Cormaranche-en-Bugey, Hauteville-Lompnes, Hostiaz et Thézillieu) et de Valromey-sur-Séran (par fusion de Belmont-Luthézieu, Lompnieu, Sutrieu et Vieu).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Plateau d'Hauteville
(bureau centralisateur)
01185 Haut-Bugey Agglomération 106,11 4 845 (2016) 46
Anglefort 01010 CC Usses et Rhône 29,26 1 124 (2016) 38
Aranc 01012 Haut-Bugey Agglomération 21,65 326 (2016) 15
Armix 01019 CC Bugey Sud 6,82 26 (2016) 4
Artemare 01022 CC Bugey Sud 3,75 1 227 (2016) 327
Arvière-en-Valromey 01453 CC Bugey Sud 37,18 716 (2016) 19
Béon 01039 CC Bugey Sud 10,30 464 (2016) 45
Brénod 01060 Haut-Bugey Agglomération 23,79 522 (2016) 22
Chaley 01076 CC de la plaine de l'Ain 4,60 137 (2016) 30
Champagne-en-Valromey 01079 CC Bugey Sud 18,16 825 (2016) 45
Champdor-Corcelles 01080 Haut-Bugey Agglomération 31,53 657 (2016) 21
Chevillard 01101 Haut-Bugey Agglomération 6,67 153 (2016) 23
Condamine 01112 Haut-Bugey Agglomération 4,64 414 (2016) 89
Corbonod 01118 CC Usses et Rhône 31,59 1 255 (2016) 40
Corlier 01121 Haut-Bugey Agglomération 5,45 113 (2016) 21
Culoz 01138 CC Bugey Sud 19,36 3 053 (2016) 158
Évosges 01155 Haut-Bugey Agglomération 12,08 145 (2016) 12
Haut Valromey 01187 CC Bugey Sud 107,85 693 (2015) 6
Izenave 01191 Haut-Bugey Agglomération 13,04 162 (2016) 12
Lantenay 01206 Haut-Bugey Agglomération 6,59 272 (2016) 41
Outriaz 01282 Haut-Bugey Agglomération 5,91 261 (2016) 44
Prémillieu 01311 Haut-Bugey Agglomération 8,51 46 (2016) 5
Ruffieu 01330 CC Bugey Sud 14,03 184 (2016) 13
Seyssel 01407 CC Usses et Rhône 2,40 997 (2016) 415
Talissieu 01415 CC Bugey Sud 4,80 448 (2016) 93
Tenay 01416 CC de la Plaine de l'Ain 13,12 1 044 (2016) 80
Valromey-sur-Séran 01036 CC Bugey Sud 56,71 1 299 (2016) 23
Vieu-d'Izenave 01441 Haut-Bugey Agglomération 23,73 699 (2016) 29

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du canton était de 22 209 habitants[13].

Évolution démographique du canton avant 2015 :

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 4665 1165 2214 8605 3035 0685 6985 5865 522
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dominique Saint-Pierre, Dictionnaire des hommes et des femmes politiques de l'Ain de 1789 à 2011, Bourg-en-Bresse, MG Editions, 2011, 1135 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2014-147 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ain..
  2. Notice communale de Gex sur le site de l'EHESS.
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f179.image.r=cantons%201833
  4. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 10 mai 2014).
  5. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  6. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH182/PG/FRDAFAN83_OL2183038V001.htm
  7. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH003/PG/FRDAFAN83_OL0038068v001.htm
  8. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 5 décembre 1942, (en ligne).
  9. « Résultats du 1er tour pour le canton d'Hauteville-Lompnes », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015).
  10. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Ain », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015).
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015).
  12. « Résultats du second tour pour le canton d'Hauteville-Lompnes », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015).
  13. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  14. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012