Canton de La Ferté-Alais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Ferté-Alais
Canton de La Ferté-Alais
Situation du canton de Ferté-Alais dans le département de Essonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement(s) Étampes
Circonscription(s) Deuxième
Chef-lieu La Ferté-Alais
Code canton 91 11
Histoire de la division
Création 1793
Disparition 2015
Démographie
Population 24 362 hab. (2010)
Densité 221 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 47 m
Max. 156 m
Superficie 110,22 km2
Subdivisions
Communes 12

Le canton de Ferté-Alais est une ancienne division administrative et circonscription électorale française située dans le département de l’Essonne et la région Île-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 9,9 % 1 094,44
Espace urbain non construit 3,6 % 400,64
Espace rural 86,5 % 9 546,99
Source : Iaurif[1]

Le canton de La Ferté-Alais était organisé autour de la commune de La Ferté-Alais dans l’arrondissement d'Étampes. Son altitude variait entre quarante-sept mètres à Itteville et cent cinquante-six mètres à Mondeville, pour une altitude moyenne de soixante-douze mètres.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Ferté-Alais comptait douze communes :

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Baulne 1 316 hab. 91590 91 1 11 047
Boissy-le-Cutté 1 324 hab. 91590 91 1 11 080
Boutigny-sur-Essonne 3 103 hab. 91820 91 1 11 099
Cerny 3 294 hab. 91590 91 1 11 129
D'Huison-Longueville 1 409 hab. 91590 91 1 11 198
Guigneville-sur-Essonne 926 hab. 91590 91 1 11 293
Itteville 6 575 hab. 91760 91 1 11 315
La Ferté-Alais 3 985 hab. 91590 91 1 11 232
Mondeville 680 hab. 91590 91 1 11 412
Orveau 197 hab. 91590 91 1 11 473
Vayres-sur-Essonne 893 hab. 91820 91 1 11 639
Videlles 660 hab. 91890 91 1 11 654

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique du canton de La Ferté-Alais.
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2010
8 74911 62814 45119 43221 77723 83224 362
(Sources : base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[2],[3],[4].)
Histogramme de l’évolution démographique.

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges du canton de La Ferté-Alais en 2009 en pourcentages[5].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,9 
4,3 
75 à 89 ans
6,3 
10,6 
60 à 74 ans
11,4 
23,0 
45 à 59 ans
22,3 
21,1 
30 à 44 ans
22,8 
18,4 
15 à 29 ans
16,4 
22,3 
0 à 14 ans
19,9 
Pyramide des âges en Essonne en en 2009 en pourcentages[6].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de La Ferté-Alais et de Milly avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[7].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux du canton de La Ferté-Alais[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs.
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1837
(démission)
Comte
Louis Gabriel de Bizemont
  Pair de France, ancien député
Propriétaire à Gironville
1837 1839 Louis Nicolas Bourgeois   Propriétaire à La Ferté-Alais, commissaire-priseur à Paris
1839 1848 Comte
Louis Charles Eugène de Bizemont
  Propriétaire, maire de Gironville (1839-1847)
1848 1868 Marquis Claude Georges
de Selve d'Auderville[9]
  Propriétaire, maire de Cerny, chef de bataillon de la Garde Nationale
1874 1886 Edmond Louis Goupy Droite Ancien membre du Conseil d'État
Propriétaire, conseiller municipal de Cerny
1886 1890
(démission)[10]
Gustave Kanappe[11] Républicain Capitaine du 1er régiment d'infanterie de marine
Conseiller municipal d'Etampes
1890[12] 1922
(décès)
Laurent Amodru RG Médecin
Maire de Chamarande (1888-1930)
Député (1893-1910 et 1914-1928)
Président du Conseil Général (1904-1908 et 1920-1922)
1922 1934 Louis Muret URD Exploitant agricole - Sénateur (1930-1936)
Maire de Torfou
1934 1937
(décès)
Louis-Eugène Arnoux RG Maire de Chamarande
1937 1940
(décès)
Maurice Arnoux
(fils du précédent))
Républicain
national
Maire de Chamarande
1943 1945 Louis Poupinel   Agriculteur, maire de Torfou
Nommé conseiller départemental en 1943[13]
1945 1958 Louis Poupinel DVD Propriétaire du moulin de Chagrenon à Auvers-Saint-Georges
Agriculteur à Torfou
1958 1971
(décès)
Alexandre Denis Rad. Maire de D'Huison-Longueville
1971 1982 Roger-Patrice Pelat DVG Maire de Boutigny-sur-Essonne
1982 1992
(décès)
Michel Conte UDF Maire de La Ferté-Alais (1963-1983)
1992 2001 Jean-Philippe Royé RPR Maire de Boutigny-sur-Essonne
2001 2010
(décès)
Guy Gauthier[14] DVD puis UMP Maire d’Orveau
2010 2015 Caroline Parâtre UMP Conseillère municipale de La Ferté-Alais

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Canton de La Ferté-Alais 1,9 % 8,8 % 12,2 % 27,5 % 29,3 % 20,4 %
Département de l’Essonne 0,2 % 4,5 % 22,1 % 27,7 % 27,6 % 17,9 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Canton de La Ferté-Alais 3,8 % 7,8 % 14,2 % 14,0 % 6,9 % 8,3 %
Département de l’Essonne 0,8 % 11,5 % 6,1 % 15,4 % 18,8 % 6,4 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[19],[20],[21]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Fiche multicommunale d’occupation des sols en 2008 sur le site de l’Iaurif. Consulté le 17/11/2010.
  2. Évolution démographique cantonale sur le site de l’Insee. Consulté le 19/05/2009.
  3. Données démographiques cantonales 2006 sur le site de l’Insee. Consulté le 19/05/2009.
  4. Population légale 2010 sur le site de l’Insee. Consulté le 31/12/2012.
  5. Pyramide des âges cantonale 2009 sur le site de l’Insee. Consulté le 08/07/2012.
  6. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f188.image.r=cantons%201833
  8. JO du 22/07/1967 sur le site legifrance.gouv.fr Consulté le 01/01/2009.
  9. http://gw.geneanet.org/selvejp?lang=fr;pz=jean+pierre+armand+jacques;nz=selve;ocz=0;p=georges;n=de+selve;oc=3
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6449831c/f6.item.r=canton.zoom
  11. http://www.rosada.net/capitainekanapp.htm
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64498514/f9.item.r=canton.zoom
  13. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 11 juin 1943, (en ligne).
  14. http://www.jean-philippe-dugoin.fr/guy-gauthier-juste-quelquun-de-bien/
  15. Résultats de l’élection cantonale 1992 sur le site du Figaro. Consulté le 20/10/2009.
  16. Résultats de l’élection cantonale 1994 sur le site du Figaro. Consulté le 20/10/2009.
  17. Résultats de l’élection cantonale 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 19/05/2009
  18. Résultats de l’élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 19/05/2009.
  19. Rapport statistique cantonal sur le site de l’Insee. Consulté le 27/04/2010.
  20. Rapport statistique départemental sur le site de l’Insee. Consulté le 16/08/2009.
  21. Rapport statistique national sur le site de l’Insee. Consulté le 05/07/2009.