Bazainville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune des Yvelines
Cet article est une ébauche concernant une commune des Yvelines.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Bazainville
Mairie.
Mairie.
Blason de Bazainville
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Arrondissement Mantes-la-Jolie
Canton Bonnières-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes du pays Houdanais
Maire
Mandat
Daniel Férédié
2014-2020
Code postal 78550
Code commune 78048
Démographie
Gentilé Bazainvillois
Bazainvilloises
Population
municipale
1 448 hab. (2014)
Densité 120 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 16″ nord, 1° 40′ 07″ est
Altitude Min. 99 m – Max. 183 m
Superficie 12,03 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte administrative des Yvelines
City locator 14.svg
Bazainville

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte topographique des Yvelines
City locator 14.svg
Bazainville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bazainville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bazainville
Liens
Site web Bazainville.fr

Bazainville est une commune française située dans le département des Yvelines en région Île-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Position de Bazainville dans les Yvelines.
Locator Dot.png

Situation[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Hameaux de la commune[modifier | modifier le code]

Guignonville, les Sables, le Pavé, le Breuil.

Communes voisines[modifier | modifier le code]

Les communes sont Orgerus au nord-est, Millemont à l'est sur environ 300 m., Gambais au sud, Maulette au sud-ouest, Richebourg à l'ouest et Tacoignières au nord-ouest.

Transports et voies de communications[modifier | modifier le code]

Réseau routier[modifier | modifier le code]

La commune est située près de la nationale N 12, qu'on peut emprunter en direction de Paris.

Desserte ferroviaire[modifier | modifier le code]

La ligne de Saint-Cyr à Surdon passe par le territoire communal.

Bus[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par les lignes 9, 38, 48, Houdan, Orgerus et SMTS de l'établissement Transdev de Houdan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Bazainville

Les armes de Bazainville se blasonnent ainsi :
d'azur aux trois chevrons d'or accompagnés en chef de deux fleurs de lis du même, à l'écusson de gueules au lion d'or et à la bordure d'hermine brochant sur le tout.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Baisenvilla en 1208, Basainvilla, Baseinvilla au XIIIe siècle[1] .

Le premier élément est le nom de personne germanique Baso[2],

La « villa de Baso »[3].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1065, un certain Geoffroy de Gometz fonda un prieuré à Bazainville qu'il donna à l'abbaye de Marmoutier de Tours. Pour assurer des ressources régulières et suffisantes, il lui accorda plusieurs terres et privilèges, avec en particulier « trois prébendes à Versailles dont l'une se trouve in domino ».

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Les maires de Bazainville[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1809[4]   Aurélien Dumesnil de Merville[5]   commissaire des guerres (1794), avocat à la cour de cassation (1803)
après guerre mars 1977 Barjot    
mars 1977 1993 Jean Giroud    
mars 1993 2001 Jacques Enxerian    
mars 2001 2008 Jacqueline Aboudaram[6]    
mars 2008 2014 Patrick Jaffry[7]    
mars 2014   Daniel Férédie    
Les données manquantes sont à compléter.

Instances administratives et judiciaires[modifier | modifier le code]

La commune de Bazainville appartient au canton de Houdan et est rattachée à la communauté de communes du pays Houdanais.

Sur le plan électoral, la commune est rattachée à la neuvième circonscription des Yvelines, circonscription à dominante rurale du nord-ouest des Yvelines, dont le député est Jean-Marie Tétart (UMP).

Au plan judiciaire, Bazainville fait partie de la juridiction d’instance de Mantes-la-Jolie et, comme toutes les communes des Yvelines, dépend du tribunal de grande instance ainsi que de tribunal de commerce sis à Versailles[8],[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[11],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 448 habitants, en augmentation de 3,8 % par rapport à 2009 (Yvelines : 0,99 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
410 365 525 563 557 564 610 585 556
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
573 546 533 499 493 495 489 534 502
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
461 453 469 462 454 426 410 497 466
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
479 512 559 746 1 115 1 192 1 284 1 395 1 448
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006 [13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (13,3 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,2 % contre 48,4 % au niveau national et 48,8 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 25,1 %, 15 à 29 ans = 15,1 %, 30 à 44 ans = 21,9 %, 45 à 59 ans = 24,6 %, plus de 60 ans = 13,3 %) ;
  • 49,8 % de femmes (0 à 14 ans = 21,6 %, 15 à 29 ans = 16,7 %, 30 à 44 ans = 24,7 %, 45 à 59 ans = 23,7 %, plus de 60 ans = 13,2 %).
Pyramide des âges à Bazainville en 2007 en pourcentage[14]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,4 
2,4 
75 à 89 ans
3,9 
10,9 
60 à 74 ans
8,9 
24,6 
45 à 59 ans
23,7 
21,9 
30 à 44 ans
24,7 
15,1 
15 à 29 ans
16,7 
25,1 
0 à 14 ans
21,6 
Pyramide des âges du département des Yvelines en 2007 en pourcentage[15]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
4,3 
75 à 89 ans
6,6 
11,2 
60 à 74 ans
11,6 
20,3 
45 à 59 ans
20,7 
22,1 
30 à 44 ans
21,5 
19,9 
15 à 29 ans
18,9 
21,9 
0 à 14 ans
19,8 

Économie[modifier | modifier le code]

La commune accueille l'usine principale de l'opticien Krys[16]. L'usine emploie environ 400 personnes. Ce fabricant a lancé en 2014 un plan d'investissement pour augmenter sur ce site ses capacités de production[17].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Il y a à Bazainville une école publique.

Sports[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Nicolas.
  • Prieuré endommagé en 1944 ;
  • Ancien lavoir ;
  • Maison de Bauge ;
  • Moulin de Giboudet ;
  • Église Saint-Nicolas du XIe siècle.

Activités festives[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874, ouvrage mis en ligne par le Corpus Etampois.
  2. identifié par Albert Dauzat et Charles Rostaing
  3. Claude Guizard, Lexique toponymique de l’arrondissement de Mantes-la-Jolie, page 14
  4. Alain Lorange, « Autorités PTT », généalogies, sur alain.lorange.pagesperso-orange.fr,‎ (consulté le 2 avril 2012)
  5. « Aurélien Dumesnil de Merville », sur roglo.eu (consulté le 2 avril 2012)
  6. « La liste des maires - "Troisième tour" des municipales », Le Courrier de Mantes,‎ .
  7. « Bazainville », Union des maires des Yvelines (consulté le 23 avril 2011).
  8. « Tribunal d'instance de Mantes la Jolie - Liste des communes et cantons », Cour d'appel de Versailles (consulté le 23 avril 2011).
  9. « Tribunal de grande instance de Versailles - », Cour d'appel de Versailles (consulté le 23 avril 2011).
  10. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  14. « Évolution et structure de la population à Bazainville en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 22 avril 2011)
  15. « Résultats du recensement de la population des Yvelines en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 22 avril 2011)
  16. « Yvelines : une relocalisation bloquée », sur le site d'informations d'Europe 1 (consulté le 10 mai 2012)
  17. Patrick Désavie, « L’opticien Krys augmente ses capacités de production à Bazainville », l'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne)