Flacourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Flocourt.

Flacourt
Flacourt
Lontage de photos de la commune de Flacourt.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Arrondissement Mantes-la-Jolie
Canton Bonnières-sur-Seine
Intercommunalité Grand Paris Seine et Oise
Maire
Mandat
Corinne Barbier
2014-2020
Code postal 78200
Code commune 78234
Démographie
Population
municipale
155 hab. (2016 en augmentation de 13,14 % par rapport à 2011)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 55′ 45″ nord, 1° 38′ 51″ est
Altitude Min. 80 m
Max. 161 m
Superficie 4,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte administrative des Yvelines
City locator 14.svg
Flacourt

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte topographique des Yvelines
City locator 14.svg
Flacourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Flacourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Flacourt
Liens
Site web http://www.flacourt.fr/

Flacourt est une commune française située dans le département des Yvelines en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Flacourtois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Position de Flacourt dans les Yvelines.
Locator Dot.png

La commune de Flacourt se trouve à 12 km environ au sud de Mantes-la-Jolie dans le plateau du Mantois à environ 130 m d'altitude.

Le territoire communal relativement plat est peu boisé, sauf la partie nord-est incluse dans le bois Pihan, et consacré à la grande culture céréalière. Le seul agriculteur du village pratique une agriculture bio.

La commune est limitrophe de Boinvilliers et Vert à l'est, Le Tertre-Saint-Denis à l'ouest, Dammartin-en-Serve au sud, Favrieux et Soindres au nord.

Elle est desservie par la voirie départementale et notamment par la route D 928 qui relie Mantes-la-Jolie à Dreux via Anet.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme latinisée Flacuria au XIIIe siècle[1].

Flacourt est une formation toponymique médiévale en -court (appellatif toponymique issu de l'ancien français cort, curt « cour de ferme, ferme, domaine rural », lui-même du gallo-roman CORTE, bas latin cōrte(m) « domaine »), précédé comme c'est généralement le cas, d'un anthroponyme germanique, peut-être sur le thème Flad-[2].

La « court de Flaco ou Falco »[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Mésolithique des « Sables »[modifier | modifier le code]

L’environnement archéologique de Flacourt est assez riche et se compose, dans un rayon de deux kilomètres autour de la commune, de deux sites du Paléolithique moyen, deux sites du Paléolithique supérieur (entre 35 000 et 10 000 ans av. J.-C.), deux indices du Tardiglaciaire, un site mésolithique et quatre sites du Néolithique (de 9 000 à 3 300 ans av. J.-C.). Localisé à une altitude de 160 m, l’occupation en cours d’étude se développe sur une superficie d’environ 1500 m² et offre une vue magistrale sur la vallée la Vaucouleurs, la vallée de la Seine, jusqu’aux plateaux du Vexin[4].

Sites archéologiques de Flacourt [modifier | modifier le code]

Moyen âge – des origines à 1382[modifier | modifier le code]

Le Bas Moyen âge et La Renaissance – de 1398 à 1600[modifier | modifier le code]

Les Lumières et la Révolution – de 1600 à 1800[modifier | modifier le code]

L’époque contemporaine – depuis 1800[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2016, la commune comptait 155 habitants[Note 1], en augmentation de 13,14 % par rapport à 2011 (Yvelines : +1,29 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
130134140115111116118118111
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
90100878391721088986
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
767679667459778778
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
8491130146132127145147134
2016 - - - - - - - -
155--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (21,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,3 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,8 %, 15 à 29 ans = 15,1 %, 30 à 44 ans = 23,3 %, 45 à 59 ans = 23,3 %, plus de 60 ans = 20,5 %) ;
  • 50,3 % de femmes (0 à 14 ans = 14,9 %, 15 à 29 ans = 17,6 %, 30 à 44 ans = 25,7 %, 45 à 59 ans = 18,9 %, plus de 60 ans = 23 %).
Pyramide des âges à Flacourt en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
4,1 
75 à 89 ans
4,1 
16,4 
60 à 74 ans
18,9 
23,3 
45 à 59 ans
18,9 
23,3 
30 à 44 ans
25,7 
15,1 
15 à 29 ans
17,6 
17,8 
0 à 14 ans
14,9 
Pyramide des âges du département des Yvelines en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
4,3 
75 à 89 ans
6,6 
11,2 
60 à 74 ans
11,6 
20,3 
45 à 59 ans
20,7 
22,1 
30 à 44 ans
21,5 
19,9 
15 à 29 ans
18,9 
21,9 
0 à 14 ans
19,8 

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Les maires de Flacourt[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1871 1885 Sévrin Verner    
1886 1919 Pierre Léon Mancion    
1920 1948 Léon Breton    
1948 1973 Robert Dupille    
1973 1995 André Breton    
mars 1995 2001 Roselyne Dupille    
mars 2001 2008 Roselyne Dupille[11]    
mars 2008 2016 Daniel Corbeau[12]    
19 septembre 2016 En cours Corinne Barbier    
Les données manquantes sont à compléter.

Instances administratives et judiciaires[modifier | modifier le code]

La commune de Flacourt appartient au canton de Guerville et n'est rattachée à aucune communauté de communes.

Sur le plan électoral, la commune est rattachée à la neuvième circonscription des Yvelines, circonscription à dominante rurale du nord-ouest des Yvelines, dont le député est Jean-Marie Tétart (UMP).

Sur le plan judiciaire, Flacourt fait partie de la juridiction d’instance de Mantes-la-Jolie et, comme toutes les communes des Yvelines, dépend du tribunal de grande instance ainsi que de tribunal de commerce sis à Versailles[13],[14].

Économie[modifier | modifier le code]

  • Agriculture : grande culture.
  • Une plate-forme de compostage existe dans la partie nord-ouest de la commune.
  • Une carrière d'extraction de sablon existe dans la partie sud de la commune, au niveau du lieu-dit les Sables. Celle-ci est reprise sur l'actuelle carte IGN à l'échelle 1/25000.

Culture[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Clair : église en pierre avec clocher-porche carré datant du XIIIe siècle, réédifiée en 1877, restaurée en 1997.

Dans cette église se trouvent deux pierres tombales de la famille de Morainvilliers, seigneurs de Flacourt vers les XVe et XVIe siècle.

  • Pont-Bât-Cheval : pont ancien à une seule arche franchissant le ravin du même nom sur l'ancien chemin de Mantes-la-Jolie à Dammartin-en-Serve, projet de rénovation.
  • Le Manoir.
  • Ancien pigeonnier dans la cour de la ferme, voisine du manoir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874, ouvrage mis en ligne par le Corpus Etampois.
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 290a
  3. Claude Guizard, Lexique toponymique de l’arrondissement de Mantes-la-Jolie, page 12
  4. Équipe Ethnologie Préhistorique UMR 7041, Maison René Ginouvès d'archéologie et d'ethnologie, sous la direction de Boris Valentin, Paléolithique final et Mésolithique dans le Bassin parisien et ses marges. Habitats, sociétés et environnements, Nanterre, , 321 p. (lire en ligne), ?
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. « Évolution et structure de la population à Flacourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 21 avril 2011)
  10. « Résultats du recensement de la population des Yvelines en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 21 avril 2011)
  11. « La liste des maires - "Troisième tour" des municipales », Le Courrier de Mantes,‎ .
  12. « Flacourt », Union des maires des Yvelines (consulté le 17 avril 2011).
  13. collecitf, Patrimoine des Communes des Yvelines, Flohic Eds, , 1200 p. (ISBN 2842340701)
  14. « Tribunal de grande instance de Versailles - », Cour d'appel de Versailles (consulté le 16 avril 2011).