Canton de Saint-Raphaël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Saint-Raphaël
Canton de Saint-Raphaël
Situation du canton de Saint-Raphaël dans le département du Var.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Arrondissement(s) Draguignan
Bureau centralisateur Saint-Raphaël
Conseillers
départementaux

Mandat
Guillaume Decard
Françoise Dumont
2021-2028
Code canton 83 14
Histoire de la division
Création 2 août 1973[1]
Modification 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 50 239 hab. (2019)
Densité 449 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 25′ 29″ nord, 6° 46′ 04″ est
Superficie 111,85 km2
Subdivisions
Communes 2 + fraction Fréjus

Le canton de Saint-Raphaël est une division administrative française située dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe d'un à deux.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Saint-Raphaël dans l'arrondissement de Draguignan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton est créé par décret du scindant le canton de Fréjus[1].

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Saint-Raphaël est conservé et s'agrandit. Il passe de 1 à 2 communes + une fraction[2].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1989
(démission)
René-Georges Laurin UDR puis RPR Commissaire-priseur
Maire de Saint-Raphaël (1961-1965 et 1977-1992)
Député (1958-1967)
1989 1992 Michel Gaillard RPR Premier adjoint au maire de Saint-Raphaël
1992 1998 René-Georges Laurin RPR Député (1958-1967) - Sénateur (1986-2004)
Maire de Saint-Raphaël
1998 2004 Georges Ginesta RPR Ingénieur ETP
Maire de Saint-Raphaël (1995-2017)
Député (2002-2017)
Vice-président du Conseil général
2004 2015 Françoise Dumont UMP Guide-interprète
1re adjointe au maire de Saint-Raphaël
Vice-présidente du Conseil général

Représentation depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Guillaume Decard   LR Adjoint administratif SDIS du Var
Conseiller municipal de Saint-Raphaël
2015 2021 Françoise Dumont   LR Guide-interprète
Conseillère municipale de Saint-Raphaël
1ère Vice-présidente du Conseil départemental
Sénatrice du Var (depuis 2020)
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Guillaume Decard   LR Conseiller sortant
2021 en cours Françoise Dumont   LR Conseillère sortante

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Fabien Hurel et Brigitte Lancine (FN, 40,97 %) et Guillaume Decard et Françoise Dumont (Union de la Droite, 39,79 %). Le taux de participation est de 51,13 % (20 522 votants sur 40 134 inscrits)[4] contre 49,77 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6].

Au second tour, Guillaume Decard et Françoise Dumont (Union de la Droite) sont élus avec 57,25 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,25 % (11 118 voix pour 20 570 votants et 40 134 inscrits)[7].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[8]. Dans le canton de Saint-Raphaël, ce taux de participation est de 36,67 % (15 211 votants sur 41 479 inscrits)[9] contre 33,03 % au niveau départemental[10]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Guillaume Decard et Françoise Dumont (LR, 43,24 %) et Carine Leroy et Christopher Pecoul (RN, 40,44 %)[9].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[11], 36,4 % dans le département[10] et 41,43 % dans le canton de Saint-Raphaël[9]. Guillaume Decard et Françoise Dumont (LR) sont élus avec 58,06 % des suffrages exprimés (9 530 voix pour 17 188 votants et 41 487 inscrits)[9],[12],[13].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Saint-Raphaël dans le département du Var avant 2015.

Le canton de Saint-Raphaël regroupait 1 commune[2].

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Raphaël
(chef-lieu)
83118 83530
83700
89,59 34 115 (2012) 381


Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste partielle des communes du canton de Saint-Raphaël au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Saint-Raphaël
(bureau centralisateur)
83118 CA Var Esterel Méditerranée 89,59 36 027 (2019) 402 modifier les donnéesmodifier les données
Les Adrets-de-l'Estérel 83001 CA Var Esterel Méditerranée 22,26 2 784 (2019) 125 modifier les donnéesmodifier les données
Fréjus 83061 CA Var Esterel Méditerranée 102,27 Fraction : 11 428 (2019)
Commune : 54 458 (2019)
532 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Saint-Raphaël 8314 50 239 (2019) modifier les données

Le canton est désormais composé de[2] :

  1. deux communes entières,
  2. la partie de la commune de Fréjus située au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Puget-sur-Argens, limite du lieudit Cure-Béasse (exclu), route départementale 4, rue des Combattants-d'Afrique-du-Nord, ligne droite perpendiculaire à l'intersection de l'autoroute A 8, cours du Gonfaron, cours du Reyan, ligne perpendiculaire au cours du Reyan jusqu'au rond-point à l'angle de l'avenue Pierre-Nieto et de la route départementale 37, route départementale 37, demi-échangeur de Fréjus-Est, cours du Reyan, cours du Gargalon, route départementale 637, route de Cannes (route départementale 7), avenue René-Couzinet, allée des Yuccas, ligne droite jusqu'à l'angle de l'allée des Cystes, ligne droite jusqu'à la route départementale 37, route départementale 37, avenue de l'Europe, avenue du Général-Callies, rond-point de Triberg-Claus-Blum, avenue du Général-Callies, rond-point de la Pagode, avenue du Général-Henri-Giraud, rue de la Montagne, rond-point du Docteur-Donnadieu, rue du Docteur-Donnadieu, rond-point, rue Jean-Giono, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Saint-Raphaël[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
21 08024 11826 61630 67133 80433 62434 115
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2019, le canton comptait 50 239 habitants[Note 2], en augmentation de 5,65 % par rapport à 2013 (Var : +4,68 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
47 55449 93250 239
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[16].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[3].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 73-771 du 2 août 1973 portant création de cantons dans le département du Var.
  2. a b c d et e Décret no 2014-270 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Var.
  3. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  4. « Résultats du premier tour pour le canton de Saint-Raphaël », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  5. « Résultats du premier tour pour le département du Var », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  6. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  7. « Résultats du second tour pour le canton de Saint-Raphaël », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  8. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  9. a b c et d « Résultats pour le canton de Saint-Raphaël », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  10. a et b « Résultats pour le département du Var », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  11. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  12. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Saint-Raphaël. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  13. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Saint-Raphaël. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  14. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]