Wikipédia:Lumière sur/Septembre 2006

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Principe

Cette page est consacrée à l’organisation et à la maintenance du cadre Wikipédia:Lumière sur de la page d’accueil de Wikipédia. Celui-ci est rempli par l’appel de la page correspondante, dont le contenu est renouvelé quotidiennement de façon automatique.

Deux principes sont à retenir :

  • Les articles présentés dans les différents cadres sont ceux qui ont d’ores et déjà été promus aux labels « Articles de qualité » et « Bon article ».
  • Il convient d’éviter de mettre plus de 400 mots (200 mots chacun pour les Lumière sur paraissant en duo, typiquement pour les articles promus BA) dans les cadres afin de maintenir l’équilibre des colonnes sur la page d’accueil, où ces cadres sont transclus. Si nécessaire, ajoutez à la fin le code {{Clr}} afin d’éviter que l’éventuelle image ne déborde du cadre.

Programme du mois

1er et 2 septembre 2006

Problème du sac à dos

Le problème du sac à dos, aussi noté KP (en anglais, Knapsack Problem) est un problème d’optimisation combinatoire. Il modélise une situation analogue au remplissage d’un sac à dos, ne pouvant supporter plus d’un certain poids, avec tout ou partie d’un ensemble d’objets ayant chacun un poids et une valeur. Les objets mis dans le sac à dos doivent maximiser la valeur totale, sans dépasser le poids maximum.

Le problème du sac à dos est l’un des 21 problèmes NP-complets de Richard Karp, de son article de 1972. Il est intensivement étudié depuis le milieu du siècle dernier. La formulation du problème est fort simple, mais sa résolution est plus complexe. Les algorithmes existants peuvent résoudre des instances pratiques de taille conséquente. Cependant, la structure singulière du problème, et le fait qu’il soit présent en tant que sous-problème d’autres problèmes plus généraux, en font un sujet de choix pour la recherche.

3 et 4 septembre 2006

George Fox

George Fox (juillet 162413 janvier 1691) est le fondateur de la Société Religieuse des Amis, qui rassemble la communauté des Quakers. Témoin d’une époque de grands bouleversements sociaux, George Fox s’opposa au consensus religieux et politique en proposant une nouvelle approche plus rigoureuse de la foi chrétienne.

Son journal, qui contient une description très vivante des périples de son auteur, s’est imposé comme une œuvre littéraire majeure. L’œuvre, en tant qu’autobiographie à tonalité religieuse, a été souvent comparée aux Confessions de Saint-Augustin ou aux écrits de John Bunyan. Malgré son caractère extrêmement personnel, le journal a réussi à captiver tant les lecteurs ordinaires que les historiens en raison de la richesse des détails concernant la vie au XVIIe siècle ou les villes et villages visités par l’auteur.

5 et 6 septembre 2006

Mirounga leonina male.JPG

L'éléphant de mer du sud (Mirounga leonina), ou éléphant de mer austral, est le plus grand des phoques. Il fréquente les mers australes, depuis l'Antarctique jusqu'au sud des autres continents, et se reproduit à terre sur les plages des îles sub-antarctiques. Les études de suivi par satellite ont révélé ses compétences extraordinaires de voyageur océanique et de plongeur. Très proche parent de l'espèce nord-américaine (Mirounga angustirostris), l'éléphant de mer du sud s'en distingue par un corps en moyenne plus massif et par un museau plus large.

Il fut chassé intensément au cours du XIXe siècle et dans une moindre mesure jusqu'au milieu du XXe siècle. Menacé alors d'extinction, les effectifs se sont aujourd'hui en partie reconstitués mais connaissent des fluctuations encore inexpliquées.

7 et 8 septembre 2006

Tachyzoïtes de Toxoplasma gondii

La toxoplasmose est une maladie parasitaire dont l'agent est le protozoaire Toxoplasma gondii. Le parasite contamine le plus souvent des animaux à sang chaud, y compris l'être humain, mais il est l'hôte définitif des félidés (dont le chat fait partie).

La maladie est présente partout dans le monde ; sa prévalence chez l’être humain est variable. Pour les adultes présentant une séropositivité (et donc une immunité potentiellement affaiblie), la prévalence est faible en Asie ou en Amérique, elle est inférieure à 30 % dans les pays scandinaves et dans le Royaume-Uni, elle va de 20 à 50 % en Europe du sud ainsi que dans les régions humides de l’Afrique et elle va de 50 à 70 % en Europe de l’Ouest continentale (80 % en France).

Chez le sujet immunocompétent, l'infection est bénigne et reste inapparente, ou prend l'aspect d'un simple syndrome grippal qui guérit spontanément en quelques jours. La toxoplasmose est grave en revanche chez les sujets immunodéprimés (en particulier ceux infectés par le VIH) et lorsqu'elle est transmise de la mère au fœtus : une enquête menée en 1995 en France évaluait la séroprévalence à 54 % parmi les femmes enceintes. Le risque et la gravité que le fœtus soit atteint dépend du moment de la grossesse. Le risque est inférieur à 2 % avant deux mois de grossesse mais dans ce cas l’atteinte fœtale est grave. Il atteint 70 % en fin de grossesse et le fœtus fera essentiellement des lésions oculaires.

La toxoplasmose congénitale expose le fœtus à un risque malformatif qui justifie en France un dépistage obligatoire de la toxoplasmose chez la femme au cours de l'examen prénuptial et, chez les femmes enceintes non immunisées, par une sérologie réalisée tous les mois jusqu'à l'accouchement.

Lire la suite

9 et 10 septembre 2006

Tagosaku to Mokube no Tokyo Kenbutsu de Kitazawa, publié en 1902, il est considéré comme le premier manga en tant que bande dessinée.

Manga (漫画 ou まんが) désigne en japonais les bandes dessinées en général. En français, ce terme désigne les bandes dessinées japonaises, et par extension, les bandes dessinées non-japonaises respectant les codes des productions populaires japonaises. Le mot manga est souvent utilisé de façon impropre pour nommer d’autres produits visuels rappelant ces bandes dessinées (dessins animés, style graphique…).

C’est à partir d’illustrations satiriques que ce support artistique à vu le jour à la fin du XVIIIe siècle, la composition de manga (man (, divertissant?) et ga (, dessin?)) signifiant littéralement « caricature ». Le mot ne pris son sens actuel qu’au cours du XXe siècle avec l’introduction de la bande dessinée au Japon.

À la différence de l’Europe et des États-Unis, le marché de la bande dessinée au Japon n’est pas un marché de niche mais un phénomène de masse qui touche une part énorme de la population (on estime à 50 % la proportion de Japonais qui lisent au moins un manga par semaine) et génère une importante activité économique. L’énorme popularité des mangas rivalise quelquefois avec les grosses pointures de la bande dessinée européenne ; ainsi les 42 tomes de Dragon Ball se sont vendus à plus de 250 millions d’exemplaires dans le monde, un chiffre qui surpasse celui enregistré par Les Aventures de Tintin. Cependant, cet aspect a rendu son exploitation industrielle, donnant par la même son aspect extrêmement cloisonné à ce genre artistique ; les récits sont très souvent basés sur un canevas-type par genre, donnant ainsi des similitudes à de nombreuses histoires.

Lire l’article

11 et 12 septembre 2006

Ressort de traction.png

Un ressort est un organe ou pièce mécanique qui utilise les propriétés élastiques de certains matériaux pour absorber de l’énergie mécanique, produire un mouvement, ou exercer un effort ou un couple. Un ressort idéal est parfaitement élastique et reprend sa forme de repos, ou l’une de ses formes de repos s'il en a plusieurs, après avoir subi une déformation.

Des peintures rupestres attestent que l’homme a inventé cette pièce depuis plus de 10 000 ans, sous la forme de l’arc, constitué essentiellement d’une pièce courbe flexible formant ressort ; il a ainsi joué un rôle déterminant dans l’essor des civilisations. Les ressorts sont aujourd’hui très répandus dans toutes sortes de machines et d’équipements. Leurs fonctions sont très diverses. On peut distinguer plusieurs grandes catégories de ressorts en fonction des matériaux utilisés, qui peuvent être des métaux, des élastomères, des matériaux composites ou encore des gaz.

Lire l’article

13 et 14 septembre 2006

Vue schématique du canal, illustrant la séquence d’écluses et de passages.

Le canal de Panama est un canal important traversant l’isthme de Panama en Amérique centrale, reliant l’océan Pacifique et l’océan Atlantique. Sa construction a été un des projets d’ingénierie les plus difficiles jamais entrepris. Son impact sur le commerce maritime a été considérable puisque les navires n’ont plus eu besoin de faire route par le cap Horn et le passage de Drake à la pointe australe de l’Amérique du Sud. Un navire allant de New York à San Francisco par le canal parcourt 9 500 kilomètres, moins de la moitié des 22 500 kilomètres d’un voyage par le cap Horn.

Bien que le concept d’un canal à Panama remonte au début du XVIe siècle, la première tentative de construction commença en 1880 sous l’impulsion française. Après que cette tentative eut échoué, le travail fut terminé par les États-Unis d’Amérique et le canal ouvrit en 1914. La construction des 77 kilomètres du canal a été parsemée de problèmes, incluant des maladies comme le paludisme et la fièvre jaune et des glissements de terrain. On estime à 27 500 le nombre d’ouvriers qui périrent pendant la construction.

Depuis son ouverture, le canal a remporté un énorme succès et continue d’être un point de passage stratégique pour la navigation. Chaque année le canal permet le passage de plus de 14 000 navires transportant plus de 203 millions de tonnes de cargaison. Jusqu'à 2002, un total de 800 000 navires étaient passés par le canal. Des travaux d'élargissement du canal ont été lancés en septembre 2007 et devraient être terminés en 2014, permettant alors à des navires encore plus gros d'emprunter le canal.

En 2007, la canal a été consacré l'une des sept merveilles du monde moderne.

15 et 16 septembre 2006

La seconde bataille de Smolensk (7 août 1943 - 2 octobre 1943) est une offensive majeure de la Seconde Guerre mondiale, lancée par l'Armée rouge sur le Front de l'Est, simultanément à la bataille du Dniepr. Cette offensive longue de deux mois, menée par les généraux Andrey Yeremenko et Vassili Sokolovski, visait à nettoyer de toute présence militaire allemande les régions de Smolensk et de Briansk. La ville de Smolensk était sous occupation allemande depuis la première bataille de Smolensk, qui s'était déroulée en 1941.

En dépit d'une défense allemande impressionnante, l'Armée rouge réussit au cours de cette bataille plusieurs percées décisives, en libérant des villes importantes comme Smolensk et Roslavl, et en entrant dans la Biélorussie occupée. Cependant, en raison de la pugnacité de la résistance allemande, la progression des troupes russes fut lente et difficile, et l'opération se déroula en trois phases (du 7 au 20 août, du 21 août au 6 septembre, et du 7 septembre au 2 octobre). Cette bataille permit à l'Armée rouge de repousser définitivement les forces allemandes de la région de Smolensk et ainsi d'écarter une importante menace d'attaque sur Moscou en provenance de l'Ouest.


17 et 18 septembre 2006

thumbs
thumbs

La Guadeloupe (« Gwadloup » en créole) est à la fois une région monodépartementale de l'Outre-mer français et une région ultrapériphérique européenne, située dans les Amériques ; son code départemental officiel est le « 971 ».

Ce petit territoire des Antilles situé dans la mer des Caraïbes, se trouve à environ 6 700 km de la France hexagonale, à 600 km au nord des côtes de l'Amérique du Sud, à 700 km à l'est de la République dominicaine et à 2 200 km au sud-est des États-Unis. En outre, il se compose d'une multitude d'îles, dont six sont habitées : la Grande-Terre, la Basse-Terre, Marie-Galante, Terre-de-Haut, Terre-de-Bas et la Désirade.

La Guadeloupe tient son nom actuel du Monastère royal de Santa María, situé dans la ville espagnole de Guadalupe, dans la province de Cáceres en Estrémadure, dont la statue de la Vierge (la « Virgen de Guadalupe ») était vénérée par Christophe Colomb qui vint la remercier pour son aide lors de la découverte du « Nouveau monde ».

Lire l’article

19 et 20 septembre 2006

The patient's skin is burned in a pattern corresponding to the dark portions of a kimono - NARA - 519686.jpg

Le syndrome d'irradiation aiguë désigne un ensemble de symptômes potentiellement mortels qui résultent d'une exposition ponctuelle des tissus biologiques d'une partie importante du corps à une forte dose de rayonnements ionisants, en particulier à une radioactivité intense. Il résulte le plus souvent d'activités humaines et se manifeste généralement par :


21 et 22 septembre 2006

La voiture présidentielle dans le cortège de Dallas

L'assassinat du président John Fitzgerald Kennedy, trente-cinquième président des États-Unis, eut lieu le vendredi 22 novembre 1963 à Dallas, au Texas à 12 h 30 (Central Standard Time). Après que le cortège présidentiel eut traversé à basse vitesse le centre de la ville et que la limousine présidentielle, décapotée, passait sur Dealey Plaza, John F. Kennedy fut mortellement blessé par des tirs d'arme à feu. Il fut le quatrième président des États-Unis à être victime d'un assassinat, et le huitième à mourir en exercice.

L'assassinat du président Kennedy eut un impact non seulement sur le peuple américain, mais également sur la population du monde entier. La plupart des gens en âge de s'en souvenir peuvent se rappeler avec émotion les circonstances exactes du moment où ils ont appris la terrible nouvelle. La confusion et les doutes qui entourèrent l'assassinat de John Kennedy et de son présumé assassin, Lee Harvey Oswald, marquèrent l'apparition des premières failles dans le rêve américain.

23 et 24 septembre 2006

Iran France Locator.png

Les plus anciennes relations entre la France et l'Iran attestées datent du haut Moyen Âge. Elles ont d'abord un objectif politique et religieux lors des croisades, puis avec l'envoi de missionnaires. Par la suite, les relations franco-iraniennes se développent dans un but plus commercial à partir des Safavides. Entre la Révolution française et la Première Guerre mondiale, de nombreux contacts se nouent entre les deux pays, avec la mise en place d'une influence culturelle française grandissante en Perse. Ces relations sont périodiquement ternies par les manœuvres des grands empires occidentaux (russe et britannique principalement) visant à peser sur le destin de l'Iran, stratégiquement situé sur les routes entre le Proche-Orient et l'Inde. Cependant, depuis la révolution iranienne et le soutien de la France à l'Irak lors de la guerre Iran-Irak, les relations se sont dégradées. Dernièrement, le refus de l’Iran de stopper l’enrichissement de l’uranium, et le fait que la France soutient le renvoi de l'Iran devant le Conseil de sécurité des Nations unies ont encore plus éloigné les deux pays.

25 et 26 septembre 2006

Une tornade en fin de vie

Une tornade (de l'espagnol tornado, dérivé du verbe tornar, tourner) est un vortex (tourbillon) de vents extrêmement violents, prenant naissance à la base d'un nuage d'orage (cumulonimbus) lorsque les conditions de cisaillement des vents sont favorables dans la basse atmosphère. De très faibles tornades peuvent également se développer sous des nuages d'averses (cumulus bourgeonnant).

Ce phénomène météorologique a un pouvoir destructeur supérieur à celui d'un cyclone tropical au mètre carré, mais est de durée et d'étendue limitées : il concerne un corridor de quelques centaines de mètres de large sur quelques kilomètres de long. Les tornades engendrent les vents les plus forts signalés à la surface du globe, tuant chaque année de 300 à 400 personnes (selon une estimation de l'Organisation météorologique mondiale), dont 150 aux États-Unis.

Elles se produisent partout où les conditions sont favorables. Les zones rurales comme les villes peuvent subir ce phénomène. La plus grande densité nationale est, de manière surprenante, au Royaume-Uni mais ne représente cependant qu'une trentaine de tornades chaque année. La zone la plus active mondialement est la région du bassin du fleuve Mississippi et des Grandes Plaines où les tornades sont en général très puissantes. Les États du Texas, de l'Oklahoma, du Kansas et du Nebraska ont d'ailleurs acquis le surnom de « Tornado Alley » avec un tiers des tornades aux États-Unis d'Amérique.


27 et 28 septembre 2006

Noumea-NewCaledonia-EO.JPG

Nouméa, qui se prononce /numea/, principale ville portuaire de Nouvelle-Calédonie, est la capitale administrative de cette collectivité d'outre-mer au statut spécifique et le chef-lieu de la Province Sud. C'est aussi la plus grande ville francophone d'Océanie et même de tout l'Océan Pacifique devant Papeete. Bien que peu peuplée (91 386), même avec sa banlieue (146 000), c'est une ville où l'on croise toutes sortes d'ethnies. La majorité des habitants sont des Blancs, mais on trouve aussi une forte proportion de Kanaks, d'Asiatiques et de Polynésiens. C'est donc une ville à culture Européenne, où la langue de Molière est très présente surtout avec tous les Français métropolitains qui y vivent temporairement. Le mot "Nouméa" est un nom d'origine Kanak remplaçant l'ancien nom de la ville : Port-de-France.

Lire l'article

29 et 30 septembre 2006

Un Amérindien (détail d’un tableau de Benjamin West)

Le terme Amérindiens désigne les premiers occupants du continent américain et leurs descendants. En 1492, l’explorateur Christophe Colomb pense avoir touché les Indes occidentales alors qu’il vient de débarquer en Amérique. À cause de cette erreur, on continue d’utiliser le mot « Indiens » pour parler des populations du Nouveau Monde. Avec les travaux du cartographe Martin Waldseemüller au début du XVIe siècle, on commence à parler de « continent américain », en l’honneur du navigateur italien Amerigo Vespucci ; ses habitants deviennent les « Indiens d’Amérique » pour les distinguer des populations de l’Inde. En absence d’appellation qui fasse consensus, on utilise parfois les expressions de « premières nations » ou « premiers peuples ».

Dans les territoires des actuels États-Unis d’Amérique, de la préhistoire à l’acquisition de la citoyenneté américaine en passant par les guerres indiennes et l’ethnocide au XIXe siècle, l’histoire des amérindiens se confond avec celle d’hommes en quête de reconnaissance de leur identité et de leur culture. De nos jours, les Amérindiens y restent organisés en tribus qui ont chacune un chef et/ou un conseil tribal et qui peuvent organiser des référendums ou faire valoir leurs droits devant la justice fédérale. Les deux tribus les plus importantes en nombre sont les Cherokees (729 513) et les Navajos (298 197).