Passage de Drake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Passage de Drake
Carte du passage de Drake montrant les points A, B, C, D, E et F mentionnés dans le Traité de Paix et d'Amitié entre l'Argentine et le Chili de 1984.
Carte du passage de Drake montrant les points A, B, C, D, E et F mentionnés dans le Traité de Paix et d'Amitié entre l'Argentine et le Chili de 1984.
Géographie humaine
Pays côtiers Chili, Argentine, Antarctique
Géographie physique
Coordonnées 58° 34′ 49″ S 62° 54′ 34″ O / -58.58028, -62.90944 ()58° 34′ 49″ Sud 62° 54′ 34″ Ouest / -58.58028, -62.90944 ()  

Géolocalisation sur la carte : Antarctique

(Voir situation sur carte : Antarctique)
Passage de Drake

Le passage de Drake est la partie de l'océan Austral située entre l'extrémité sud de l'Amérique du Sud (Terre de Feu) et l'Antarctique. Elle relie l'océan Austral, le sud-est de l'océan Pacifique et le sud-ouest de l'océan Atlantique (mer de la Scotia). C'est une des zones maritimes qui connaît les pires conditions météorologiques. Le passage a été baptisé en l'honneur de l'explorateur et corsaire britannique du XVIe siècle Sir Francis Drake.

Le premier bateau dont la traversée du passage de Drake est mentionnée est l'Eendracht du capitaine Willem Schouten en 1616.

Le passage, dont la largeur est d'environ 650 km, constitue la plus courte distance entre l'Antarctique et les autres terres du monde. On considère parfois que la frontière entre les océans Atlantique et Pacifique est sur la distance la plus courte entre le cap Horn et l'île Snow (à 260 km au nord de la partie continentale de l'Antarctique). Pour d'autres, la frontière est située sur le méridien qui passe au cap Horn. Les deux frontières sont entièrement dans le passage de Drake.

Le passage de Drake ne comporte qu'une seule terre, les petites îles Diego Ramirez, située à environ 100 km au sud-ouest du cap Horn. Il n'y a pas de terres aux latitudes du passage de Drake dans les autres parties du monde ce qui permet au courant qui fait le tour de l'Antarctique, le courant circumpolaire antarctique, de circuler librement (son débit est environ 600 fois celui de l'Amazone).

La faune du passage de Drake est notamment constituée de baleines, de dauphins et de nombreux oiseaux de mers (pétrel géant, albatros, manchots…).

Certaines références plus anciennes l'appellent le détroit de Drake.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]