Juillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Juillet (homonymie).

Juillet

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Juillet, extrait des Très Riches Heures du duc de Berry (vers 1410-1416), musée Condé, Chantilly, ms.65, f.7.

Éphémérides
1er 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Juillet est le septième mois des calendriers grégorien et julien.

L'étymologie du nom « Juillet » est dû à Jules César, qui est né le 13 du mois Quinctilis, appelé plus tard Iulius en son honneur.

Fêtes[modifier | modifier le code]

Congés[modifier | modifier le code]

L’adjectif juillettiste (ou parfois juilletiste) désigne quelqu’un prenant des vacances en juillet, par opposition aux aoûtiens, prenant leurs congés en août. Les congés scolaires annuels les plus longs ont lieu traditionnellement en été à partir de juillet car c’était la saison des récoltes et des fourrages, qui demandaient autrefois un apport important de main d’œuvre agricole (notamment les enfants d'âge scolaire).

Dictons du mois et interprétations[modifier | modifier le code]

Ces dictons traditionnels[2], parfois discutables, ne traduisent une réalité que pour les pays tempérés de l'hémisphère nord.

  • « Juillet doit rôtir ce que Septembre mûrira »
  • "Chaud juillet sur frais juin, peu de foin mais bon vin ! "
  • "Plus juillet n'est point beau, plus l'an vaut"

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules César est né officieusement le 13 juillet, à la même date que les ludi Apollinares (jeux Apollinaires, institués à Rome (en l'honneur d'Apollon), donc pour ne pas les chevaucher, sa naissance fut officiellement déclarée le 12 juillet (voir de Dion Cassius, Histoire Romaine 47, 18, 6, ISBN 1-141-22061-X; voir aussi : Religion und Kultus der Römer de Georg Wissowa, ISBN 3-406-03406-3; Caesar de Matthias Gelzer, ISBN 3-515-03907-4; et Divus Julius de Stefan Weinstock, ISBN 0-19-814287-0)
  2. Anne-Christine Beauviala, Météo et dictons régionaux, Éditeur : Christine Bonneton, 2010.