Théâtre du Capitole de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théâtre du Capitole.

Théâtre du Capitole

Description de cette image, également commentée ci-après

Façade du théâtre du Capitole, Place du Capitole

Type théâtre lyrique
Lieu Toulouse
Coordonnées 43° 36′ 15″ Nord 1° 26′ 40″ Est / 43.604167, 1.444444 ()
Inauguration 1er octobre 1818
Capacité 1156
Direction Frédéric Chambert
Site web http://www.theatre-du-capitole.fr/ Site du théâtre du Capitole

Résidence

Choeur et orchestre national du Capitole de Toulouse

Le Théâtre du Capitole est un établissement public de la Ville de Toulouse, en régie municipale autonome depuis 1994, consacré à l'art lyrique et au ballet. Sa salle historique est située dans l’enceinte du Capitole de Toulouse. Elle a été inaugurée le 1er octobre 1818 à l'emplacement du théâtre érigé par les Capitouls en 1736. La salle à l'italienne a aujourd'hui une jauge de 1 156 places. Le Théâtre du Capitole est membre de la ROF (Réunion des opéras de France), de RESEO (Réseau européen pour la sensibilisation à l'opéra et à la danse) et d'Opera Europa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Édifice consacré aujourd'hui à l'art lyrique et au ballet, le Théâtre du Capitole a pour origine la Salle du "Jeu de spectacle" intégrée dans l'édifice municipal en 1736 par Guillaume Cammas. À l'époque, il acquiert rapidement la réputation d’être le plus beau et le plus moderne du royaume[1].

Le bâtiment est abandonné au fil des ans, mais reconstruit et réaménagé en 1818. Détruit par un incendie en 1917, le théâtre connaît une nouvelle vie en 1923 grâce aux travaux de Paul Pujol qui inscrit son ouvrage dans le style néobaroque. D'autres réaménagements sont réalisés notamment en 1996 par les architectes Jean-Louis Roubert et le décorateur Richard Peduzzi, dans un style contemporain dans les foyers, se voulant proche de l'esprit de la commedia dell'arte dans la salle de spectacle.

Renommée[modifier | modifier le code]

C’est parmi les opéras français, selon Le Monde, « le deuxième établissement national en termes de qualité, une place que seul, aujourd'hui, peut lui disputer l’Opéra de Lyon parmi les établissements lyriques qui ont obtenu le label « national » (Opéra du Rhin, Opéra de Bordeaux, Opéra de Nancy et de Lorraine), alors que Toulouse ne l'a jamais brigué. »[2].

La mission du Théâtre du Capitole est servie par une équipe de plus de 260 personnes. Les masses artistiques permanentes, notamment, sont composées d'un chœur mixte réunissant 45 chanteurs, mais aussi d'une compagnie de ballet de 35 danseurs de niveau international. À cela s'ajoute, de fait, l'Orchestre national du Capitole, qui propose une programmation de concerts symphoniques distincte de celle du Théâtre. Le Théâtre du Capitole accueille également un Concours International de Chant lyrique fondé par la Ville de Toulouse en 1954, aujourd'hui organisé tous les deux ans.

Michel Plasson prit la direction artistique du Théâtre du Capitole en 1973. Lui succédèrent Jacques Doucet en 1981, Nicolas Joel en 1991, puis Frédéric Chambert en 2009.

Le Ballet du Capitole fait aussi la renommée du Théâtre du Capitole. Désireux de développer le ballet classique, Nicolas Joel a fait appel, en 1993, à Nanette Glushak qui est devenue l'année suivante directrice de la danse au Théâtre du Capitole. Elle a fait du Ballet du Capitole, jusqu'à son départ en juillet 2012, l'une des meilleures compagnies classiques et néoclassiques de France, en la formant au répertoire balanchinien et néoclassique.

Le Théâtre du Capitole depuis septembre 2009.[modifier | modifier le code]

Durant la saison 2009-2010, la première de son nouveau directeur artistique Frédéric Chambert, la salle historique du Théâtre du Capitole a été fermée au public et n'a accueilli aucune représentation, en raison de travaux indispensables dans les locaux administratifs du 3e étage. La structure institutionnelle dite du Théâtre du Capitole a réparti les spectacles de sa saison « hors les murs » à la Halle aux grains, au Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées et au Casino-théâtre Barrière. Le Théâtre a rouvert ses portes en septembre 2010, inaugurant la nouvelle saison 2010-2011 par la 48e édition du Concours International de Chant lyrique de la ville de Toulouse. Pour diversifier son offre et répondre à des besoins tant artistiques que logistiques, le Théâtre du Capitole répartit aujourd'hui sa programmation de spectacles entre le théâtre proprement dit, la Halle aux grains et le Casino-théâtre Barrière.

Frédéric Chambert, actuel directeur artistique, a pris ses fonctions en septembre 2009, à la suite de Nicolas Joel, annonçant un maintien de la qualité artistique, une diversification et une intensification de l'offre d'ateliers et activités artistiques, notamment dans les centres culturels de la Ville de Toulouse. L'ouverture de la saison 2012-2013 verra l'entrée en fonction au titre de directeur de la danse de Kader Belarbi, succédant à l'actuelle directrice Nanette Glushak.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Haute-Garonne, encyclopédie illustrée, Toulouse, Éditions Privat (ISBN 2-7089-5811-9), p. 277
  2. Renaud Machart, « Nicolas Joël à la tête de l'Opéra de Paris », dans Le Monde (ISSN 0395-2037) daté du 5 décembre 2006 [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie

Auguste Rivière et Alain Jouffray, Le Théâtre du Capitole 1542-1977, Privat 1978 (ISBN 2-7089-8002-5)


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]