Sur la terre des dinosaures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la série documentaire. Pour l'article sur le film, voir Sur la terre des dinosaures (film).

Sur la terre des dinosaures (en anglais Walking with Dinosaurs) est une série documentaire britannique en six épisodes diffusée pour la première fois en 1999. Produite par la BBC, dirigée par Tim Haines et partiellement réalisée en images de synthèse, elle décrit l'histoire des dinosaures et autres créatures de l'ère mésozoïque, de leur apparition jusqu'à la grande crise d'extinctions qui frappa la Terre à la fin de cette ère, il y a 65 millions d'années. Dans la version originale en anglais la narration de chaque épisode a été assurée par Kenneth Branagh. Dans la version française le narrateur a été André Dussollier.

Le succès de ce documentaire a représenté pour la BBC le début de la production de tout un ensemble d'autres séries spécialisées sur la préhistoire (les séries Sur la terre de...) et aussi des emissions et séries spéciales (ou specials, selon le terme en anglais). Les principales séries de la collection Sur la terre de... ont été Sur la terre des dinosaures (1999), Sur la terre des monstres disparus (2001), Sur la terre de nos ancêtres (2003) et Sur la terre des géants (2005). En 2001 il y eut une emission spéciale dérivée de Sur la terre des dinosaures (L'Incroyable aventure de Big Al) et plus tard deux séries dérivées : Sur la trace des dinosaures (2002) et Les Monstres du fond des mers (2003).

Résumé des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 – Une nouvelle dynastie (New blood)[modifier | modifier le code]

-220 millions d'années – Trias supérieur – Arizona (tourné en Nouvelle-Calédonie)

La Terre du Trias voit cohabiter divers groupes de reptiles, qui s'affrontent pour la suprématie dans un climat tropical sec, avec de fortes alternances entre saisons.

Les premières espèces de dinosaures sont souvent petites, comme le Coelophysis, un prédateur agile, mais frêle, qui se nourrit de petits animaux et de charognes, parfois de grands animaux blessés ou malades. Ils cohabitent avec d'autres espèces de reptiles plus puissantes, comme le Placerias végétarien, et le terrible carnivore Postosuchus de 6 mètres de long, apparenté aux crocodiles. D'autres sont plus discrètes, tels les premiers ptérosaures, qui entreprennent la conquête des airs, et le Cynodonte, un reptile mammalien fouisseur, annonciateur des premiers mammifères.

Ces animaux se livrent une rude concurrence entre eux et contre les éléments. Pendant une longue période de sécheresse, les Coelophysis mettent à profit la diversité de leur régime alimentaire en dévorant, entre autres, un jeune Cynodonte, une femelle Postosuchus blessée et jusque leurs propres petits.

Finalement, la sècheresse aura raison des Placerias et des Postosuchus ; les Cynodontes et les Coelophysis survivront, mais les premiers resteront dans l'ombre des seconds. À la fin de l'épisode, l'arrivée d'un troupeau de Platéosaures dans le domaine des survivants annonce le début du règne des dinosaures, pour 160 millions d'années.

Espèces apparaissant dans l'épisode :

Épisode 2 - L'Ère des géants (Time of titans)[modifier | modifier le code]

-152 millions d'années – Jurassique supérieur – Colorado (tourné en Californie, au Chili, en Tasmanie et en Nouvelle-Zélande)

Le climat de la Terre est à présent chaud et humide, la forêt (composée de conifères pour l'essentiel) alterne avec des savanes, parcourues par de gigantesques dinosaures sauropodes, dont le Brachiosaure et le Diplodocus. Ceux-ci arpentent les paysages ouverts, et modèlent l'environnement en mangeant les branches des plus hauts arbres (à la façon des éléphants actuels). Mais leur comportement nomade les empêche d'élever leurs petits et même de couver leurs œufs, aussi pondent-ils dans la terre, en lisière de forêt, comme la femelle que l'on voit à l'œuvre au début de l'épisode.

À l'éclosion, les jeunes sont minuscules comparés aux adultes (quelques kilogrammes) et vulnérables à tous les prédateurs, comme le petit carnivore Ornitholestes. C'est pourquoi ils se réfugient au cœur de la végétation du sous-bois.

Dans leurs premières années d'existence, ils grandissent rapidement mais continuent à être menacés par de plus grands prédateurs (l'Allosaure étant le plus puissant d'entre eux), certains dinosaures végétariens mais lourdement armés (comme le Stégosaure, typique de l'époque), et des catastrophes naturelles comme les feux de forêt. Ils n'échapperont à ces périls que lorsqu'ils sont suffisamment grands pour rejoindre les troupeaux d'adultes dans les plaines.

Espèces apparaissant dans l'épisode :

Épisode 3 – Mers cruelles (A cruel sea)[modifier | modifier le code]

-149 millions d'années – Jurassique supérieur – Angleterre (tourné aux Bahamas et en Nouvelle-Calédonie)

L'actuel continent européen est à l'époque un archipel au climat tropical bordé de récifs coralliens. Si les dinosaures règnent sur la terre ferme, d'autres reptiles les remplacent en mer. D'allures très diverses, certains sont merveilleusement adaptés à la vie marine, comme l' Ophthalmosaurus, ichtyosaurien à l'aspect de dauphin, d'autres sont de terribles super-prédateurs, comme le Liopleurodon, dont le poids est présenté comme atteignant 150 tonnes (estimation controversée, voir[1])!

L'épisode retrace la vie de jeunes Ophthalmosaurus, à partir de leur mise bas ; celle-ci est très périlleuse car les mères sont alors très vulnérables aux prédateurs (l'une d'elles est mangée par un Liopleurodon). Les jeunes, qui sont de très petite taille, se réfugient dans les récifs pour échapper aux prédateurs, requins, reptiles et jusqu'aux adultes de leur propre espèce.

Ils doivent aussi échapper aux tempêtes qui agitent périodiquement les rivages, brisent les récifs et mettent en danger même les prédateurs les plus puissants (un Liopleurodon échoué sur une plage sera dévoré à son tour par des dinosaures carnivores Eustreptospondylus). L'épisode s'achève avec le départ pour la haute mer des jeunes Ophthalmosaurus survivants.

Espèces apparaissant dans l'épisode :

Épisode 4 – Les maîtres du ciel (Giant of the skies)[modifier | modifier le code]

-127 millions d'années – Crétacé inférieur – Brésil, Amérique du Nord et Espagne (tourné en Nouvelle-Zélande et Tasmanie)

Cet épisode retrace le périple d'un vieux mâle d' Ornithocheirus, ptérosaure géant de 12 mètres d'envergure, depuis les côtes de l'actuel Brésil jusqu'à l'Europe, au-dessus de l'Océan Atlantique en formation. Il rencontrera au fil de son voyage la faune de trois continents.

D'abord les autres espèces de ptérosaures, comme le Tapejara (renommer Tupandactylus) du Brésil et d'autres, vis-à-vis desquelles il est montré comme ayant un comportement parasite (à la manière des Labbes de notre époque). Il rencontrera aussi de nombreux dinosaures ; plusieurs espèces (Iguanodon, Polacanthus et Utahraptor) sont également présentes en Amérique du Nord et en Europe. Enfin, sur ce dernier continent, il sera attaqué par une volée d'oiseaux, qui apprécient peu son intrusion dans le lieu où ils ont construit leurs nids; ces êtres, encore de bien petite taille, seront les futurs maîtres des airs.

À son arrivée sur le site de reproduction en Espagne, une mauvaise surprise l'attend : d'autres mâles plus jeunes ont investi son territoire de parade, et il est relégué en marge, là où il ne peut attirer aucune femelle. Épuisé, il meurt sur la plage quelques jours plus tard, sa dépouille est mangée par un jeune de sa propre espèce.

Espèces apparaissant dans l'épisode :

Épisode 5 - Les lutins des glaces (Spirits of the ice forest)[modifier | modifier le code]

-106 millions d'années – Crétacé moyen – Antarctique (tourné en Nouvelle-Zélande)

Près du pôle Sud, l'Antarctique a aussi ses propres dinosaures. Mais le climat tempéré froid, avec de longs hivers enneigés, et plus encore une nuit polaire longue de plusieurs mois, n'autorise que la présence d'espèces adaptées. Certains animaux migrent vers les terres de l'Australie et de l'Amérique du Sud (à l'époque reliées à l'Antarctique) pendant la mauvaise saison. D'autres restent toute l'année, passant l'hiver à l'état léthargique ou même actif. Parmi eux, l'on trouve des représentants de lignées archaïques en voie d'extinction, évincées des terres plus chaudes par d'autres espèces, et qui ont trouvé un ultime refuge dans ces régions reculées.

D'autres espèces sont plus dynamiques et se sont spécifiquement adaptées à la vie dans les pôles. Les petits, rapides et intelligents Leaellynasaura sont de ceux-ci ; l'épisode suit la vie d'un groupe familial de cette espèce, tout au long d'une année. L'été est la saison faste : les Leaellynasaura trouvent une abondante nourriture et peuvent élever leurs petits, même s'ils rencontrent de nombreux prédateurs. Malheureusement, l'été fut aussi une saison tragique pour les Laellynasaura : seuls deux petits ont survécu et la femelle dominante du clan fut tuée et dévorée par un Australovenator. En hiver, le froid et la rareté de la nourriture disponible n'empêche pas leur activité : des yeux surdimensionnés leur permettent une vision nocturne.

Espèces apparaissant dans l'épisode :

Épisode 6 - Mort d'une dynastie (Death of a dynasty)[modifier | modifier le code]

-65,5 millions d'années – Crétacé supérieur – Montana, États-Unis (tourné au Chili et en Nouvelle-Zélande)

Les dinosaures règnent encore sur Terre ; leur peuple est dominé par les Tyrannosaures, qui prélèvent leur tribut sur les espèces végétariennes, Hadrosaures ou Cératopsiens. Mais l'environnement change autour d'eux : dans les forêts, les conifères sont peu à peu remplacés par les plantes à fleurs, qui nouent des relations de symbiose avec les insectes pollinisateurs ; on voit apparaître de nouvelles espèces d'oiseaux et même de reptiles (comme les serpents). Les mammifères sont toujours de petite taille ; parmi ceux-ci, le Didelphodon est un marsupial opportuniste, de la taille d'un petit chien, qui pille fréquemment les couvées de dinosaures, même des plus féroces espèces. Et surtout, une intense activité volcanique projette des cendres et gaz toxiques, qui affectent l'ensemble des êtres vivants ; les dinosaures en souffrent particulièrement, du fait de la raréfaction de la nourriture, et de l'empoisonnement par les gaz (qui touche largement les œufs). La femelle Tyrannosaure se fera tuer par un dinosaure bien équipé défensivement appelé Ankylosaurus.

Enfin, des météorites traversent l'orbite de la Terre ; l'une d'entre elles, aux dimensions gigantesques (15 kilomètres de diamètre) s'y écrase (creusant le cratère de Chicxulub au Mexique). L'impact est immédiat et particulièrement destructeur : les dinosaures et plusieurs autres groupes d'animaux sont balayés de la surface de la planète. Le règne des mammifères est imminent.

Pourtant, aussi étonnant que cela puisse paraître, les dinosaures ont laissé une descendance, omniprésente d'un bout à l'autre de la planète et dont personne il y a 50 ans ne soupçonnait l'origine : il s'agit des oiseaux, dont plus de 10 000 espèces sont connues à ce jour.

Espèces apparaissant dans l'épisode :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Plesiosaur Site - Liopleurodon

Liens externes[modifier | modifier le code]