Coati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coati
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Coati » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Coati à museau blanc (Nasua narica)
Coati à museau blanc (Nasua narica)
Taxons concernés

Dans la famille des Procyonidae,
espèces des genres

Coati est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains petits mammifères de la famille des Procyonidae. Ils sont donc proches notamment des ratons laveurs. Ce nom désigne plusieurs espèces qui vivent toutes en Amérique du Sud ou Amérique centrale. Les coatis sont traditionnellement répartis en deux genres : Nasua et Nasuella, mais cette distinction est fortement remise en question par les études entreprises vers la fin du XXe siècle par la phylogénie moléculaire.

Noms français et noms scientifiques correspondants[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique des noms vulgaires ou des noms vernaculaires attestés[1] en français[réf. nécessaire].
Note : certaines espèces ont plusieurs noms

Biologie, comportement et écologie[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques générales des coatis sont celles des Procyonidae, avec des différences pour chaque espèce : voir les articles détaillés pour plus d'informations, notamment sur leur constitution physique ou leur mode de vie respectif.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Classification[modifier | modifier le code]

La classification traditionnelle des Procyonidae, famille décrite pour la première fois en 1825 par le zoologiste britannique John Edward Gray (1800-1875), est régulièrement remise en question à la faveur des études entreprises vers la fin du XXe siècle par la phylogénie moléculaire[10],[11].

Coatis  



Nasua narica





Nasuella olivacea



Nasuella meridensis





Nasua nasua



Proposition de classification phylogénétique des coatis, revue en 2009[10]

Traditionnellement, les coatis sont répartis en deux genres distincts.
Selon Catalogue of Life (30 mars 2015)[12], ITIS (30 mars 2015)[13] et Mammal Species of the World (30 mars 2015)[14] :

Les coatis dans la culture[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Attention aux appellations et traductions fantaisistes circulant sur l'Internet
  2. Nom vernaculaire français d'après Dictionary of Common (Vernacular) Names sur Nomen.at
  3. Voir définition donnée par le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française.
  4. a, b, c, d et e (en) Murray Wrobel, Elsevier's Dictionary of Mammals : in Latin, English, German, French and Italian, Amsterdam, Elsevier,‎ , 857 p. (ISBN 978-0-444-51877-4, lire en ligne)
  5. a et b Voir cette espèce sur le site Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)
  6. a, b et c Coati sur l'encyclopédie Larousse, consultée le 9 février 2015
  7. Coati commun sur le site du zoo d'Amiens, consulté le 31 mars 2015
  8. a, b et c Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  9. procyonidés sur le site CIRAD
  10. a et b (en) Kristofer M. Helgen et al., 2009 Taxonomic Boundaries and Geographic Distributions Revealed by an Integrative Systematic Overview of the Mountain Coatis, Nasuella (Carnivora: Procyonidae), dans Small Carnivore Conservation, vol. 42, juin 2010.
  11. (en) Klaus-Peter Koepfli et al., 2006 Phylogeny of the Procyonidae (Mammalia: Carnivora): Molecules, morphology and the Great American Interchange, dans Molecular Phylogenetics and Evolution 43 (2007) 1076–1095.
  12. Catalogue of Life, consulté le 30 mars 2015
  13. ITIS, consulté le 30 mars 2015
  14. Mammal Species of the World, consulté le 30 mars 2015