Sur la terre des géants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur la terre des géants (en anglais : Walking With Monsters) est une série documentaire britannique (2005) en trois épisodes, partiellement tournée en images de synthèse.

Elle ne doit pas être confondue avec les deux autres séries de ce cycle Sur la terre des dinosaures et Sur la terre des monstres disparus, qui présentent les faunes des ères mésozoïque et cénozoïque.

Son originalité est de retracer l'histoire de la Vie au cours de l'ère paléozoïque, de -600 à -248 millions d'années, avant l'apparition des dinosaures. Les programmes audiovisuels décrivant cette époque sont très rares, et la série est remarquable à ce titre, en dépit de quelques approximations possibles (voir « critiques »).

Elle se compose de plusieurs séquences, chacune représentant une étape dans l'histoire de la nature (et particulièrement de la faune vertébrée).

La voix française du narrateur est interprétée par André Dussollier. (Kenneth Branagh dans la version originale)

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1[modifier | modifier le code]

Séquence 1[modifier | modifier le code]

-530 millions d'années - Cambrien - Chengjiang/Chine

taux d'oxygène : 30 % de moins qu'aujourd'hui

lieu de tournage :

Alors que la Vie s'exprimait sous des formes rudimentaires jusqu'alors (bien qu'elle existait probablement depuis plusieurs milliards d'années après la création de la vrai terre), des créatures plus complexes apparaissent dans les mers impitoyables et naturelles. Certaines sont munies d'un squelette externe rigide composé de chitine, tels l'Anomalocaris, redoutable prédateur, invertébré géant pour son époque de deux mètres de long, et ses proies, les Trilobites, qui appartiennent à l'embranchement des Arthropodes (la famille des insectes et des araignées de nos jours). D'autres ont développé un squelette interne de cartilage, comme l'Haikouichtys ; cet animal de petite taille est le plus ancien poisson connu et qui est pourtant l'ancêtre de tous les vertébrés du dinosaure à l'homme.

Espèces présentées:

Séquence 2[modifier | modifier le code]

-418 millions d'années - Silurien - Pays de Galles

Remarque : la vidéo indique -478 millions d'années, c'est une erreur car cela correspond à l'ordovicien et non pas au silurien

taux d'oxygène : 30 % de moins qu'aujourd'hui

lieu de tournage : Californie

Les poissons se sont développés, ont acquis des nageoires et ont développé leurs sens. Mais ils sont encore petits et faibles, et connaissent beaucoup de prédateurs, comme le Brontoscorpio, scorpion aquatique de 1 mètre de long. L'un d'eux prend en chasse un poisson Cephalaspis, avant de se faire lui-même capturer par un euryptéride Pterygotus un scorpion plus puissant de 3 mètres de long !

Si l'atmosphère est pauvre en oxygène et peu propice à la vie animale, des plantes (comme Cooksonia, une sorte de mousse) s'installent déjà au bord de l'eau, et quelques animaux parviennent à remonter le cours des rivières. Un banc de Cephalaspis remonte l'une d'elle pour y pondre leurs œufs, dans une vasque protégée du courant. Mais ils sont poursuivis par des Brontoscorpio qui leur tendent une embuscade depuis les rochers qui bordent la rivière. En effet, ils sont capables de survivre quelques heures à l'air libre car, outre des branchies, ils sont dotés de poumons.

La nuit suivante, l'un des scorpions va muer sur la terre ferme, avant de rejoindre le milieu aquatique.

Espèces présentées:

Séquence 3[modifier | modifier le code]

-360 millions d'années - Dévonien - Pennsylvanie

taux d'oxygène : 20 % de moins qu'aujourd'hui

lieu de tournage :

Sur les rivages des océans, des vertébrés se sont -partiellement- adaptés à la terre ferme, mais ils mesurent 1 m de long contrairement aux amphibiens actuels qui sont plus petits. Ils ont acquis quatre pattes au lieu de nageoires, mais leur peau se déshydrate facilement, et, surtout, leurs œufs mous doivent se développer dans le milieu liquide: ce sont les batraciens.

L'un d'entre eux, Hynerpeton, sorte de salamandre géante, est plus grand que tous les amphibiens actuels : il atteint la taille d'un crocodile. Mais, sous l'eau, milieu dont il dépend en partie, il craint de grands poissons prédateurs: les requins primitifs (Stethacanthus), et surtout le gigantesque poisson osseux Hyneria, de 5 mètres de long et 2 tonnes.

Au cours de la séquence, deux Hynerpeton s'accouplent sur une plage, le bas du corps immergé pour pondre et féconder les œufs; surpris par un Hyneria, ils tentent de s'enfuir sur la plage, mais le poisson dispose de nageoires assez puissantes pour ramper, et parvient à tuer le mâle d'Hynerpeton.

Espèces présentées:

Épisode 2[modifier | modifier le code]

Séquence 4[modifier | modifier le code]

-300 millions d'années - Carbonifère - Kansas

taux d'oxygène : 40 % de plus qu'aujourd'hui

lieu de tournage : Floride

La végétation s'est développée et la Terre est pour l'essentiel recouverte d'une forêt tropicale humide de fougères arborescentes, rendant l'atmosphère particulièrement riche en oxygène. Certains animaux sont moins dépendants de l'eau : les reptiles, avec une peau couverte d'écailles et des œufs à coquille rigide, sont apparus. Encore de petite taille, ils doivent combattre les arthropodes géants qui prolifèrent dans la forêt.

La séquence débute avec l'apparition d'une araignée géante, Mesothelae, (poids évalué à 1,5 kg), qui dévore une couvée de Petrolacosaurus, petits reptiles à l'allure de lézards, avant d'en tuer un adulte. De retour à son terrier, elle se rend compte qu'il est inondé et part s'en chercher un autre en un lieu plus sec ; elle se fait voler sa proie par une libellule géante Méganeura, d'un mètre d'envergure, puis elle est dérangée par le mille-pattes Arthropleura de 2,5 mètres de long (le mille-pattes est ensuite tué par le batracien Proterogyrinus, proche de l' Hynerpeton de la précédente séquence), avant de trouver un lieu où creuser son nouveau terrier.

Mais un orage se lève et perturbe les activités des animaux ; des trombes d'eau s'abattent sur la forêt alors que les éclairs allument des incendies.

Le lendemain, un Petrolacosaurus rentre dans le terrier de l'araignée, en trouve le cadavre foudroyé, et s'en repaît.

Espèces présentées:

Séquence 5[modifier | modifier le code]

-280 millions d'années - Permien inférieur - Allemagne

lieu de tournage : Californie

Le climat a changé; il est devenu plus sec, avec des saisons très marquées. Les plantes à graines (conifères) sont apparues ; plus résistantes au froid et à la sécheresse, elles remplacent les forêts de fougères du Carbonifère. Les arthropodes géants se sont éteints pour cause de manque d'oxygène.

Les reptiles prospèrent, et les premières espèces géantes sont apparues ; mais elles n'ont aucun rapport avec les dinosaures et ils vont évoluer en mammifères. Pour mieux résister aux écarts de température, elles ont mis au point un système de régulation thermique, au moyen d'étranges voiles membraneuses, parcourues de vaisseaux sanguins.

Parmi eux, le placide Edaphosaurus est un végétarien, qui vit en troupeaux. Il craint les assauts d'une espèce voisine, mais prédatrice, le Dimetrodon. Au début de la séquence, une femelle de cette espèce capture un jeune Edaphosaurus avant de pondre ses œufs dans un monticule de terre, et veillera sept mois sur sa couvée, bravant les éléments et les animaux prédateurs, parmi lesquels les autres Dimetrodon adultes. À l'approche de l'éclosion des petits, elle quitte le nid et repart à la recherche de nourriture. Quand les petits éclosent, la mère ne peut pas s'occuper d'eux et ne trouve plus de nourriture, ce qui la contraint à... manger les petits.

À peine éclos, les jeunes partent se réfugier dans les arbres ou les rochers, où ils seront à l'abri des adultes de leur propre espèce, présentés comme cannibales et comme les principaux prédateurs des jeunes.

Espèces apparaissant dans la séquence:

Épisode 3[modifier | modifier le code]

Séquence 6[modifier | modifier le code]

-250 millions d'années - Permien supérieur - Sibérie

lieu de tournage :

Les continents se sont réunis et forment la Pangée, dont le centre est un désert hyperaride, où ne survivent que des animaux hautement résistants.

Le Scutosaurus, ancêtre des tortues pesant 1 tonne, est l'un d'entre eux; il peut survivre dans le désert grâce à son métabolisme lent, et à sa faculté de se priver d'eau et de nourriture pendant des mois. Un mâle solitaire de cette espèce est, au début de l'épisode, poursuivi et tué par un Gorgonopsien, reptile mammalien plus évolué que ces prédécesseurs, dont l'aspect évoque quelque peu celui des grands mammifères carnivores actuels. Cet animal règne sur un domaine de sable et de cailloux, au centre duquel se trouve une mare, précieuse pour les animaux en ce temps de sécheresse. Il ne le partage qu'avec les animaux qu'il ne peut capturer, comme le Diictodon, un autre reptile mammalien, mais de petite taille, au mode de vie fouisseur et aux allures de chien de prairie, et un batracien carnivore du groupe des Labyrinthodontes, le dernier de sa lignée, qui voit son domaine aquatique rétrécir de jour en jour sous l'effet de l'absence de pluies.

Un troupeau de Scutosaurus de passage va perturber cet équilibre précaire: ces gros animaux vont dévorer toute la végétation apparente, et surtout boire toute l'eau restante de la petite mare.
Le Gorgonopsien n'attaquera pas ce troupeau trop bien armé, et se rabattra sur l'unique proie restante, le Labyrinthodonte, qui s'était enfermé dans un cocon de boue pour échapper au manque d'eau; il finira par mourir lui-même de faim et de soif.

Les animaux de la Pangée connaissent alors une situation cataclysmique, qui aboutit à une crise d'extinction de masse, plus terrible encore que celle qui achèvera les puissants dinosaures, 185 millions d'années plus tard. Vivant à l'abri du Soleil et en se nourrissant de tubercules, les Diictodon qui font partie de nos ancêtres arriveront quant à eux à traverser la sécheresse, et seront parmi les seuls reptiles à survivre à la crise.

Espèces apparaissant dans la séquence:

Séquence 7[modifier | modifier le code]

-248 millions d'années - Trias inférieur - Antarctique

lieu de tournage : îles Canaries

Le monde se remet de l'extinction de masse du Permien, les déserts reculent à nouveau devant les forêts. Plusieurs espèces de reptiles mammaliens ont survécu, et se développent à nouveau. Parmi celles-ci, le Lystrosaurus, qui est le descendant des diictodons, grand animal à l'aspect d'hippopotame, qui vit en troupeaux nombreux. Malgré sa taille respectable et son comportement grégaire, ses déplacements sont périlleux du fait de plusieurs prédateurs qui chassent en embuscade, comme l' Ericiolacerta, un reptile mammalien carnivore, qui attaque les Lystrosaurus dans les ravins, et le Proterosuchus, un ancêtre des crocodiles, qui les guette dans les cours d'eau pour s'en régaler.

Les ancêtres des dinosaures sont apparus, mais sont petits, tel Euparkeria, qui a un régime alimentaire à base d'insectes. Pourtant, ce sont eux qui vont devenir les maîtres des terres émergées, reléguant les reptiles mammaliens et leurs descendants à un rôle des plus modestes pendant des dizaines de millions d'années.

Espèces apparaissant dans la séquence:

Critiques[modifier | modifier le code]

Comme certains films et séries TV récents à but pédagogique, la série (comme les trois autres du même cycle) a parfois bénéficié de critiques élogieuses, fondées sur l'abondance de la documentation, la qualité de la reconstitution des écosystèmes et la vraisemblance des scènes décrites.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]