Nuit polaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crépuscule bleu caractéristique de la nuit polaire, à Longyearbyen, Svalbard, situé à la latitude 78° nord.

La nuit polaire est une période de l'année durant laquelle le Soleil ne se lève pas. Ce phénomène est observable dans les régions polaires au-delà des cercles polaires Arctique et Antarctique.

Le nombre de jours de 24 heures pendant lesquels ce phénomène a lieu augmente avec la latitude. Il atteint son minimum, un jour, au niveau du cercle polaire et son maximum, six mois, au pôle et a lieu en automne et en hiver : septembre à mars dans l'hémisphère nord, mars à septembre dans l'hémisphère sud. Pendant plusieurs semaines après l’équinoxe d’automne et avant l’équinoxe de printemps, aux pôles et dans les régions s’en rapprochant, on peut ainsi assister à un crépuscule permanent qui dure jusqu’à ce que le soleil atteigne une hauteur suffisante sous l’horizon (6° pour le crépuscule civil, 12° pour le crépuscule nautique).

En réalité, en raison de la réfraction de la lumière du Soleil dans l'atmosphère, celui-ci reste visible quelques minutes par jour, au moment du solstice d'hiver, jusqu'à quelques dizaines de kilomètres au-delà du cercle polaire. De plus, comme le soleil est un disque et non un point, et que la durée du jour se mesure entre l'apparition du bord supérieur du disque et la disparition du bord inférieur, il en résulte que le jour polaire au pôle est légèrement plus long que la nuit polaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :