Patachou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ragon.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Pâte à choux.

Patachou

Description de cette image, également commentée ci-après

Patachou (1961)

Informations générales
Nom de naissance Henriette Ragon
Naissance 10 juin 1918 (96 ans)
Paris (Drapeau de la France France)
Activité principale Chanteuse, actrice
Genre musical Chanson française

Patachou, de son vrai nom Henriette Ragon, est une chanteuse et actrice française, née le 10 juin 1918, dans le XIIe arrondissement de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle grandit dans la capitale et débute comme dactylo puis comme employée d'usine, marchande de chaussures et antiquaire. En 1948, elle prend la direction d'un cabaret-restaurant à Montmartre nommé Patachou, et débute dans la chanson. Ce sont les journalistes parisiens qui la rebaptisent du nom de son cabaret. Brassens débutera dans son cabaret et chantera en duo avec elle le titre Maman, papa. Elle fut la première à interpréter ses chansons (Le Bricoleur, La Chasse aux papillons, etc.). Le soir où elle les chanta pour la première fois, elle proposa à son public de rester à la fin du spectacle afin de découvrir l'auteur de ces chansons. Georges Brassens monta alors sur la scène du cabaret et chanta, entre autres, Le Gorille et P... de toi, que Patachou estimait ne pas pouvoir interpréter elle-même.

Les premiers disques de Patachou sont pressés, Patachou se produit sur la scène de l'ABC, puis à Bobino, puis en tournée en France et dans le monde entier. Dès 1953, c'est le Palladium à Londres, le Waldorf Astoria et Carnegie Hall à New York, toutes les grandes villes des États-Unis où sa carrière s'étalera sur plus de vingt ans, sans oublier Montréal, le Moyen-Orient et Hong Kong. Au début des années 1970, elle parcourt le Japon et la Suède, où son registre parigot gouailleur fait encore et toujours merveille. Dès le début des années 1950, le cinéma et le théâtre font appel à elle, notamment Jean Renoir et Sacha Guitry. À partir des années 1980 Patachou se fait plus présente sur le grand et le petit écran, avec, entre autres prestations très remarquées, sa terrifiante « matriarche » en fauteuil roulant dans la série Orages d'été.

Patachou a animé le restaurant de la Tour Eiffel. Son fils, Pierre Billon, a écrit J’ai oublié de vivre pour Johnny Hallyday.

Elle a été promue Officier de la Légion d'honneur le 1er janvier 2009[1].

Quelques-unes des chansons qu'elle interprète[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]