Jean-Claude Guiguet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Claude Guiguet

Naissance 22 novembre 1948
La Tour-du-Pin, Isère
Nationalité Drapeau de France Français
Décès 16 décembre 2005 (à 57 ans)
Aubenas, Ardèche
Profession Réalisateur
Films notables Les Belles Manières
Faubourg Saint-Martin

Jean-Claude Guiguet est un réalisateur français, né le 22 novembre 1948 à La Tour-du-Pin et mort le 16 septembre 2005 à Aubenas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa passion pour le cinéma est née avec la vision, à quinze ans, du film de Luchino Visconti Les Nuits blanches et, un peu plus tard, grâce à sa rencontre avec Henri Agel[1], ainsi qu'en fréquentant les « mardis » animés par Jean-Louis Chéray au Studio Parnasse[2].

Il travaille comme critique, après une brève collaboration avec les Cahiers du cinéma, notamment pour La Nouvelle Revue française, la Revue du cinéma et Études. Il est assistant de Paul Vecchiali sur Change pas de main (1975). Il s'occupe des décors et des costumes des films de Jean-Claude Biette, Le Théâtre des matières (1977) et Loin de Manhattan (1982).

En 1979, il écrit et dirige Les Belles Manières, en 1983, la partie intitulée La Visiteuse dans le film à sketches L'Archipel des amours, en 1986, Faubourg Saint-Martin (avec notamment Françoise Fabian et Patachou), en 1992, Le Mirage, et en 1999, Les Passagers.

Il réalise également trois courts-métrages et figure parmi les interprètes du film Femmes femmes, de Paul Vecchiali (1974).

Jean-Claude Guiguet est mort à Aubenas en septembre 2005 des suites d'un cancer.

Un recueil de quelques-uns de ses six cents articles a été publié sous le titre Lueur secrète, carnets de notes d'un cinéaste.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Courts métrages
Moyen métrage
Longs métrages

Publication[modifier | modifier le code]

  • Lueur secrète. Carnets de notes d'un cinéaste, dialogue avec Philippe Roger, Lyon, Aléas, 1992

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Axelle Ropert, Jean-Claude Guiguet, critique de cinéma lire en ligne
  2. Lueur secrète : Carnets de notes d'un cinéaste, Aléas, 1992, p. 15
  3. Jean-Claude Guiguet relate comment il a été conduit à réaliser Le Mirage voir en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Daney et Serge Toubiana, « Entretien avec Jean-Claude Guiguet », Cahiers du cinéma, no 298,‎ mars 1979
  • Thierry Jousse et Frédéric Strauss, « Entretien avec Jean-Claude Guiguet », Cahiers du cinéma, no 461,‎ novembre 1992
  • Jacques Parsi, « Pour Jean-Claude Guiguet », Cahiers du cinéma, no 605,‎ octobre 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]