Maurice Yvain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maurice Yvain est un compositeur français né à Paris le 12 février 1891 et mort à Suresnes le 27 juillet 1965.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Yvain naquit en 1891 dans une famille musicale. À partir de 1903 il étudia au Conservatoire de Paris où il fut l’élève de Louis Diémer et Xavier Leroux. Excellent pianiste, il donna des concerts à Monte-Carlo et dans le cabaret parisien Quat'z'Arts.

Après son service militaire, il composa beaucoup de chansons, entre autres pour Maurice Chevalier. Une de ses chansons les plus célèbres est "Mon Homme", interprétée par Mistinguett, et reprise en 1968 par Barbara Streisand dans le film Funny Girl (sous le titre "My Man").

Dans les années vingt, il commença à composer des opérettes : son œuvre maîtresse est Ta Bouche (1922).

Ses pièces se caractérisent par leur précision rythmique, leur fantaisie et la souplesse de la phrase musicale. Par la suite, il composa également de grandes opérettes sentimentales, comme Chanson gitane.

Dans les années trente et quarante il composa la musique de plusieurs films de réalisateurs de renom comme Anatole Litvak, Julien Duvivier et Henri-Georges Clouzot.

Yvain mourut en 1965 à Suresnes, près de Paris.

Œuvre[modifier | modifier le code]

On lui doit la musique de nombreuses chansons à succès dans les années 1920, telles que Mon homme (avec Albert Willemetz, Channing Pollack, Jacques Charles), J'en ai marre, En douce, La Java, La Belote, etc.

Il composa également la musique de célèbres opérettes : Ta bouche, Là-Haut, Pas sur la bouche, Chanson gitane, etc.

Musique de chansons[modifier | modifier le code]

Interprétées par Mistinguett[modifier | modifier le code]

  • En douce (1920)
  • Mon homme (1920)
  • La Java (1922)
  • J'en ai marre (1922)
  • La Belote (1925)

Interprétées par Maurice Chevalier[modifier | modifier le code]

  • Dites-moi ma mère, dites-moi (1927)

Interprétées par Georges Milton[modifier | modifier le code]

  • Je t'emmène à la campagne (1928)
  • Pouet-Pouet (1929)

Interprétées par Dréan[modifier | modifier le code]

  • Si tu ne veux pas payer d'impots (1920)


Liste chronologique des opérettes[modifier | modifier le code]

- 1922 : "Ta bouche" (Théâtre Daunou), livret d'Yves Mirande, lyrics d'Albert Willemetz (éditions Salabert).

- 1923 : "Là-haut", (Théâtre des Bouffes Parisiens), livret d'Yves Mirande et Gustave Quinson, lyrics d'Albert Willemetz, (éditions Salabert).

- 1924 : "La dame en décolleté" (Théâtre des Bouffes Parisiens), livret d'Yves Mirande et Lucien Boyer (éditions Salabert).

- 1924 : "Gosse de riche" (Théâtre Daunou), livret de Jacques Bousquet et Henri Falk (éditions Salabert).

- 1925 : "Pas sur la Bouche" (Théâtre de l'Apollo), livret d'André Barde (éditions Salabert).

- 1925 : "Bouche à Bouche" (Théâtre de l'Appolo), livret d'André Barde (éditions Salabert).

- 1926 : "Un bon garçon" (Théâtre des Nouveautés), livret d'André Barde, lyrics de Maurice Yvain (Editions Salabert).

- 1928 : "Yes" (Théâtre des Capucines), livret de Pierre Soulaine et René Pujol (éditions Salabert).

- 1929 : "Elle est à vous" (Théâtre des Nouveautés), livret d'André Barde (éditions Salabert).

- 1929 : "Jean V", livret de Jacques Bousquet et Henri Falk

- 1929 : "Kadubec" (Théâtre des Nouveautés), livret d'André Barde

- 1930 : "Pépé" (Théâtre Daunou), livret d'André Barde

- 1931 : "Un Deux Trois" (Moulin de la Chanson), livret et lyrics de René Bizet et Jean Barreyre.

- 1932 : "Encore cinquante centimes" en collaboration avec Henri Christiné (Théâtre des Nouveautés), livret d'André Barde

- 1933 : "Oh ! Papa" (Théâtre des Nouveautés), livret d'André Barde

- 1934 : "La Belle Histoire" (Théâtre de la Madeleine), livret d'Henri-Georges Clouzot

- 1934 : "Vacances" (théâtre des Nouveautés),livret d'Henri Duvernois et André Barde

- 1935 : "Un coup de veine" (Théâtre de la Porte-Saint-Martin), livret d'André Mouëzy-Eon et Albert Willemetz.

- 1935 : "Au soleil du Mexique" (Théâtre du Châtelet) en collaboration avec Robert Granville, livret d'André Mouëzy-Eon et Albert Willemetz.

- 1942 : "Son excellence" (Théâtre des Variétés), livret de Louis Poterat et Daniel Margot

- 1946 : "Monseigneur" (Théâtre Danou)

- 1946 : "Chanson gitane" (Théâtre de la Gaîté-Lyrique), livret d'André Mouëzy-Eon, couplets de Louis Poterat (éditions Chappell)

- 1958 : "Le corsaire noir"

Musique d'opérette, de comédie musicale télévisée, de théâtre et de cinéma[modifier | modifier le code]

Là-Haut (1923) avec Maurice Chevalier dans le rôle principal

Notes et références[modifier | modifier le code]

Site du Magazine "Opérette", qui a consacré à Maurice Yvain les numéros 36, 68, 104, 108 et 199. Site de l'EMCF