CityBird

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CityBird

AITA OACI Indicatif d'appel
H2 CTB Dreamflight
Repères historiques
Date de création 1996
Date de disparition 2001
Généralités
Basée à BRU
Alliance Aucune
Taille de la flotte 15
Nombre de destinations 50+
Siège social Zaventem, Drapeau de la Belgique Belgique
Société mère CityBird Holding SA
Dirigeants Victor Hasson, Georges Gutelman
Site web www.citybird.com

CityBird était une compagnie aérienne belge fondée en 1996 par les anciens dirigeants de TEA et EBA (Victor Hasson et Georges Gutelman), et basée à Bruxelles en Belgique, avec une succursale et un centre d'appel à Bethesda (Maryland)

La compagnie opérait des vols réguliers et directs vers plusieurs villes américaines, vers le Suriname (Paramaribo) pour Inter Tropical Aviation et également vers la République démocratique du Congo.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle commença ses opérations charter pour le compte du groupe Thomas Cook début 1997 avec un McDonnell Douglas MD-11. Un deuxième appareil MD-11 et des Boeing 767 s'ajoutent rapidement à la flotte.

En plus du contrat avec Thomas Cook, la compagnie opérait des vols en Wet lease pour le compte de la Sabena et de Luxair. Ne se limitant plus aux vols passagers, elle opérait aussi des vols cargo avec des Airbus A300-600F.

En 2000, après la faillite de Constellation International Airlines, elle récupère le juteux contrat des vols charter de Thomas Cook. La flotte s'agrandit alors avec les Boeing 737-300 et 400 puis, l'année suivante, de 737-800.

Fin 2001, la Sabena en mauvaise posture ayant cassé le contrat des deux MD-11 et l'activité cargo n'étant pas suffisamment rentable, la compagnie tombe sous concordat judiciaire. Un plan de reprise est étudié avec Thomas Cook mais échoue avec le refus du groupe allemand. CityBird fait faillite en octobre 2001.

Les dirigeants ont créé la compagnie aérienne Birdy peu de temps après la faillite de CityBird.

Flotte[modifier | modifier le code]

Boeing 767 de CityBird en 2000

Destinations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :