China Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

China Airlines

Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
CI CAL Dynasty
Repères historiques
Date de création 16 décembre 1959
Généralités
Basée à Aéroport international Taïwan Taoyuan
Autres bases Aéroport international de Kaohsiung

Aéroport international de Hong Kong

Aéroport Suvarnabhumi de Bangkok
Programme de fidélité Dynasty Flyer
Alliance Skyteam
Taille de la flotte 75
Nombre de destinations 110
Siège social Drapeau de la République de Chine République de Chine (Taïwan) Taoyuan
Société mère China Aviation Development Foundation
Filiales Mandarin Airlines
Effectif 10 834 dont 8958 à Taïwan (2013)
Dirigeants Wei Philip Hsing-Hsiung (PDG), Sun Huang-Hsiang (président)
Site web www.china-airlines.com
CAL Park, le siège social de China Airlines

China Airlines (CAL, chinois : 中華航空, couramment abrégé en 華航) (code AITA : CI ; code OACI : CAL) est la compagnie aérienne nationale de Taïwan (à ne pas confondre avec Air China, compagnie nationale de la République populaire de Chine). Officiellement, China Airlines n'est pas une société publique : c'est la China Aviation Development Foundation (中華航空事業發展基金會) qui en est propriétaire, et qui par un lien indirect fait partie du gouvernement de Taïwan. Basée à l'Aéroport international Taïwan Taoyuan, China Airlines est membre de l’alliance SkyTeam et dessert plus de cent destinations en Asie, en Europe, en Amérique du Nord et en Océanie. Elle possède une filiale régionale, Mandarin Airlines, et une division dédiée au transport de fret, China Airlines Cargo.

Son nom japonais est[チャイナ エアライン](Chaina Earain), et sa concurrente principale EVA Air.

Histoire[modifier | modifier le code]

China Airlines a été fondé par un officier retraité de la Force aérienne de la République de Chine, Hsu Huang-Sheng, et a inauguré son exploitation le 16 décembre 1959 avec une flotte de 2 PBY Amphibians. Les actions de la compagnie appartenaient à 100 % au gouvernement de la République de Chine (Taïwan), et son activité se concentrait largement sur les vols charters. Dans les années 1960, China Airlines lance ses premières routes domestiques et internationales : le premier service régulier de la compagnie relie Taipei et Hualien en octobre 1962. La première destination internationale est Saïgon au Sud-Vietnam (Ho-Chi-Minh-Ville au Viet-nam de nos jours) le 1er décembre 1966. China Airlines s’envole l’année suivante vers Hong Kong, et les liaisons transpacifiques sont lancées le 2 février 1970 avec un service reliant Taipei à San Francisco.

Depuis vingt ans, China Airlines a connu quelques grandes expansions de son réseau, notamment vers les Etats-Unis et l’Europe (Amsterdam fut la première destination européenne de la compagnie). Dans les années 1980, China Airlines lance un vol passager faisant le tour du monde (Taipei-Anchorage-New York-Amsterdam-Dubaï-Taipei). Ce service est rapidement suspendu, mais China Airlines conserve les droits sur cette route. Le 6 octobre 2008, le PDG de China Airlines, Hsing-Hsiung WEI a annonce dans une conférence de presse que la compagnie reprendra ce tour du monde en fret avec China Airlines Cargo avant la fin 2008. China Airlines projette d'opérer les vols cargo chaque jeudi (Taipei-New York-Houston-Amsterdam-Dubaï-Taipei) et chaque samedi (Taipei-Nashville-Amsterdam-Dubaï-Taipei). En 1993, China Airlines a été listé à la bourse de Taïwan.

En tant que compagnie nationale de la République de Chine (Taïwan), China Airlines a été longtemps victime ses disputes politiques liées au statut de Taïwan, plusieurs pays interdisant l'atterrissage de ses appareils sous la pression de la République populaire de Chine. En conséquence, China Airlines a établi une filiale, Mandarin Airlines en 1991 pour lancer des routes vers Vancouver et Sydney, et changé en 1995 sa livrée qui incluait depuis des décennies le drapeau national de Taïwan : l'image d'une fleur rouge de prunier remplace le drapeau national sur l’empennage vertical, alors que les couleurs nationales bleu-blanc-rouge apparaissent sur le fuselage.

Suite au dégel des relations diplomatiques ente Taïwan et la Chine, China Airlines lance en 2008 ses premiers vols charters vers le continent, où elle dessert toujours Hong Kong (qui était alors le marché le plus rentable de la compagnie : en 2006, 13,3 % du revenu de US$ 3,7 milliard est généré par les plus de 140 vols hebdomadaires entre Taipei, Kaohsiung et Hong Kong). La signature d’un traité aérien entre les deux pays ouvre les vannes à une avalanche de nouvelles routes, et en 2013 China Airlines dessert une trentaine de villes en Chine continentale.

Le 14 septembre 2010, China Airlines annonce son arrivée dans l'alliance Skyteam, qu’elle intègre officiellement le 18 septembre 2011.

Composition du Groupe[modifier | modifier le code]

Le Groupe China Airlines comporte les filiales suivantes[1]:

  • CAL-Dynasty International, Inc. (100.00%)
    • Dynasty Properties Co., Ltd. (100.00%)
    • Dynasty Hotel of Hawaii, Inc. (100.00%)
  • CAL-Asia Investment Inc. (100.00%)
    • Yangtze River Express Airlines Co., Ltd. (25%)
  • Hwa Hsia Company Ltd. (100.00%)
  • Freighter Queen Ltd. (100.00%)
  • Freighter Prince Ltd. (100.00%)
  • Freighter Princess Ltd. (100.00%)
  • Yestrip Co. Ltd. (100.00%)
  • Cal Park Co. Ltd (100.00%)
  • Cal Hotel Co. Ltd. (100.00%)
  • Abacus Distribution Systems Taiwan Ltd. (93.93%)
  • Mandarin Airlines, Ltd. (93.99%)
  • China Pacific Laundry Services Ltd. (55.00%)
  • Taiwan Air Cargo Terminal Ltd. (54.00%)
  • Dynasty Holidays, Inc. (51.00%)
  • China Pacific Catering Services Ltd. (51.00%)
  • Taoyuan International Airport Services Co., Ltd. (49.00%)
  • Taiwan Airport Services Co. Ltd. (47.35%)
    • Taiwan Airport Services (Samoa) Co. Ltd. (100.00%)
  • Global Sky Express Ltd. (25.00%)

Destinations[modifier | modifier le code]

En juillet 2013, China Airlines dessert 110 destinations passager et fret sur quatre continents (aucun vol vers l'Afrique) [1]

Boeing 737 de China Airlines à Bangkok
Hub
Fret
Passagers et fret
sous code Mandarin Airlines, opéré par China Airlines
Destinations futures
Terminated destinations
Ville Pays IATA ICAO Aéroport
Abou Dhabi Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis AUH OMAA Aéroport international d'Abou Dabi
Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas AMS EHAM Aéroport d'Amsterdam-Schiphol
Anchorage Drapeau des États-Unis Etats-Unis ANC PANC Aéroport international d'Anchorage Ted-Stevens
Atlanta Drapeau des États-Unis Etats-Unis ATL KATL Aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta
Auckland Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande AKL NZAA Aéroport d'Auckland
Bangkok Drapeau de Thaïlande Thaïlande BKK VTBS Aéroport Suvarnabhumi de Bangkok
Boston Drapeau des États-Unis Etats-Unis BOS KBOS Aéroport international de Boston-Logan
Brisbane Drapeau de l'Australie Australie BNE YBBN Aéroport international de Brisbane
Busan
[à partir du 1er sept. 2013]
Drapeau de la Corée du Sud Corée du sud PUS RKPK Aéroport international Gimhae[2]
Changsha Drapeau de la République populaire de Chine Chine CSX ZGHA Aéroport international de Changsha Huanghua
Chengdu Drapeau de la République populaire de Chine Chine CTU ZUUU Aéroport international de Chengdu-Shuangliu
Chiang Mai Drapeau de Thaïlande Thaïlande CNX VTCC Aéroport international de Chiang Mai
Chicago Drapeau des États-Unis Etats-Unis ORD KORD Aéroport international O'Hare de Chicago
Chongqing Drapeau de la République populaire de Chine Chine CKG ZUCK Aéroport international de Chongqing
Colombo Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka CMB VCBI Aéroport international Bandaranaike
Dalian Drapeau de la République populaire de Chine Chine DLC ZYTL Aéroport international de Dalian
Dallas Drapeau des États-Unis Etats-Unis DFW KDFW Aéroport international de Dallas-Fort Worth
Delhi Drapeau de l'Inde Inde DEL VIDP Aéroport international Indira-Gandhi
Denpasar (Bali) Drapeau de l'Indonésie Indonésie DPS WADD Aéroport international de Denpasar
Francfort Drapeau de l'Allemagne Allemagne FRA EDDF Aéroport international de Francfort / Rhein-Main
Fukuoka Drapeau du Japon Japon FUK RJFF Aéroport de Fukuoka
Fuzhou Drapeau de la République populaire de Chine Chine FOC ZSFZ Aéroport international Changle
Guam Drapeau des États-Unis Etats-UnisDrapeau de Guam Guam GUM PGUM Aéroport international Antonio-B.-Won-Pat de Guam
Guangzhou Drapeau de la République populaire de Chine Chine CAN ZGGG Aéroport international de Canton Baiyun
Haikou Drapeau de la République populaire de Chine Chine HAK ZJHK Aéroport international de Haikou Meilan
Hangzhou Drapeau de la République populaire de Chine Chine HGH ZSHC Aéroport international de Hangzhou Xiaoshan
Hanoi Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Vietnam HAN VVNB Aéroport international de Nội Bài
Hiroshima Drapeau du Japon Japon HIJ RJOA Aéroport d’Hiroshima
Ho Chi Minh City Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Vietnam SGN VVTS Aéroport international de Tân Sơn Nhất
Hong Kong Drapeau de la République populaire de Chine ChineDrapeau de Hong Kong Hong Kong HKG VHHH Aéroport international de Hong Kong
Honolulu Drapeau des États-Unis Etats-Unis HNL PHNL Aéroport international d'Honolulu
Houston Drapeau des États-Unis Etats-Unis IAH KIAH Aéroport intercontinental George-Bush de Houston
Jakarta Drapeau de l'Indonésie Indonésie CGK WIII Aéroport international de Jakarta
Kagoshima Drapeau du Japon Japon KOJ RJFK Aéroport de Kagoshima
Kaohsiung Drapeau de la République de Chine Taïwan KHH RCKH Aéroport international de Kaohsiung
Koror Drapeau des Palaos Palaos ROR PTRO Aéroport international Roman Tmetuchl
Kuala Lumpur Drapeau de la Malaisie Malaisie KUL WMKK Aéroport international de Kuala Lumpur
Lijiang Drapeau de la République populaire de Chine Chine LJG ZPLJ Aéroport de Lijiang Sanyi
Los Angeles Drapeau des États-Unis Etats-Unis LAX KLAX Aéroport international de Los Angeles
Luxembourg Drapeau du Luxembourg Luxembourg LUX ELLX Aéroport de Luxembourg-Findel
Manille Drapeau des Philippines Philippines MNL RPLL Aéroport international Ninoy Aquino
Miami Drapeau des États-Unis États-Unis MIA KMIA Aéroport international de Miami
Miyazaki Drapeau du Japon Japon KMI RJFM Aéroport de Miyazaki
Nagoya Drapeau du Japon Japon NGO RJGG Aéroport de Nagoya–Chubu Centrair
Naha (Okinawa) Drapeau du Japon Japon OKA ROAH Aéroport de Naha
Nanchang Drapeau de la République populaire de Chine Chine KHN ZSCN Aéroport de Nanchang Changbei
Nankin Drapeau de la République populaire de Chine Chine NKG ZSNJ Aéroport international de Nankin-Lukou
New York Drapeau des États-Unis Etats-Unis JFK KJFK Aéroport international John-F.-Kennedy
Ningbo Drapeau de la République populaire de Chine Chine NGB ZSNB Aéroport de Ningbo Lishe
Osaka Drapeau du Japon Japon KIX RJBB Aéroport international du Kansai
Penang Drapeau de la Malaisie Malaisie PEN WMKP Aéroport international de Penang
Pékin Drapeau de la République populaire de Chine Chine PEK ZBAA Aéroport international de Pékin
Phnom Penh Drapeau du Cambodge Cambodge PNH VDPP Aéroport international de Phnom Penh
Prague Drapeau de la République tchèque République tchèque PRG LKPR Aéroport de Prague-Václav-Havel
Qingdao Drapeau de la République populaire de Chine Chine TAO ZSQD Aéroport international de Qingdao Liuting
Rome Drapeau de l'Italie Italie FCO LIRF Aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino
San Francisco Drapeau des États-Unis Etats-Unis SFO KSFO Aéroport international de San Francisco
Sanya Drapeau de la République populaire de Chine Chine SYX ZJSY Aéroport international de Sanya Phénix
Sapporo Drapeau du Japon Japon CTS RJCC Nouvel aéroport de Chitose
Seattle Drapeau des États-Unis Etats-Unis SEA KSEA Aéroport international de Seattle-Tacoma
Seoul Drapeau de la Corée du Sud Corée du sud GMP RKSS Aéroport international de Gimpo t
Seoul Drapeau de la Corée du Sud Corée du sud ICN RKSI Aéroport international d'Incheon
Shanghai Drapeau de la République populaire de Chine Chine SHA ZSPD Aéroport international de Shanghai Hongqiao
Shanghai Drapeau de la République populaire de Chine Chine PVG ZSPD Aéroport international de Shanghai-Pudong
Shenyang Drapeau de la République populaire de Chine Chine SHE ZYTX Aéroport international de Shenyang Taoxian
Shenzhen Drapeau de la République populaire de Chine Chine SZX ZGSZ Aéroport international de Shenzhen Bao'an
Shizuoka Drapeau du Japon Japon FSZ RJNS Aéroport de Shizuoka
Singapour Drapeau de Singapour Singapour SIN WSSS Aéroport Changi de Singapour
Surabaya Drapeau de l'Indonésie Indonésie SUB WARR Aéroport international de Surabaya
Sydney Drapeau de l'Australie Australie SYD YSSY Aéroport Sydney-Kingsford Smith
Taichung Drapeau de la République de Chine Taïwan RMQ RCMQ Aéroport de Taichung Ching Chuan Kang
Taipei Drapeau de la République de Chine Taïwan TSA RCSS Aéroport de Taipei Songshan
Taipei Drapeau de la République de Chine Taïwan TPE RCTP Aéroport international Taiwan Taoyuan
Takamatsu Drapeau du Japon Japon TAK RJOT Aéroport de Takamatsu
Tokyo Drapeau du Japon Japon HND RJTT Aéroport international de Tokyo-Haneda
Tokyo Drapeau du Japon Japon NRT RJAA Aéroport international de Narita
Toyama Drapeau du Japon Japon TOY RJNT Aéroport de Toyama
Ürümqi Drapeau de la République populaire de Chine Chine URC ZWWW Aéroport international d'Ürümqi Diwopu
Vancouver Drapeau du Canada Canada YVR CYVR Aéroport international de Vancouver
Vienne Drapeau de l'Autriche Autriche VIE LOWW Aéroport de Vienne-Schwechat
Wenzhou Drapeau de la République populaire de Chine Chine WNZ ZSWZ Aéroport international de Wenzhou Yongqiang
Wuhan Drapeau de la République populaire de Chine Chine WUH ZHHH Aéroport international de Wuhan Tianhe
Xiamen Drapeau de la République populaire de Chine Chine XMN ZSAM Aéroport international de Xiàmén Gāoqí
Xi'an Drapeau de la République populaire de Chine Chine XIY ZLXY Aéroport international de Xi'an Xianyang
Yancheng Drapeau de la République populaire de Chine Chine YNZ ZSYN Aéroport de Yancheng
Yangon Drapeau de la Birmanie Myanmar RGN VYYY Aéroport international de Yangon
Zhengzhou Drapeau de la République populaire de Chine Chine CGO ZHCC Aéroport international de Zhengzhou Xinzheng

Partage de codes[modifier | modifier le code]

En août 2013, China Airlines partage ses codes avec les compagnies aériennes suivantes

Flotte[modifier | modifier le code]

747-400F décollant de l'aéroport international de Taïwan Taoyuan

Au 31 juillet 2013, la flotte de China Airlines comprend les avions suivants[1] :

Flotte passager China Airlines
Avion En Service Commandes
(Options)
Passagers Notes
F J Y Total
Airbus A330-300 12 2 0 36 277 313 livraisons jusqu’en 2014
10 30 277 307
Airbus A340-300 6 30 246 276 Remplacés par des 777-300ER à partir de 2014
et par des A350-900 en 2015
Airbus A350-900 14 (+6) 36 291 327 Livraisons à partir de 2015
Les options pourraient être changées pour des A350-1000
Boeing 737-800 13 3 8 150 158 En leasing d’ILFC
Boeing 747-400
4 0 12 49 314 375 Version 3
6 0 70 319 389 Version 4 (remis à neuf)
3 12 49 319 380 Version 5 (remis à neuf)
Boeing 777-300ER 0 10 350+ en 3 classes[4] Livraisons à partir de 2014, dont 4 en leasing de GECAS
China Airlines Cargo Fleet
Boeing 747-400F 21
N/A
Total 75 29 (+6)

Accidents[modifier | modifier le code]

Depuis 1970, la compagnie a enregistré un taux de 7,16 accidents mortels par million de vol[5] alors que la moyenne mondiale est inférieure à 1,0 [6]. La compagnie détient en effet le triste record du plus grand nombre de victimes: 760[7].

  • 12 août 1970 : la compagnie enregistre son premier accident fatal quand un de ses NAMC YS-11 accroche le sommet d'un bâtiment avant son atterrissage à Taipei entraînant la mort de 14 passagers et membres d'équipage (sur 41)[8]
  • 21 novembre 1971 : les 17 passagers et 7 membres d'équipage de la Caravelle B-1852 de la compagnie trouvent la mort alors que l'appareil qui assurait une liaison entre Taipei et Hong-Kong est désintégré en vol au-dessus des Iles Penghu par l'explosion d'une bombe[9]
  • 26 avril 1985 : un Boeing 737 de China Airlines est détourné entre Taipei et Kaohsiung par un pirate de l'air qui veut se rendre à Hong-Kong. Aucune victime[10].
  • 19 février 1985 : le Boeing 747SP "N4522V" de China Airlines, parti de Taipei et à destination de Los Angeles, est en croisière à 41000 pieds quand le réacteur No.4 s'éteint. En tentant de relancer le réacteur, le pilote met son appareil dans une descente incontrôlable. La commandant de vol ne fut capable de reprendre le contrôle de l'appareil qu'à 9500 pieds. Malgré la folle chute et des dommages très importants à la structure de l'appareil, le pilote put atterrir sans problème majeur. Seuls 2 blessés graves furent enregistrés parmi les 274 passagers et membres d'équipage [11].
  • 16 février 1986 : 12 personnes sont tuées dans le crash du Boeing 737-281 "B-1870" de China Airlines à Makung. Après l'éclatement d'un pneu du train avant, le pilote annule l'atterrissage. L'appareil s'écrase dans la mer ensuite et n'est retrouvé au fond de la mer que le 10 mars[12].
  • 3 mai 1986, le pilote détourne son Boeing 747F vers Guangzhou en Chine communiste[13]
Airbus A340 de China Airlines
  • 29 décembre 1991 : le Boeing 747-2R7F "B-198" de fret heurte une colline à Wanli (Taïwan) après la perte des réacteurs 3 et 4, entraînant la mort de 5 membres d'équipage [14]
  • 4 novembre 1993 : le Boeing 747-409 "B-165" (sorti des chaines en 1993) sort de piste après son atterrissage à Hong-Kong Kai Tak pendant un typhon. Tous les passagers seront évacués sains et saufs[15].
  • 26 avril 1994 : l'Airbus A300B4-622R "B-1816" s'écrase pendant l'atterrissage à Nagoya au Japon. 264 personnes ont été tuées sur les 271 passagers et membres d'équipage à bord [16]
  • 16 février 1998 : l'Airbus A300B4-622R "B-1814" s'écrase à l'atterrissage à Taipei tuant les 196 personnes à bord ainsi que 9 personnes au sol. Parmi les victimes on compte monsieur Hsu Yuan-Dong, président de la Banque Centrale de Taïwan[17]
  • 22 août 1999 : le MD-11 "B-150" du vol 642 de Mandarin Airlines parti de Bangkok pour Taipei via Hong-Kong s'écrase lors de l'atterrissage à Hong Kong. 3 passagers (sur les 300 à bord) seront tués[18].
  • 2002 : l'Airbus A340 du vol China Airlines 011 au lieu d'utiliser la piste 032 à Anchorage décolle du taxiway. Il n'y a pas eu de victimes.
  • 25 mai 2002 : le Boeing 747-209B "B-18255" du vol 611 se disloque en vol 20 minutes après son décollage de Taipei, entrainant la mort des 225 personnes à bord[19].
  • 20 août 2007 : Le Boeing 737-800, en provenance de Taïpeh, a atterri à 10 h 27 (3 h 27, à Paris) à l'aéroport de Naha et a soudainement pris feu, huit minutes après. L'avion a été entièrement détruit, le feu ayant été maîtrisé en une heure. Les cent cinquante-cinq passagers et les huit membres d'équipage sont sains et saufs[20].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)About Us, China Airlines, 10 août 2013
  2. China Airlines se renforce en Corée du Sud, Air Journal, 8 août 2013
  3. (en)http://finance.yahoo.com/news/hawaiian-airlines-signs-code-share-070505899.html;_ylt=A2KJ2Uau6OBRtxMAkbLQtDMD
  4. « Boeing, China Airlines Announce Order for Six 777s », Boeing,‎ 2012-12-21 (lire en ligne)
  5. Fatal Events and Fatal Event Rates of Airlines in Asia and Australasia Since 1970
  6. Fatal Event Rate for Selected Airliner Models
  7. Airfleets >> Crash statistics : fatalities by airline
  8. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  9. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  10. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  11. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  12. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  13. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  14. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  15. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  16. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  17. The Crash of Flight CI676, a China Airlines Airbus A300, Taipei, Taïwan, Monday 16 February, 1998: What We Know So Far
  18. CRASH-AERIEN.COM - Le Site Français des Accidents et Incidents Aériens
  19. Accident Database: Accident Synopsis 05252002
  20. Le Monde.fr : Archives

Liens externes[modifier | modifier le code]