Ludwig ou le Crépuscule des dieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ludwig
Le Crépuscule des dieux

Titre original Ludwig
Réalisation Luchino Visconti
Scénario Luchino Visconti
Enrico Medioli
Suso Cecchi D'Amico
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Drapeau de la France France
Genre Drame historique
Durée 285 minutes
Sortie 1972

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ludwig : Le Crépuscule des dieux (Ludwig) est un film franco-germano-italien réalisé par Luchino Visconti et sorti en 1972.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Évocation de la vie de Louis II de Bavière, depuis son couronnement à l'âge de dix-huit ans et demi jusqu'à son internement et sa mort à quarante. On y découvre la complicité presque amoureuse qui le lie à sa cousine Sissi (la jeune impératrice d'Autriche-Hongrie) qui est à deux doigts de parvenir à lui faire épouser sa sœur Sophie malgré le peu d'attirance qu'il a pour celle-ci, son entichement déraisonnable pour la musique de Richard Wagner, dont il devient le très généreux mécène au point de lui faire construire un opéra, les circonstances qui l'amènent à céder aux penchants qui lui seront funestes : son goût du rêve, du post-romantisme, des garçons (son palefrenier devenant son chambellan et homme de confiance très intime), des châteaux de contes de fées, pour l'édification desquels il dépense des fortunes et dans lesquels il fuira les dures réalités de son temps (savoir : l'irrésistible unification allemande autour de la Prusse de Bismarck qui vassalise tous les autres royaumes ou principautés germaniques, Bavière y compris) en s'imaginant, entouré d'une garde rapprochée de serviteurs, qu'il est encore vrai roi en son royaume. Jusqu'à ce que le gouvernement effectif de Munich l'extirpe de son rêve et l'interne au château de Berg... où il meurt dès le lendemain de son arrivée en tentant, dans des circonstances jamais vraiment élucidées, de s'évader.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Intitulé Le Crépuscule des dieux à sa sortie en France en référence à l'opéra homonyme de Wagner, le film fut renommé par la suite Ludwig : Le Crépuscule des dieux pour éviter la confusion avec un film précédent de Luchino Visconti, Les Damnés (1969) dont le titre original est La caduta degli dei et le titre anglais The Damned (Götterdämmerung), respectivement titres italien et allemand de l'opéra.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclo-ciné.
  2. Le film a été tourné principalement en anglais mais a été doublé en italien pour sa sortie officielle.

Liens externes[modifier | modifier le code]