Château de Herrenchiemsee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Herrenchiemsee.
Château de Herrenchiemsee
Image illustrative de l'article Château de Herrenchiemsee
Château de Herrenchiemsee
Nom local Schloss Herrenchiemsee
Période ou style Néoclassique, Rococo
Type « Villa royale »
Architecte Georg Dollmann, Christian Jank, Franz Seitz et Julius von Hofmann
Début construction 31 mai 1878
Fin construction 1886 (inachevé)
Propriétaire initial Louis II de Bavière
Destination initiale Habitation privée
Propriétaire actuel Die Bayerische Verwaltung der staatlichen Schlösser, Gärten und Seen
Destination actuelle Musée
Site web www.herrenchiemsee.de/
Coordonnées 47° 51′ 38″ N 12° 23′ 53″ E / 47.860556, 12.398056 ()47° 51′ 38″ Nord 12° 23′ 53″ Est / 47.860556, 12.398056 ()  
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land (Allemagne) Drapeau de Bavière Bavière
District (Allemagne) Haute-Bavière
Arrondissement Rosenheim
Commune Chiemsee

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Château de Herrenchiemsee

Herrenchiemsee est un château construit par le roi Louis II de Bavière sur Herrenchiemsee, une île du lac de Chiem (Chiemsee), à 80 km à l'est de Munich en direction de Salzbourg. C'est le dernier des châteaux de Louis II de Bavière, resté inachevé.

Historique[modifier | modifier le code]

Lors de son voyage en France en 1867, le roi de Bavière avait visité le château de Versailles et y avait conçu une admiration passionnée pour Louis XIV. Il avait alors décidé de faire construire son propre château de Versailles. Mais Linderhof, inspiré du Trianon, ne fut en définitive qu'une petite maison de campagne, bien peu en rapport avec cette ambition. Aussi Louis II acheta-t-il, en septembre 1873, l'île de « Herrenchiemsee » pour y entamer en 1878 la construction d'un Versailles bavarois, sous la direction de l'architecte Georg Dollmann (auteur du château de Linderhof), assisté de Christian Jank et Franz Seitz, et à qui succédera Julius von Hofmann.

La première pierre fut posée le 31 mai 1878 et les travaux progressèrent très rapidement. Les tissus et autres éléments de décoration intérieure avaient été commandés plusieurs années avant le début de la construction. Au bout de sept années, les travaux seront interrompus faute d'argent, mais Louis II peut s'installer dans le palais, où il ne vécut que 16 jours. Peu après la mort du roi en 1886, les travaux sont définitivement arrêtés. Les vingt pièces du palais dont la décoration intérieure a été terminée sont alors ouvertes à la visite du public, notamment pour permettre de rembourser les dettes colossales accumulées par Louis II de Bavière pour sa construction.

Architecture intérieure[modifier | modifier le code]

Après deux antichambres, on passe dans la chambre de parade où l'ont voit de part et d'autre de son lit deux portes menant à sa garde-robe, où il se faisait habiller, et une autre aux toilettes, puis dans la salle du Conseil. Les appartements d'État débouchent sur la galerie des glaces, avec à ses extrémités les salons de la paix et de la guerre, qui occupe toute la partie avant du palais sur une longueur totale de 98 mètres, soit 25 m de plus que le modèle original versaillais. Les appartements privés comprennent une salle de bains, une salle à manger ornée d'un lustre en porcelaine de Meissen et pourvue d'une table qui s'escamote dans le sous-sol grâce à un mécanisme hydraulique.

L'Escalier des Ambassadeurs est la réplique de celui de Versailles, démoli en 1752. Son symétrique ne fut jamais achevé.

Il reste à ce jour plusieurs pièces inachevées ou encore en construction.

Panorama[modifier | modifier le code]

20110916-183917 DSC 0431-20110916-183931 DSC 0434 panini.jpg

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :