Violence et Passion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Violence et Passion

Titre original Gruppo di famiglia in un interno
Réalisation Luchino Visconti
Scénario Enrico Medioli, Suso Cecchi d'Amico et Luchino Visconti
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Sortie 1974

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Violence et Passion (titre original : Gruppo di famiglia in un interno[1]) est un film italien de Luchino Visconti, sorti en 1974.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un professeur en retraite mène une existence recluse dans sa somptueuse demeure, où trône une collection de tableaux du XVIIIe siècle. Sa tranquillité va bientôt être perturbée par l'installation de bruyants locataires à l'étage au-dessus : une mère, son jeune amant, sa fille et le fiancé de celle-ci...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

Considéré comme l'œuvre testamentaire d'un réalisateur fort diminué par la maladie — Luchino Visconti mourra en mars 1976 —, Violence et Passion est un huis clos à la fois sombre et raffiné dans lequel Burt Lancaster endosse le rôle d'un professeur vieillissant, passionné par les portraits de famille anglais du XVIIIe siècle (les « conversation pieces » d'un William Hogarth, ou ici de Gawen Hamilton et Philip Mercier) et évoluant dans l'ambiance feutrée d'un appartement cossu du centre de Rome. Selon Visconti lui-même, ce personnage lui a été inspiré par le professeur Mario Praz, collectionneur de « conversation pieces » qui vivait en reclus dans un palais romain. Rien ne semble pouvoir changer jusqu'à son dernier souffle, jusqu'au jour où s'incruste dans son salon la marquise Brumonti (interprétée par Silvana Mangano), l'épouse d'un riche industriel (que l'on suppose fasciste), qui cherche à tout prix à lui louer l'appartement de l'étage supérieur. Très réticent, le professeur finit par capituler et laisse le désordre prendre le dessus sur sa vie qui semblait vouée au silence, à la discrétion et aux regrets du temps passé. Impuissant, il voit se reconstituer autour de lui une famille dont l'arrogance et l'impertinence le dépassent.

Une famille hors du commun qu'il apprend progressivement à aimer. Il y a tout d'abord Bianca Brumonti, cette aristocrate délaissée par un époux dont elle ignore tout des desseins politiques. Il y a aussi et surtout le séduisant Konrad (Helmut Berger), l'amant opportuniste qui détient un lourd secret. Enfin, il y a Lietta, une fille aussi futile que désinvolte, et son petit ami Stefano, un jeune homme sombre capable du pire pour défendre ses idées et qui entretient une étrange relation avec Konrad.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompensé par de nombreux prix, il a été notamment distingué durant la cérémonie des David di Donatello (l'équivalent italien des Oscars) où il a reçu le David du meilleur film et du meilleur acteur étranger pour Burt Lancaster.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ajouté à cela une chanson de ORNELLA VANONI - "L' Appuntamento"

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Littéralement : « Portrait de famille en intérieur »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivia Cooper Hadjian, « Violence et passion : Le début de la fin », Critikat,‎ 12 juin 2012 (lire en ligne)