Louis II de Germanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis II
Sceau représentant Louis le Germanique
Sceau représentant Louis le Germanique
Titre
Roi de Bavière
817843
Prédécesseur Louis le Pieux
Successeur Carloman de Bavière
Roi de Germanie

&&&&&&&&&&01207133 ans, 0 mois et 17 jours
Prédécesseur Louis le Pieux
Successeur Louis III le jeune, roi de Saxe
Charles III le Gros, roi de Souabe
Biographie
Dynastie Carolingiens
Date de naissance v.806
Date de décès
Père Louis Ier
Mère Ermengarde de Hesbaye
Conjoint Emma de Bavière
Enfant(s) Voir section

Louis II dit le Germanique ou de Bavière, né vers 806, mort le 28 août 876, est un des petit-fils de Charlemagne qui procèdent au partage de l'empire en 843. Duc de Bavière sous le règne de Louis le Pieux, il est roi de Francie orientale de 843 à sa mort. Il tire son surnom du fait qu'il hérite de la partie est de l'empire de son père.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sous le règne de Louis Ier, enfance et rebellions[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Louis Ier dit le Pieux et d'Ermengarde de Hesbaye. Ses premières années ont été en partie passé à la cour de son grand-père, Charlemagne, dont il aurait gagné l'affection particulière. En juillet 817, du vivant de son père, il reçoit le duché de Bavière lors du premier partage de l'Empire carolingien, suite à la promulgation du capitulaire Ordinatio Imperii mais il ne commence qu'à gouverner lors de l'année 825, car il est impliqué dans les guerres contre les populations à l'est de son duché.

En 827, il épouse Emma de Bavière, sœur de Judith, seconde épouse de son père et mère de Charles, le futur Charles le Chauve.

Lors de la première guerre civile entre ses frères Pépin et Lothaire contre leur père Louis, il n'est que peu impliqué mais Louis ne tarda pas à s'immiscer dans les querelles qui découlent des efforts de Judith pour assurer un royaume pour son fils Charles (plus tard connu sous le nom de Charles le Chauve) et les luttes qui en découlent de ses frères avec leur père. Lors de la deuxième guerre civile, ses frères l'incitent à conquérir l'Alémanie, territoire donné à Charles par leur père, en échange de la promesse d'un nouveau partage de l'empire. Son père, apprenant la nouvelle, le déshérite, mais ses frères capturent Louis et le déposent. Sous l'impulsion de Lothaire, l'empereur déchu remonte sur le trône et fait finalement la paix avec Louis, à qui il redonne la Bavière en héritage en 836. Malgré cela, Louis lance la troisième guerre civile en 839, sous prétexte que son père a attribué un peu de son royaume à Charles. Il envahit l'Alémanie une nouvelle fois mais, ce coup-ci, l'empereur prend le dessus et oblige Louis à reculer jusqu'aux frontières de son royaume. La paix a été imposée par les armes.

À la mort de Louis le Pieux en 840, Louis s'allie avec Charles pour combattre Pépin II d'Aquitaine, fils de Pépin Ier, et Lothaire leur frère aîné, qui veut les exclure du partage de l'empire carolingien. Après la victoire éclatante de Fontenay des deux frères sur le Roi d'Aquitaine en 841, les deux frères concentrent leurs efforts dans la lutte contre Lothaire. En 842, cette alliance est renforcée par les serments de Strasbourg, que Louis prononce en langue tudesque et Charles en langue romane. Le traité de Verdun, en 843, met fin à ce conflit : il établit la mainmise de Louis sur la Francie orientale, appelée aussi royaume de Germanie, sur laquelle il règne jusqu'à sa mort, tandis que Charles obtient la Francie occidentale et Lothaire, reconnu comme empereur, les territoires intermédiaires, de l'embouchure du Rhin à l'Italie.

Louis, Roi de Francie Orientale[modifier | modifier le code]

Du fait de l'affaiblissement de Lothaire et de sa Lotharingie, royaume compressé entre la Francie Orientale de Louis et la Francie Occidentale de Charles, il parait inévitable que la Lotharingie disparaisse. A la mort de Lothaire, le royaume est partagé entre ses deux fils qui eux-mêmes, meurent sans héritier mâles. La lotharingie est d'abord prise par Charles, profitant de l'impuissance de Louis, gravement malade, et de l'absence de son armée, qui combat les Moraves aux frontières est du Royaume. Mais le souverain se remet de son état calamiteux et parvient à obtenir le partage de la Lotharingie en deux . En 875, Louis ne peut s'opposer au couronnement de son frère comme Empereur à la suite de la mort de Louis II d'Italie.

Louis encouragera son fils, Louis le jeune, a prendre le trône d'Aquitaine mais sera vite contré par son frère Charles.

Louis meurt en 876, laissant le royaume à ses fils Louis et Charles et le royaume de Bavière à Carloman. Il peut être considéré comme le premier souverain allemand.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Généalogie des Carolingiens.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Louis II épouse Emma de Bavière (cf. Welf). Ils eurent 7 enfants :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :