Louis le Jeune (fils de Louis le Germanique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis III et Louis le Jeune.
Louis III le Jeune
Traité de Fouron (878) entre Louis le Bègue (Roi de Francie occidentale), et Louis le Jeune (Roi de Francie orientale)[1]
Traité de Fouron (878) entre Louis le Bègue (Roi de Francie occidentale), et Louis le Jeune (Roi de Francie orientale)[1]
Titre
Roi de Francie orientale
Roi de Saxe (incluant la Bavière à partir de 880)
28 août 87620 janvier 882
Prédécesseur Louis II de Germanie
et Carloman de Bavière
Successeur Charles III le Gros
Biographie
Dynastie Carolingiens
Date de naissance 835
Date de décès 20 janvier 882
Lieu de décès Francfort-sur-le-Main
Père Louis II de Germanie
Mère Emma de Bavière
Conjoint Liutgarde de Saxe
Enfant(s)
  • Hildegarde (?-† 895)
  • Bernhard
  • Louis (877?-† 879)
  • Hugues (850/855?-† 880)
  • Adalhard

Louis III dit le Jeune (835-882) est un fils de Louis II dit le Germanique et d'Emma de Bavière. Il fut roi de Francie orientale (et roi de Saxe) de 876 à 882. Il règnera sur la Bavière à partir de la mort de son frère Carloman (880).

Au partage de Francfort de 865 il obtient la Franconie, la Thuringe et la Saxe, puis se révolte quelques mois plus tard contre son père pour accroitre son pouvoir. Les deux hommes se réconcilient grâce à la médiation de Charles le Chauve en octobre suivant, à Cologne[2]. En 879, Louis le Jeune occupe presque entièrement la Lotharingie[3]. En 880, par traité de Ribemont les fils de Louis le Bègue cèdent à Louis le Jeune leur part de la Lotharingie en échange de la neutralité de ce dernier. Son frère Charles le Gros lui succéda en 882.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Généalogie des Carolingiens.
Empire carolingien en 880.svg

Union et descendance[modifier | modifier le code]

Louis le Jeune épouse Liutgarde de Saxe (sœur d'Otton Ier de Saxe, grand-père d'Otton Ier du Saint-Empire Cf. Liudolfides & Ottoniens) dont il a deux enfants :

Louis le Jeune a également deux enfants illégitimes :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (FR 2813) fol. 161v. Grandes Chroniques de France de Charles V. France, Paris, XIVe.
  2. Eric Joseph Goldberg Struggle for empire : kingship and conflict under Louis the German, 817-876 Cornell University Press, 2006 (ISBN 0-8014-3890-X et 9780801438905)
  3. Léon Vanderkindere, La Formation territoriale des principautés belges au Moyen Âge, vol. II, Bruxelles, H. Lamertin,‎ 1902 (réimpr. 1981), 88 p. (lire en ligne), p. 8

Bibliographie[modifier | modifier le code]