Les Dimanches de Ville d'Avray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Dimanches de Ville d'Avray est un film français réalisé par Serge Bourguignon, sorti en 1962 et adapté d'un roman du même nom de Bernard Eschasseriaux publié en 1959 (éditions Grasset), puis en livre de poche en 1971 aux éditions Librairie Générale Française[1].

Ce film a reçu l'Oscar du meilleur film étranger en 1963.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pierre, un ancien pilote de guerre, est devenu amnésique à la suite d'un accident d'avion en Extrême-Orient. Madeleine, l'infirmière qui l'a recueilli, lui consacre toute sa vie et son amour de femme seule. Un jour, en la raccompagnant à la gare de Ville-d'Avray (Hauts-de-Seine), Pierre rencontre Françoise, une orpheline de dix ans, qui est interne dans une institution religieuse. Il se prend d'amitié pour la fillette. Puis se faisant passer pour son père, tous les dimanches, il va la chercher au pensionnat et l'emmène en sortie aux étangs de Corot, sur la commune. Une tendre et pure complicité s'établit entre eux. Mais cette relation fait bientôt scandale dans la ville...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]