Mephisto (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Méphistophélès (homonymie).

Mephisto est un roman écrit par l'auteur allemand Klaus Mann paru en exil en 1936 aux éditions Querido d'Amsterdam.

Présentation[modifier | modifier le code]

C'est une fresque extraordinaire du milieu théâtral décrivant la faiblesse de la République de Weimar en se servant d'un acteur de théâtre arriviste, originaire de Cologne et passant de Hambourg à Berlin en caméléon politique qui passe d'idées communistes à l'acceptation du régime nazi, sous la protection d'un des hauts dirigeants de ce régime. On sourit parfois de la situation, du ridicule, de la honte partielle qu'il a de sa famille. On vit son mariage, sa séparation et un mariage de nécessité tout en côtoyant "le boiteux" et "l'obèse" respectivement "Goebbels" et "Göring". Le nom de Hitler n'est jamais cité, même s'il apparaît brièvement dans le roman.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'histoire est inspirée de la vie de Gustaf Gründgens, ancien mari d'Erika, la sœur aînée de Klaus Mann, qui fit carrière dans l'Allemagne nazie grâce à l'amitié de l'épouse de Göring, ministre-président de Prusse qui gérait plusieurs scènes berlinoises (ce qui le plaçait en compétition avec le ministre de la propagande).

Interdiction de vente[modifier | modifier le code]

La proximité entre le héros du roman, Hendrik Höfgen, et Gründgens est telle que le fils adoptif de l'acteur a demandé l'interdiction de l'ouvrage en République fédérale d'Allemagne, lors de sa première édition, au début des années 1960. Après sept ans de procédure, l'interdiction a été prononcée par le Tribunal constitutionnel fédéral. En 1981, malgré l'interdiction, Rowohlt édite le roman, qui se vend à plus de 300 000 exemplaires.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Sur l'affiche du film, les yeux de Mephisto font place à deux croix gammées incandescentes. Pour cette raison, le parquet de Munich demande l'ouverture d'une procédure d'instruction pour divulgation d'emblèmes représentant des organisations anticonstitutionnelles. En définitive, le directeur du cinéma de Munich concerné par la procédure efface les croix gammées ou les remplace par des macarons blancs.