Grande Sonate de Charles-Valentin Alkan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Grande Sonate pour piano de Charles-Valentin Alkan, op. 33, est une sonate pour piano composée en 1847 et aussi titrée Les Quatre Âges de la vie.

Elle est en quatre mouvements :

  1. 20 ans. Très vite
  2. 30 ans (Quasi-Faust). Sataniquement
  3. 40 ans (Un heureux ménage). Lentement
  4. 50 ans (Prométhée enchaîné). Extrêmement lent

Charles-Valentin Alkan a dédié cette sonate à son père.

De « Très vite », puis « Sataniquement », à « Lentement » et « Extrêmement lentement », le ralentissement des tempos, s’il est pourtant logique, peut dérouter un auditoire habitué aux finales triomphants.

Une fois accepté le « calendrier » de la sonate, toute la musique devient évidente : l’entrée fracassante dans la vie adulte, ses espoirs et ses impatiences, le défi de Faust à Méphisto et la douce chanson de Marguerite, la paix en famille et les méditations de l’âge mûr, la lugubre défaite de Prométhée.

Évocations dans la littérature : la Grande Sonate est notamment citée dans « Le Livre des Trépassés », de Douglas Preston et Lincoln Child.