The Black Halo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Black Halo

Album par Kamelot
Sortie 2005
Enregistré Juin à octobre 2004
au Gate studio, Wolfsburg, Allemagne
Durée 57:21
Genre Metal symphonique
Metal progressif
Power metal
Producteur Sascha Paeth et Michael Rodenberg (en)
Label Steamhammer

Albums par Kamelot

The Black Halo est le septième album du groupe Kamelot sorti en 2005.

Conception[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un concept album, inspiré de Faust de Goethe, s'inscrivant comme suite de l'album précédent Epica. Shagrath de Dimmu Borgir et Simone Simons d'Epica y prêtent leur voix sur quelques chansons.

Personnages[modifier | modifier le code]

Ariel (Roy Khan) - Ariel est un jeune alchimiste, tourmenté par un perpétuel questionnement. Il a été déçu par les limites de la Science et de la Religion pour répondre à ses questions, et cherche la Vérité universelle. Il estime que cette Vérité est la seule chose qui peut faire de sa vie quelque chose d'utile. Dans l'album précédent, Epica, suite à un pari avec Dieu, Mephisto apparaît à Ariel et lui propose un accord que le jeune homme, aveuglé par sa soif de Vérité, accepte. En vertu de cette entente, Mephisto s'engage à aider Ariel dans sa quête de vérité et de savoir, avec l'aide de ses pouvoirs. En échange, s'il devait arriver un instant où Ariel serait si satisfait qu'il désirerait vivre cet instant pour toujours, Mephisto gagnerait son âme. Depuis la mort d'Helena, Ariel est accablé par le chagrin et la culpabilité, et reste dans un état de faiblesse.

Helena (Mari Youngblood) - Helena et Ariel ont grandi ensemble, et elle est le seul véritable amour d'Ariel. Elle représente pour le jeune homme l'innocence et tout ce qui est pur et bon. Dans le précédent album, Helena part à la recherche d'Ariel, parti dans le vaste monde à la recherche de la vérité, et le retrouve alors qu'il vient de conclure le pacte avec Mephisto (ce qu'elle ignore.). Ils passent un certain temps ensemble, mais Ariel décide de reprendre sa quête et quitte Helena, afin qu'elle reste pure et innocente. Désespérée, cette dernière choisit de mettre fin à ses jours en se noyant, tuant du même coup l'enfant qu'elle avait conçu avec Ariel et dont tous deux ignoraient l'existence. Désormais elle veille sur Ariel depuis le Paradis.

Mephisto (Shagrath) - Mephisto était l'un des archange de Dieu. Lorsque Dieu ordonna à tous les anges de s'incliner devant l'humanité, Mephisto refusa, en proclamant que sa loyauté est à Dieu seul. Pour cela, il a fut chassé du Paradis. Il apparaît sous différentes formes et apparences, il est imprévisible et trompeur. Il aspire désespérément à être aux côtés de Dieu à nouveau - c'est ce qui entraîne les événements décrits dans Epica. L'archange déchu parie alors avec Dieu qu'il peut prétendre à l'âme d'Ariel, l'homme préféré de Dieu. S'il gagne son pari, il peut entrer à nouveau au Paradis; mais s'il échoue, il est condamné à l'Enfer pour l'éternité. Après avoir conclu cet accord, Mephisto persuade Ariel qu'il peut l'aider sur le chemin de sa quête. Après cela, tout ce que Mephisto a à faire pour réclamer l'âme d'Ariel, gagner son pari et réintégrer le Paradis, est d'attendre le moment où Ariel sera entièrement satisfait.

Marguerite (Simone Simons) - Marguerite est une jeune et jolie jeune fille vivant dans la ville où se déroule la fin de l'album Epica et où commence The Black Halo. Marguerite possède une voix et une apparence physique très semblable à Helena, et Mephisto va s'en servir pour tenter de corrompre Ariel.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

  1. March Of Mephisto - 5:28
  2. When The Lights Are Down - 3:41
  3. The Haunting (Somewhere In Time) - 5:40
  4. Soul Society - 4:17
  5. Interlude I (Dei Gratia) - 0:57
  6. Abandonned - 4:07
  7. This Pain - 3:59
  8. Moonlight - 5:10
  9. Interlude II (Un Assassinio Molto Silenzio) - 0:40
  10. The Black Halo - 3:43
  11. Nothing Everdies - 4:45
  12. Memento Mori - 8:54
  13. Interlude III (Midnight- Twelve Tolls For A New Day) - 1:21
  14. Serenade - 4:32

Explications des chansons[modifier | modifier le code]

March of Mephisto

Dans un moment de faiblesse d'Ariel, Méphisto maintient la volonté de l'alchimiste à son plus haut point. Il trouve Marguerite, une belle fille dans la ville. Elle a la même voix et la même apparence qu'Helena. Pour tenter de consoler Ariel, Mephisto lui envoie la jeune femme, ouvrant la voie de la séduction. Son contrôle et son pouvoir sur Ariel sont représentés musicalement par des lignes de basse dures et grognements de mort. Il convainc Ariel de donner suite à cette rencontre. Ainsi, comme Ariel est séduit par le corps de Marguerite, Méphisto séduit l'esprit d'Ariel.


When The Lights Are Down

La séduction de l'un et l'autre sont terminées. Mephisto contrôle Ariel, et le désir illusoire de Ariel pour Marguerite est consommé. Ils s'endorment dans les bras l'un de l'autre. Par la suite, l'esprit d'Ariel se dégage de l'emprise de Méphisto, et il réalise qu'il a couché avec la jeune fille. Il se rappelle d'Hélène, et comme il commence à recouvrer ses esprits, il se souvient de sa mort, et les événements qui l'y ont mené.


The Haunting (Somewhere in Time)

Ariel s'explique avec Marguerite du mieux qu'il peut. Il explique qu'il la voyait comme une ombre de son amour décédé, que tous les sentiments qu'il a pour elle sont une simple façade de son amour pour Helena, et qu'il ne pourra jamais l'aimer de la façon dont elle l'aime. Dans un duo tragique et émouvant, il la pousse à le quitter et à l'oublier. Mais il dit que, peut-être, un jour ils pourraient être réuni.

Soul Society

Nous entrons à nouveau dans l'esprit troublé d'Ariel. Il se lamente sur les maux dont l'humanité est enchaînée. Il se demande comment un tel mal et le malheur est né à la suite de ses bonnes intentions de trouver la vérité ultime. Il souhaite que les humains puissent vivre dans un monde libre et parfait, mais il sait qu'il n'y arriverons jamais. Et une fois de plus, il est tourmenté par son rôle dans la mort d'Helena et de l'enfant qui devait naître.

Interlude I: Dei Gratia

Cet intermède marques un changement dans la vison des choses d'Ariel. Il se rend compte qu'il ne pourra jamais trouver les réponses dans ce grand univers, et que la vérité ultime doit se situer aux cieux.

Abandoned

Avec ceci, Ariel est frappé par une prise de conscience brutale : en raison des péchés qu'il a commis et la promesse formelle qu'il a fait avec Mephisto, il a rompu toute possibilité de se connecter avec le divin. Il ne pourra jamais entrer au ciel, ni revoir Helena, et ni trouver la vérité ultime. Pour la première fois, il se rend compte qu'il est vraiment tout seul. Musicalement, cela commence par un forme de ballade très douce, en s'appuyant progressivement dans une ballade « puissante ». Perdu et confus, il s'adresse dans le désespoir à Dieu. Dans un état second, il quitte Mephisto, s'égare hors de la ville, et traverse la rivière encore gelé.

This Pain

Dans son esprit, Ariel revient sur son voyage. Il réfléchit au moment où il a quitté Helena et à sa mort qui en résulte, ainsi que son abandon de Marguerite. Il a abandonné les deux femmes qui l'aimaient. Il se rend compte qu'il est la cause de cette douleur, et qu'il ne sera jamais l'abri des conséquences de ses actes.

Moonlight

Ariel décide qu'il ne peut se repentir de tout ce qu'il a fait, et que même s'il le pouvait, se repentir ne serait pas suffisant. Cela le pousse hors de sa rêverie, à l'action. Exposé au clair de lune, il se dirige vers Mephisto. Une fois passé le fleuve, il s'approche du château du démon.

Interlude II: Un Assassinio Molto Silenzioso

Debout à l'extérieur du château, Ariel regarde la pleine lune, se demandant si la mort et la damnation est son avenir.

The Black Halo

Ariel se résigne à mourir. Il dénonce Mephisto comme un menteur et un traître, et le défie. Il ne craint plus les ténèbres éternelles qui l'attendent inévitablement. Il se résout à vivre une vie de pureté et de bonté à l'image d'Helena, même s'il sait qu'il est trop tard pour échapper à la damnation. Il embrasse la justice, sans rien attendre en retour - il n'y a aucun espoir pour cela - mais tout simplement d'être juste.

Nothing Ever Dies

Ariel est un reflet du genre humain, à travers toute l'histoire, aux prises avec ces mêmes questions de l'amour, du bien et le mal, et la luxure, la droiture et le péché, la foi et la doctrine. Dans un moment soudain de clarté, il en vient à une prise de conscience profonde: l'amour, y compris l'amour entre Helena et lui-même, est la seule vérité universelle. Dans cette révélation, il se rend compte que non seulement il connaissait tout de ce secret, mais qu'il l'avait créé avec Helena.

Memento Mori

Cette prise de conscience Ariel remplie le contrat de contentement suprême passé avec Mephisto. Musicalement, le morceau commence presque comme une ballade, mais il gagne rapidement en vitesse et en intensité. À ce moment, comme l'âme d'Ariel quitte son corps, tout se met en place dans son esprit. Il comprend enfin que, ayant même trouvé cette vérité universelle de l'amour, il ne peut jamais être vraiment satisfait de ce monde. Que la mort touche tout le monde. Qu'aucun être humain est tout simplement bon ou mauvais. Que lui seul est le maître de son destin, et qu'il crée le sens de sa propre vie. Que chacun a ses propres croyances, et qu'aucun d'entre eux n'est infaillible. Avec cette révélation existentielle finale, sous la promesse de l'accord avec Méphisto, l'âme d'Ariel le quitte. Mais elle ne vient pas entre les griffes de Méphisto. Après avoir rejeté le mal, Ariel a retrouvé une espérance et s'est racheté à la fin. Son âme est sauvée, et monte au ciel pour se joindre à Helena. Mephisto, a perdu son pari divin, est tombe à jamais dans l'enfer. Musicalement, cela est montré à travers de long grognements, des Lamentations de mort et des cris. La chanson retombe de nouveau dans la forme de la ballade à partir de laquelle elle a commencé. Ici, l'histoire d'Ariel se termine correctement. Mais l'histoire ne s'arrête pas là.

Interlude III: Midnight - Twelve Tolls for a New Day

Dans une inversion du Prologue "dans le théâtre" du Faust de Goethe, nous voyons que ce conte est en fait une pièce de théâtre mise en scène pour la fête de Nouvel An dans la ville de Gatesville.

Serenade

On assiste à un trépidant hommage à la comédie et la tragédie, la vie et la mort, la joie et la tristesse. C'est un message de renouvellement qui est donnée dans l'avant-dernier verset : "Que signifie l'hiver, s'il n'y a pas un autre printemps ?"

Personnages[modifier | modifier le code]

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Musiciens invités[modifier | modifier le code]

  • Synthétiseur et arrangement orchestral – Miro
  • Guitare additionnelle – Sascha Paeth
  • Solo de synthétiseur sur "March of Mephisto" et "When the Lights Are Down" – Jens Johansson
  • Le personnage de Mephisto sur "March of Mephisto" and "Memento Mori" – Shagrath (Courtesy of Nuclear Blast)
  • La chanteuse de cabaret sur "Un Assassinio Molto Silenzioso" – Cinzia Rizzo
  • Le personnage de Marguerite "The Haunting" – Simone Simons (Courtesy of Transmission Records)
  • L'huissier du théâtre et le maire de Gatesville – Geoff Rudd
  • Le personnage de Helena "Memento Mori" et "Abandoned" – Mari Youngblood
  • Le bébé de Helena sur "Soul Society" – Annelise Youngblood (la fille de Thomas Youngblood)
  • La basse sur "Abandoned" – Andre Neygenfind
  • Le hautbois sur "Memento Mori" – Wolfgang Dietrich
  • L'orchestre symphonique de Rodenberg
  • La chorale : Herbie Langhans, Amanda Somerville, Michael Rodenberg, Gerit Göbel, Thomas Rettke and Elisabeth Kjaernes

Liens externes[modifier | modifier le code]