Iceberg (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iceberg (homonymie) et Iceman.
Iceberg
Personnage de fiction apparaissant dans
X-Men.

Nom original Iceman
Alias Robert Louis Drake (véritable identité)
Bobby
Naissance Port Washington, Drapeau de l'État de New York New York
Origine Drapeau : États-Unis Américain
Espèce Mutant
Pouvoirs spéciaux Thermokinésie, hydrokinésie, cryokinésie, vision thermique
Famille William Robert Drake (père)
Madeline Beatrice Bass-Drake (mère)
Anne (tante)
Mary, Joel (cousins)
Affiliation X-Men
Facteur-X
Défenseurs
Champions de Los Angeles
X-Terminators
Les Douze
Cataclysm Keys
Secret Defenders

Créé par Stan Lee (scénariste)
Jack Kirby (dessinateur)
Première apparition X-Men #1 (septembre 1963)
Éditeur(s) Marvel Comics

Iceberg, ou Iceman en version originale, est un super-héros appartenant à l'univers de Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, ce personnage de fiction est apparu pour la première fois dans le comic book X-Men #1 en septembre 1963. Robert Louis « Bobby » Drake est un mutant et l'un des membres fondateurs des X-Men.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Adolescent, Bobby Drake est recruté par le Professeur Charles Xavier et rejoint quatre autres jeunes mutants pour former l'équipe des X-Men. Drake est plutôt intimidé du fait qu'il est le plus jeune membre de l'équipe. Par la suite, il devient membre des Champions de Los Angeles avec notamment Angel et Ghost Rider, puis devient membre de la première équipe de Facteur-X. Il revient par la suite dans les rangs des X-Men.

L'apparence d’Iceberg évolue au fil des ans. Dans ses premières aventures, il a plus les traits d'un bonhomme de neige. À l'époque, cela est expliqué par la formation d'une couche de gel sur son corps quand il utilise ses pouvoirs. À la demande de Cyclope, il apprend plus tard à couvrir son corps d'une couche dure mais flexible de glace[1]. Il adopte alors l'apparence moderne qu'on lui connaît. Plus récemment[Quand ?], Iceberg a acquis la capacité de devenir de la glace organique, ce qui lui donne une apparence translucide. Dans cet état, Iceberg est presque indestructible.

Iceberg souffre d'un complexe d'infériorité chronique et manque de persévérance dans ses projets. Bobby a toujours été un dilettante dans l'utilisation de ses pouvoirs et n'a jamais vraiment perçu le vrai potentiel de ses capacités. D'ailleurs, il sombre dans la dépression après qu'Emma Frost, la Reine Blanche du Club des Damnés, prend possession de son corps et utilise ses propres pouvoirs à un niveau qu'il n'avait atteint. La Reine Blanche pense qu'Iceberg a le potentiel de devenir l'un des mutants les plus puissants au monde. Depuis peu[Quand ?], il essaie d'innover dans l'utilisation de ses pouvoirs, il est désormais capable de créer et de mouvoir des statues de glace. Il peut également absorber l'eau présente dans l'air ainsi que dans un corps organique afin de créer sa glace.

Il semble qu'Iceberg commence à maîtriser son réel potentiel, peut-être à cause de sa mutation secondaire. Des parties de son corps restent en état de glace permanente. Il est capable de rassembler les morceaux de son corps brisé ou de le reconstituer (si seule sa tête est encore en état) à partir de liquides réfrigérés. Plus récemment, il a été piégé dans sa forme d'homme de glace tel qu'il ne semble plus capable de retrouver sa forme humaine. Ainsi, il a été capable de survivre à une décapitation en se reconstituant à partir de glace. Il a aussi vaincu l'Homme-Collectif en augmentant sa taille, donc sa masse et sa force, à partir une source d'eau grande comme un lac.

Après les événements de House of M où la plupart des mutants ont perdu leurs pouvoirs, Bobby Drake pense avoir perdu sa mutation qui s'était en fait inconsciemment « déconnectée » suite à une perte de confiance en soi de la part de Bobby. Iceberg est donc actuellement en pleine possession de ses pouvoirs.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Iceberg est un mutant capable de réfrigérer son environnement, donnant lieu à des formations de cristaux ou de blocs de glace qu'il peut mentalement sculpter à sa guise. Il utilise souvent son pouvoir en projetant un souffle glacial de ses mains pour engloutir en quelques secondes ses ennemis sous la glace. Sa création la plus originale est sans doute le toboggan de glace qui lui permet de se déplacer en glissant très rapidement. Son corps est capable de supporter un très grand froid car il est capable de baisser énormément sa température corporelle sans subir de conséquences et il peut aussi se transformer en homme de glace, devenant sous cette forme quasiment invincible.

Vie amoureuse[modifier | modifier le code]

Bobby est sorti avec :

  • Malicia
  • Judy Harmon
  • Joséphine
  • Polaris (Lorna Dane), des X-men
  • Darkstar, mutante russe.
  • Opal Tanaka
  • Annie Ghazikhanian, infirmière de l'Institut Xavier. Cette liaison est de courte durée car durant cette période, Bobby pense encore à Polaris.
  • Amara Aquilla (Magma) qui travaillait à l'institut Xavier
  • Mystique, des maraudeurs

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Dans l'Ère d'Apocalypse, il fait partie des X-Men, dirigés par Magnéto. À cause du côté strict de Magnéto, Bobby est un boute-en-train (un peu comme Spider-Man), mais peut se montrer très froid et sans compassion, ce qui crée un malaise avec ses coéquipiers. Au niveau de ses pouvoirs, ils sont bien plus importants que dans l'Univers régulier Marvel. En effet, Bobby peut dématérialiser son corps et se mélanger à d'autres formes d'eau afin de voyager sur de grandes distances, procédé qu'il peut appliquer à d'autres personnes non sans peine pour ces derniers. Bobby peut aussi se reconstituer si son corps est brisé voire complètement détruit. Dans cet univers, Bobby ne prend jamais apparence humaine et reste sous force de glace, généralement complètement abstraite et semble pouvoir accroitre sa taille et sa masse comme bon lui semble.

Adaptations du personnage dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Séries télévisées d'animation[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. X-Men #7