Maison de Broglie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Famille de Broglie)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Broglie.
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille de Broglie.
de Broglie
Armes de la famille.
Armes de la famille : de Broglie
Blasonnement d'or au sautoir ancré d'azur
Devise Pour l'avenir
Période XVIIe siècle -
Pays ou province d’origine Piémont Piémont
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Fiefs tenus Broglie (Eure)
Demeures Hôtel de Broglie
Charges Ambassadeur de France en Pologne
Membre de l'Académie française
Député
Président du Conseil sous la Monarchie de Juillet et la IIIe République
Fonction(s) militaire(s) 3 maréchaux de France
Fonction(s) ecclésiastique(s) évêque de Noyon
évêque de Gand
Récompense(s) civile(s) Pair de France
Prix Nobel de physique

La maison de Broglie [dəbʁɔj ][1],[2] est une famille noble française d’origine piémontaise (Chieri) . Installée en France depuis le XVIIe siècle à la suite de Mazarin, elle a fourni à la France trois maréchaux, deux Présidents du Conseil, cinq académiciens, un prix Nobel et d'autres personnages distingués.

Personnalités de la famille de Broglie (et liste des ducs)[modifier | modifier le code]

Issus de la branche principale :

fils du précédent, maréchal de France en 1724.

Issus de branches collatérales :

historien et haut fonctionnaire français, membre de l'Académie française (2001).
journaliste à TF1 et LCI, épouse de Georges Kiejman depuis 1983.

Prononciation[modifier | modifier le code]

Son? Écouter la prononciation [Fiche]

Ce nom de famille se prononce [dəbʁɔj][3]. Le nom Broglie est d'origine italienne (Broglia) et se prononce ['brɔ.ʎa] en italien mais, la famille Broglie ayant immigré, elle a francisé son nom en 1654[4]. La prononciation française dérive de celle en piémontais, Breuj [bʁœj], cette famille étant originaire de Chieri près de Turin.[réf. nécessaire] La ville de Broglie dans l'Eure a été ainsi baptisée en l'honneur de cette famille. Quand il s'agit de cette ville, on prononce [brogli].

Il existe à Strasbourg une place Broglie (ancienne place du Marché-aux-Chevaux, où se trouve l'ancien Hôtel de Ville), nommée en l'honneur du maréchal François-Marie, duc de Broglie, qui la remodela en 1740 lorsqu'il était gouverneur de Strasbourg. Il est à remarquer que la population de Strasbourg a tendance aujourd'hui à prononcer [bʁɔgli], mais, en alsacien, les vieux Strasbourgeois prononcent toujours « de Breuil platz ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters,‎ 1994 (lire en ligne), p. 102.
  2. "La famille de Baraglioui (le gl se prononce en mouillé, à l'italienne comme dans Broglie (duc de) et dans miglionnaire) est originaire de Parme. (André Gide, Les Caves du Vatican, début du chapitre III
  3. Jean-Marie Pierret, op. cit., p. 102.
  4. Dynastie de Broglie., archive Wikiwix

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • René Pétillon parodie ce nom dans Mister Palmer et Docteur SupermarketsteinJack Palmer est interrogé au sujet de l'assassinat de "Casino de Brooklyn (prononcé Académie de billard de Marcq-en-Baroeul)".

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Familles subsistantes de la noblesse française