Victor de Broglie (1846-1906)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victor de Broglie
Image illustrative de l'article Victor de Broglie (1846-1906)
Fonctions
Parlementaire français
Député 1893-1906
Gouvernement IIIème République
Groupe politique UD, puis non-inscrit
Biographie
Date de naissance 30 octobre 1846
Date de décès 26 août 1906
Résidence Mayenne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victor de Broglie.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de Broglie.

Louis-Alphonse-Victor, 5e duc de Broglie (30 octobre 1846, Rome26 août 1906, Broglie), est le fils aîné d'Albert, duc de Broglie. Bien qu'il n'ait pas fait la carrière politique éclatante de son père et de son grand-père, il sera conseiller général du canton de Craon, député de l'arrondissement de Château-Gontier en Mayenne.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1860 à 1864, il étudie au lycée Bonaparte, où brillant élève, il est plusieurs fois lauréat du Concours général. Il participe à la guerre de 1870-71 en tant que lieutenant dans la garde mobile de l'Eure. Il se trouve en octobre 1870 à la bataille d'Hécourt, et en janvier 1871 dans les combats de la Forêt de La Londe-Rouvray.

Marié le 26 septembre 1871 à Pauline de la Forest d'Armaillé, il eut quatre enfants parmi lesquels Maurice et Louis, respectivement 6e et 7e ducs de Broglie, Prix Nobel de Physique en 1929 et Pauline de Broglie, comtesse de Pange, femme de lettres.

Il entre ensuite dans la diplomatie: secrétaire d'ambassade à Londres, rédacteur politique au ministère des Affaires étrangères, sous-chef de cabinet du duc Decazes, puis chef de cabinet au ministère de la Justice occupé par son père. Il quitte sa carrière diplomatique avec le grade de secrétaire d'ambassade de 1ère classe.

Devenu possesseur du château de Broglie, il s'établit au château de Saint-Amadour en La Selle-Craonnaise, propriété provenant de sa femme, où il s'occupe d'agriculture et d'élevage. Il est aussi membre de la Société des Bibliophiles français.

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • L'agriculture moderne. Supplément du Petit Journal n° 198 (15 octobre 1899)