1781

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1778 1779 1780  1781  1782 1783 1784

Décennies :
1750 1760 1770  1780  1790 1800 1810
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (Belgique, France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Droit Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1781 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]


Amérique[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1781 au Canada et 1781 aux États-Unis.
18 mai : exécution de Túpac Amaru II

Europe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1781 en France.
  • 23 juillet : une escadre espagnole part de Cadix pour reconquérir Minorque. La flotte franco-espagnole couvre le débarquement des troupes de Crillon qui s’emparent de Minorque après quatre mois de combats contre les Britanniques (5 février 1782)[19].
  • 26 septembre : appel « Au peuple des Pays-Bas », pamphlet du noble d’Overijssel Johan Derk van der Capellen, inaugurant le mouvement des patriotes aux Provinces-Unies, qui se renforce tout au long de la guerre d’indépendance américaine[22]. Il réunit ceux qui refusent l’extension des pouvoirs du stathouder dans un sens monarchique et héréditaire, ceux qui veulent orienter les échanges commerciaux et les capitaux vers les États-Unis et s’éloigner de la Grande-Bretagne, malgré le poids politique de la dette publique britannique dont les Hollandais détiennent 40 %, ceux qui souhaitent maintenir la constitution républicaine mais en élargir les bases électorales.
  • 14 octobre :
    • Les discriminations vestimentaires pour les Juifs sont abolies dans les États des Habsbourg. Les Juifs sont autorisés à pratiquer des métiers manuels, à fonder des entreprises industrielles et à fréquenter les universités (2 janvier 1782)[23]. Les Juifs orthodoxes accueillent ce décret avec réserve, craignant l’assimilation de leur communauté.
    • Le duc de Caracciolo, nommé vice-roi de Sicile en mai 1780, prend son poste à Palerme (fin en 1786)[24]. Ancien ambassadeur à Paris, il redonne espoir aux partisans des Lumières des Deux-Siciles, mais sa mort en 1789 et les événements français laisseront le champ libre au conservatisme. Il commence par supprimer le Saint-Office Sicilien, abolit le servage, supprime les corvées, droits de chasse, péages, etc. dont les barons ne pouvaient produire les titres, ainsi que les taxes sur les marchandises exportée hors des fiefs. En 1782, il expose au Parlement son projet de nouveau cadastre pour éliminer les abus et les fraudes et pour répartir plus équitablement la charge fiscale. La noblesse et le clergé s’y opposent.
  • 1er novembre : « Patente des sujets », abolition de la servitude personnelle en Bohême, Moravie et Silésie. Les paysans peuvent, sans autorisation du seigneur, se marier, quitter le domaine, envoyer leurs enfants étudier ou travailler en ville et posséder des biens. La corvée est maintenue et codifiée (le paysan peut la racheter, et elle est soumise à un accord entre les paysans et leur seigneur renouvelable tous les trois ans) et le paysan n’a pas encore le droit de propriété sur la terre. La tenure du « rustical » est consolidée (elle devient propriété réelle du paysan contre paiement du cens). La patente est d’abord appliquée en Bohême avant d’être introduite en Autriche[21].
  • 29 novembre : décret de suppression des ordres religieux contemplatifs dans les États des Habsbourg, sauf de ceux qui se consacrent à l’éducation ou aux soins des malades[25]. 738 couvents sont fermés et transformés en écoles, dont certains très célèbres comme ceux de Mondsee, de Baumgartenberg et de Sainte Dorothée à Vienne. Leurs biens sont confiés à une commission aulique ecclésiastique qui en transfère la majeure partie aux évêques joséphistes.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Bélisaire demandant l'aumone, de Jacques-Louis David

Naissances en 1781[modifier | modifier le code]

Décès en 1781[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b, c et d Joseph Siméon Roux, Le Bailli de Suffren dans l'Inde, Marseille, Barlatier-Feissat et Demonchy,‎ 1862, 301 p. (lire en ligne), p. 69-85
  2. a, b, c, d et e David Marley, Wars of the Americas : a chronology of armed conflict in the New World, 1492 to the present, ABC-CLIO,‎ 1998 (ISBN 9780874368376, présentation en ligne), p. 331-341
  3. Mark R. Lipschutz, Dictionary of African Historical Biography, University of California Press,‎ 1989 (ISBN 9780520066113, présentation en ligne)
  4. Jean Jolly, Histoire du continent africain : du XVIIe siècle à 1939, vol. 2, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782738446886, présentation en ligne)
  5. Alain Peyrefitte, L'Empire immobile ou le choc des mondes, Fayard,‎ 1989 (ISBN 9782213644943, présentation en ligne)
  6. Stanley L. Klos, The Rise of the U. S. Presidency : And the Forgotten Capitols, Stanley Klos,‎ 2008 (ISBN 9780975262788, présentation en ligne)
  7. Christian Behrendt, Frédéric Bouhon, Introduction à la Théorie générale de l'État, vol. 1, Larcier,‎ 2009 (ISBN 9782804435165, présentation en ligne)
  8. Joseph Pérez, Histoire de l'Espagne, Fayard,‎ 1996 (ISBN 9782213640563, présentation en ligne)
  9. Jacques Arlet, Le général La Fayette : Gentilhomme d'honneur, Éditions L'Harmattan,‎ 2008 (ISBN 9782296210349, présentation en ligne)
  10. Jean Cames, Marie-Louise roi d'Espagne : 1751-1819, Éditions L'Harmattan,‎ 2004 (ISBN 9782296358911, présentation en ligne)
  11. P. Levot, A. Doneaud, Les gloires maritimes de la France : notices biographiques sur les plus célèbres marins, Paris, Arthus Bertrand,‎ 1866 (présentation en ligne)
  12. Allen John Scott, Allen John Scott Edward W. Soja, The City : Los Angeles and Urban Theory at the End of the Twentieth Century, University of California Press,‎ 1996 (ISBN 9780520213135, présentation en ligne)
  13. Christian Rudel, La Bolivie, Paris, KARTHALA Éditions,‎ 2006 (ISBN 978-2-84586-789-5, présentation en ligne)
  14. Claire Dolan, Entre justice et justiciable s: les auxiliaires de la justice du Moyen Âge au XXe siècle, Presses Université Laval,‎ 2005 (ISBN 9782763782683, présentation en ligne)
  15. Histoire de Genève, vol. 3, Jullien Frères,‎ 1863 (présentation en ligne)
  16. Maximilian Samson Friedrich Schöll, Cours d'histoire des états européens depuis le bouleversement de l'Empire romain d'Occident jusqu'en 1789, Gide, fils,‎ 1830 (présentation en ligne)
  17. F. M. M., Nouveau dictionnaire historique des sièges et batailles mémorables et des combats maritimes les plus fameux, vol. 3, Gilbert,‎ 1808 (présentation en ligne)
  18. Philip Henry Earl Stanhope, Guizot, William Pitt et son temps, Lery,‎ 1862 (présentation en ligne)
  19. Maximilian-Samson-Friedrich Schöll, Cours d'histoire des États Européens, depuis le bouleversement de l'empire romain d'Occident jusqu'en 1789, vol. 39, Gide Fils,‎ 1833 (présentation en ligne)
  20. Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle, vol. 81, Michaud,‎ 1847 (présentation en ligne)
  21. a et b Georges Castellan, Histoire des peuples d'Europe centrale, Fayard,‎ 1994 (ISBN 9782213639109, présentation en ligne)
  22. Jean-Pierre Poussou, Révoltes et révolutions en Europe et aux Amériques : 1773-1802, Armand Colin,‎ 2004 (ISBN 9782200258276, présentation en ligne)
  23. Sylvie Le Grand, La laïcité en question : Religion, État et société en France et en Allemagne du 18e siècle, Presses Univ. Septentrion,‎ 2008 (ISBN 9782757400333, présentation en ligne)
  24. Jean-Yves Frétigné, Histoire de la Sicile, Fayard,‎ 2009 (ISBN 9782213658421, présentation en ligne)
  25. Hervé Hasquin, Joseph II, catholique anticlérical et réformateur impatient, 1741-1790, Lannoo Uitgeverij,‎ 2007 (ISBN 9782873865078, présentation en ligne)
  26. Philippe Le Bas, France : Dictionnaire Encyclopédique, vol. 11, Paris, Firmin Didot Frères,‎ 1844 (présentation en ligne)