1647

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1647 du calendrier grégorien.

Années :
1644 1645 1646  1647  1648 1649 1650

Décennies :
1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Architecture Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

  • 25 mars : le navire hollandais Nieuw-Haerlem échoue au Cap. Son équipage est contraint de rester un an sur place[1].
  • 27 mars : arrêt portant règlement en faveur des habitants du Canada[2]. Création du Conseil de Québec « chargé de l'ordre et de la justice en Nouvelle-France ». Il dirige les finances, le commerce des fourrures et la politique générale. Il était formé, à l'origine, des gouverneurs de Québec et de Montréal et du supérieur des jésuites. Il admet dans ses réunions, avec voix délibérative, les syndics ou représentant élus de Québec, de Trois-Rivières et de Montréal. En 1663, le Conseil de Québec a été supprimé et remplacé par le Conseil Souverain.
  • 11 mai : arrivée à Manhattan de Pieter Stuyvesant, nouveau directeur général de la Nouvelle-Néerlande en remplacement de William Kieft[3].
  • 15 mai : Guillaume Couture reçoit une concession de terre à la Pointe-Lévy[4] (futur village de la seigneurie de Lauzon) située devant la Ville de Québec au Canada et qui deviendra la Ville de Lévis en 1861.
  • 10 juin : victoire navale espagnole sur les Provinces-Unies à la bataille du port de Cavite, dans la baie de Manille, aux Philippines[5].
  • 22 juin : les privilèges de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales sont renouvelés, moyennant quelques concessions des directeurs[6].
  • 30 juin : les Espagnols évacuent à Porto Rico la garnison de Saint-Martin, victime d'une épidémie ; des colons Français et Hollandais occupent l'île[7].
  • 9 août : décret de persécution des chrétiens dans la province de Fujian[8], à la suite d'un conflit entre les Jésuites, qui tolèrent les cérémonies traditionnelles des Chinois en l'honneur de leurs ancêtres, jugées laïques, et les franciscains et les dominicains, qui les interdisent. À Fu'an, un jeune converti ayant brisé la tête d'une idole pour prouver son impuissance, la foule marche sur l'église, la dévaste et frappe le converti à coups de bambou. Les missionnaires doivent évacuer leurs établissements. Obstiné, le dominicain Diez, revient à Fu'an pour arracher l'inscription proscrivant le christianisme[9].


Europe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1647 en France.
7 juillet : révolte de Masaniello


  • 1647-1652 : épidémie de peste en Espagne[25].
  • 1647-1654 : en Russie, le tsar ordonne la construction d’un système de villes fortifiés dans les provinces de Belgorod et de Simbirsk[26].
  • Institution en Russie d'un code de législation militaire adapté du « règlement de Charles Quint »[27].

Iles britanniques[modifier | modifier le code]

Agreement of the People (1647-1649).jpg


Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Naissances en 1647[modifier | modifier le code]

Décès en 1647[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François-Xavier Fauvelle-Aymar, L'invention du Hottentot, Publications de la Sorbonne,‎ 2002 (ISBN 9782859444457, présentation en ligne)
  2. Émile Salone, La Colonisation de la Nouvelle-France, Ardent Media (présentation en ligne)
  3. Spencer C. Tucker, The Encyclopedia of North American Indian Wars, 1607–1890 : A Political, Social, and Military History, ABC-CLIO,‎ 2011 (ISBN 9781851096039, présentation en ligne)
  4. Rapport des Archives du Québec, R. Lefebvre,‎ 1920 (présentation en ligne)
  5. Emilio Bernaldez, Reseña histórica de la guerra al Sur de Filipinas, Impr. del Memorial de ingenieros,‎ 1857 (présentation en ligne)
  6. Hugo Grotius, Philip Christiaan Molhuysen, Bernard Lambert Meulenbroek, Paula P. Witkam, Briefwisseling, M. Nijhoff,‎ 2000 (présentation en ligne)
  7. David Marley, Wars of the Americas : a chronology of armed conflict in the Western Hemisphere, 1492 to the present, vol. 1, ABC-CLIO,‎ 2008 (ISBN 9781598841008, présentation en ligne)
  8. Fu ren da xue, Monumenta serica, vol. 16, H. Vetch,‎ 1957 (présentation en ligne)
  9. Marc Ferro, Histoire des colonisations : des conquêtes aux indépendances, XIIIe-XXe siècle, Seuil,‎ 1996 (lire en ligne)
  10. John Stewart Bowman, Columbia Chronologies of Asian History and Culture, Columbia University Press,‎ 2000 (ISBN 9780231110044, présentation en ligne)
  11. William Emmanuel Rappard, Cinq siècles de sécurité collective : 1291-1798, Librairie du Recueil Sirey,‎ 1945 (présentation en ligne)
  12. Nouvelle Histoire de la Suisse, tome II, page 87
  13. a, b, c, d, e et f Émile Charvériat, Histoire de la guerre de trente ans, 1618-1648 : Période suédoise et période française, 1630-1648, vol. 2, E. Plon et cie,‎ 1878 (présentation en ligne)
  14. Peter Matthews, Norris McWhirter, The Guinness book of records, Bantam Books,‎ 1994 (ISBN 9780553565614, présentation en ligne)
  15. Nicolas Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates..., vol. 4, Paris, Moreau,‎ 1819 (présentation en ligne)
  16. a et b Philippe Le Bas, France : dictionnaire encyclopédique, vol. 8, Firmin Didot,‎ 1842 (présentation en ligne)
  17. Jean Croiset, Année chrétienne ou vie des saints et exercices de piété pour le dimanches, les fêtes mobiles et tous les jours de l'année, vol. 9, Ve Poussielgue-Rusand,‎ 1855 (présentation en ligne)
  18. Maximilian Samson Friedrich Schöll, Cours d'histoire des états européens depuis le bouleversement de l'Empire romain d'Occident jusqu'en 1789, vol. 31, Paris, Gide, fils,‎ 1832 (présentation en ligne)
  19. Henri Sacchi, La guerre de Trente Ans : Cendres et renouveau, Paris, Éditions L'Harmattan,‎ 2003 (ISBN 978-2-7475-2302-8, présentation en ligne)
  20. a et b Stéphane Thion, Les armées françaises de la guerre de trente ans, LRT Editions,‎ 2008 (ISBN 9782917747001, présentation en ligne)
  21. a, b, c et d Henri Martin, Histoire de France, vol. 12, Jouvet et cie.,‎ 1858 (présentation en ligne)
  22. Karl Heinrich Joseph Coeckelberghe-Duetzele, Histoire de l'empire d'Autriche, vol. 5, Vienne, C. Gerold,‎ 1845 (présentation en ligne)
  23. Kazimierz Waliszewski, Les origines de la Russie moderne : le berceau d'une dynastie, les premiers Romanov, 1613-1682, Plon-Nourrit et cie,‎ 1909 (présentation en ligne)
  24. Maximilian Samson Friedrich Schöll, op. cit, p. 103 à 114.
  25. Raphaël Carrasco, L'Espagne des validos : 1598-1645, Presses Univ. du Mirail,‎ 2009 (ISBN 9782810700530, présentation en ligne)
  26. John F. Richards, The Unending Frontier : An Environmental History of the Early Modern World, University of California Press,‎ 2006 (ISBN 9780520246782, présentation en ligne)
  27. Kazimierz Waliszewski, op. cit, p. 209.
  28. Paul Rapin de Thoyras, Histoire d'Angleterre, vol. 10, De Rogissart,‎ 1727 (présentation en ligne)
  29. Stephen C. Manganiello, The concise encyclopedia of the revolutions and wars of England, Scotland, and Ireland, 1639-1660, Scarecrow Press,‎ 2004 (ISBN 9780810851009, présentation en ligne)
  30. a et b John Lingard, Histoire d'Angleterre, vol. 11, Paris, Carié de la Charie,‎ 1829 (présentation en ligne)
  31. Ronald Walter Harris, Clarendon and the English Revolution, Stanford University Press,‎ 1983 (ISBN 9780804712163, présentation en ligne)
  32. Baptistin Poujoulat, Charles Ier et le Parlement, Douniol,‎ 1855 (présentation en ligne)
  33. Stephen C. Manganiello, op. cit, p. 131.
  34. Jean Boutier, Documents d'histoire moderne du milieu du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle, Presses Univ de Bordeaux,‎ 1992 (ISBN 9782867811289, présentation en ligne)
  35. Jean-Paul Moreau, L'anglicanisme, ses origines, ses conflits : du schisme d'Henri VIII à la bataille de la Boyne, Éditions L'Harmattan,‎ 2006 (ISBN 9782296016521, présentation en ligne)