Chronologie du cinéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ceci est une chronologie du cinéma, c'est-à-dire des événements du 7e art.


Avant 1895 - 1890 - 1900 - 1910 - 1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Avant 1895 au cinéma[modifier | modifier le code]

  • 1888 au cinéma - 14 octobre : Tournage d'Une scène au jardin de Roundhay de Louis Aimé Augustin Le Prince avec sa caméra à un seul objectif, la Mk2, et un ruban de papier enduit d'émulsion photosensible (à la même époque, Thomas Edison et William Kennedy Laurie Dickson obtiennent les mêmes résultats et se heurtent au même problème du visionnement impossible). Le Prince n'a pas pu projeter cette chronophotographie impressionnée sur support opaque, et ne l'a donc jamais vue en mouvement. Cette bande a été filmée image par image en 35 mm à l'aide d'un banc-titre en 1930.
  • 1888 au cinéma : John Carbutt invente un support transparent souple et lisse en nitrate de cellulose, le celluloïd, que l'industriel américain George Eastman commercialise dès 1889 sous la forme de rouleaux de 70 mm de large.
  • 1891 au cinéma - 20 mai : Première démonstration du kinétoscope de Thomas Edison et William K.L. Dickson, avec la présentation de Dickson Greeting, premier film de l'histoire du cinéma, dirigé par Dickson en personne (ce qui fait de lui le premier réalisateur du cinéma), et joué par lui-même. Format : 19 mm, à défilement horizontal, doté de 6 perforations rectangulaires arrondies disposées sous chaque photogramme.
  • 1892 au cinéma - 28 octobre : Première séance, dans le Cabinet fantastique du musée Grévin, du Théâtre optique inventé par Émile Reynaud, où sont présentés les premiers dessins animés du cinéma, peints directement sur la bande de celluloïd de 70 mm de large. Les Pantomimes lumineuses, dont la durée varie de 1 min 30 sec à 5 minutes, sont projetées par rétro-projection sur un grand écran. Ce sont, avant les projections des frères Lumière, les premières projections d'images animées.

Années 1890 : succès du Cinématographe Lumière[modifier | modifier le code]

Années 1900 : les pionniers[modifier | modifier le code]

Années 1910 : naissance d'un art et d'une industrie[modifier | modifier le code]

Années 1920 : du muet au parlant[modifier | modifier le code]

Années 1930 : les débuts de la couleur[modifier | modifier le code]

Années 1940 (en France le cinéma sous l'Occupation)[modifier | modifier le code]

Années 1950 : le cinémascope[modifier | modifier le code]

Années 1960 : Fin de l'âge d'or et nouvelle vague[modifier | modifier le code]

Années 1970 : Les nouveaux rois d'Hollywood[modifier | modifier le code]

Années 1980 : Le creux de la vague[modifier | modifier le code]

Années 1990 : Cinéma indépendant et multiculturel[modifier | modifier le code]

Années 2000 : suites, adaptations, biopics et métacinéma[modifier | modifier le code]

Années 2010 : Cinéma numérique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]