Nickelodeon (cinéma)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nickelodeon.
Une salle Nickelodeon de Toronto, Ontario, Canada, vers 1910

Un Nickelodeon était un type de petite salle de cinéma de quartier du début du XXe siècle en Amérique du Nord. Le nom provient de l'américain « nickel » et du grec « odéon », qui désignent respectivement la pièce de 5 cents (celle que les spectateurs devaient glisser dans un tourniquet pour accéder à la salle), et un édifice pour la musique.

Les Nickelodeons situés dans des zones en forte concurrence comportaient un piano ou un orgue, pour qu'un musicien accompagne de façon appropriée les séquences muettes projetées (par exemple du classic ragtime pour une course-poursuite, ou ce qu'on appelait à l'époque la musique « Eliza-crossing-the-ice » pendant les scènes pour faire frémir).

Les grands producteurs américains fondateurs d'Hollywood, comme Louis B. Mayer ou Adolph Zukor, étaient des émigrés juifs d'Europe de l'Est qui vivaient de petits boulots avant de devenir exploitants de ces salles de cinéma, ce faisant ils connaissaient bien les goûts du public d'où leur désir concrétisé de devenir producteur[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian-Marc Bosséno, Jacques Gerstenkorn, Hollywood : L'usine à rêves, Gallimard,‎ 22 avril 1992, 176 p. (ISBN 2070531538)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]