Giovanni Pastrone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giovanni Pastrone

Naissance
Montechiaro d'Asti
Drapeau de l'Italie Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès (à 75 ans)
Turin
Drapeau de l'Italie Italie
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Cabiria

Giovanni Pastrone, également connu sous le pseudonyme Piero Fosco, (né à Montechiaro d'Asti le 13 septembre 1883, mort à Turin le 27 juin 1959) est un réalisateur, scénariste et acteur du cinéma muet italien.

Il est l'inventeur du carello, dispositif breveté, connu aujourd'hui sous le nom de travelling et il influença de nombreux réalisateurs dont David Griffith, notamment pour Naissance d'une nation en 1915 et Intolérance en 1916 (inspiré du film Cabiria).

Biographie[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative sur sa maison natale à Asti.
Le décor du film Cabiria (Moloch) au musée national du cinéma.

Formé au violon, il est diplômé du Conservatoire d'Asti et dans le même temps il termine des études de comptable. Après avoir tenté diverses activités, en 1903, il se transfère à Turin avec son épouse pour travailler dans l'orchestre du Teatro Regio comme second violon.

En 1905, il entre comme simple comptable dans la maison cinématographique de court métrage Rossi & C. de Turin et, grâce à sa connaissance de trois langues étrangères (français, anglais et allemand), il obtient un poste de correspondant. En 1907, il devient le directeur administratif et en 1908 copropriétaire avec Carlo Sciamengo, association qui donne naissance à une nouvelle maison de production nommée Itala Film.

L'œuvre cinématographique de Pastrone porte au plus haut niveau la Itala Film qui produit en 1910 La caduta di Troia (La Chute de Troie), un film ambitieux de 30 minutes; premier film long de 600 mètres projeté sans interruption en une demi heure de spectacle.

Giovanni Pastrone est considéré comme le plus grand metteur en scène de films historiques de l'époque et, il obtient la consécration en 1914 avec le péplum Cabiria, superproduction du cinéma muet signée Gabriele D’Annunzio. Les œuvres suivantes sont des adaptations de textes littéraires ou théâtrales telles Tigre reale (it) (1916), de l'écrivain italien Giovanni Verga, et Hedda Gabler (1919, tiré du Hedda Gabler d'Ibsen), ou de thème contemporain Il fuoco (it) (1915) ou la série dédiée à Maciste (Maciste chasseur alpin en 1916 et Maciste atleta en 1917).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]