Bégonia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les bégonias forment le genre Begonia (incluant Semibegoniella et Begoniella). Avec plus de 900 espèces, ils représentent la quasi-totalité de la famille des Bégoniacées.

Plantes tubéreuses provenant essentiellement d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale, certaines espèces poussent aussi en Afrique tropicale ou en Asie du Sud-Est. Le nom a été donné au XVIIe siècle à une plante originaire des Antilles par un botaniste français, le père Charles Plumier, en hommage à Michel Bégon, gouverneur de Saint-Domingue (1680) puis Intendant de la Marine à Rochefort (Charente-Maritime) (1688) où se trouve actuellement le Conservatoire national du bégonia.

Depuis le XVIIIe siècle, de nombreuses espèces (B. pearci, B. boliviensis, etc.) ont été utilisées pour l'obtention de milliers de variétés horticoles (plantes de bordures ou d'appartement) dont les fleurs forment de gros pompons de couleur blanche, rouge veloutée ou jaune mis en valeur par leur feuillage large et sombre. Deux groupes principaux peuvent être distingués en sept sous-groupes.

François Félix Crousse (1840-1925), horticulteur de 1863 à 1904, était le spécialiste mondial du bégonia et créa plusieurs centaines de variétés dans ses serres situées à l'emplacement de l'actuelle rue des Bégonias à Nancy.

Classification[modifier | modifier le code]

Les plus connus des bégonias sont les bégonias tubéreux.

Article détaillé : classification des bégonias.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Autres liens externes[modifier | modifier le code]