Victor Lemoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victor Lemoine

Victor Lemoine, pépiniériste issu d'une famille de jardiniers, est né à Delme (Moselle), le 21 octobre 1823, et mort à Nancy, le 12 décembre 1911.

Biographie[modifier | modifier le code]

Victor Lemoine est considéré par l'horticulture mondiale comme le plus grand introducteur et sélectionneur de plantes horticoles de tous les temps. Installé à Nancy en 1849, après avoir travaillé en Alsace, à Gand et à Lille, il devint peu à peu le maître incontesté de l'hybridation horticole.

Victor Lemoine a été membre de plusieurs grandes sociétés d'horticulture françaises et étrangères. En 1877[1], il fonda la Société Centrale d’Horticulture de Nancy avec Émile Gallé, François-Félix Crousse et Léon Simon. Il a été membre du conseil municipal de Nancy, officier de la Légion d'honneur. Il a fait une ample moisson de médailles d'or et d'argent, de prix et de grand prix lors des expositions nationales, internationales, universelles en France, en Europe ou en Amérique du Nord. Il fut le premier étranger à recevoir la médaille Veitch de la Société royale d'horticulture de Grande-Bretagne et le premier Européen à être honoré de la médaille d'honneur George Robert White de la Société d'horticulture du Massachusetts aux États-Unis d'Amérique. Son fils Émile et son petit-fils poursuivirent son œuvre[2]. Il était le beau-père d'Émile Coué.

Créations[modifier | modifier le code]

Il a obtenu depuis 1852, les plantes ornementales les plus diverses comme les bégonias à massif, mais aussi d'appartement, le premier pélargonium à fleur double rouge, à l'origine de nos collections actuelles, les fuchsias... Il a travaillé sur les glaïeuls et les montbretias, les plantes vivaces dont les phlox, les astilbes, les pieds-d'alouette, les potentilles, les pyrèthres, les pentstemons, mais aussi les arbustes à fleurs : hortensias, spirées, weigelias, diervillas, clématites, lilas à fleurs simples et doubles. Son mérite est d'autant plus grand que de nombreuses créations existent toujours et beaucoup restent inégalées.

On retrouve dans ses créations des plantes très connus comme :

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cérémonie d'inauguration du monument Victor Lemoine au parc Sainte-Marie à Nancy, le 13 juin 1926, Nancy : Impr. nancéienne, 1926, 26 p. et 1 gravure.
  • François Hirtz, Victor Lemoine, un grand nom de l'horticulture mondiale, thèse de pharmacie, Université de Nancy I, 1993
Lemoine est l’abréviation botanique officielle de Victor Lemoine.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Société Centrale d’Horticulture de Nancy
  2. François Hirtz, Victor Lemoine, un grand nom de l'horticulture mondiale, thèse pour l'obtention du diplôme d'État de Docteur en Pharmacie, Université de Nancy I, 8 novembre 1993.