Tapis de fleurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tapis (homonymie).

Un tapis de fleurs (en allemand Blumenteppich, en anglais flower carpet, en catalan catifes des flors, en espagnol alfombra de flores, en italien infiorata) est un dessin réalisé sur le sol avec des fleurs ou des pétales de fleurs, à l'origine à l'occasion de fêtes religieuses.

En Europe occidentale, cette coutume est la plupart du temps liée aux processions du Saint-Sacrement de la Fête-Dieu, mais aussi parfois à l'Assomption ou à d'autres fêtes de la Vierge Marie. En Amérique latine, la réalisation de tapis de sciure colorée et de fleurs serait une tradition héritée des Mayas, et aujourd'hui associée aux processions de la Semaine sainte ou de la Fête-Dieu.

Des tapis de fleurs sont aussi réalisés pour célébrer des événements ou des anniversaires, ou parfois dans un but philanthropique.

En Amérique[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

  • À Cincinnati (Ohio), depuis 2006, dans le cadre des floralies, un tapis de pensées de quelque 650 m2 est installé en avril sur Fountain Square en collaboration avec le Cincinnati Art Museum. À l'issue de la manifestation, les fleurs sont offertes aux visiteurs[1],[2].
Antigua Guatémala, 1980 (motif maya pré-colombien)

Guatémala[modifier | modifier le code]

  • À Antigua, la création de tapis de sciure colorée décorés de fleurs et de fruits trouve son apogée durant la semaine sainte où ces tapis couvrent les rues et le sol de la cathédrale pour la procession du Vendredi saint.
  • À Patzún, à l'occasion de la Fête-Dieu[3]

Mexique[modifier | modifier le code]

Pérou[modifier | modifier le code]

À Tarma et à Huancavelica, des tapis de fleurs, à motifs religieux ou naturalistes, sont réalisés durant la Semaine sainte[5].

Venezuela[modifier | modifier le code]

À Araira dans l'état de Miranda, depuis 1992, des tapis de fleurs sont installés le 16 juillet pour la fête de Notre Dame du Mont-Carmel[6].

Fête de l'Onam à Kerala, 5 septembre 2009

En Asie[modifier | modifier le code]

Kobe, Japon, 4 mai 2006

Inde[modifier | modifier le code]

Dans l'État de Kerala, les seuils des maisons sont décorés de fresques florales colorées et de tapis de fleurs à l'occasion de la fête des moissons ou Onam.

Israël[modifier | modifier le code]

  • Parmi les manifestations organisées pour célébrer le 100e anniversaire de Tel Aviv le 15 septembre 2009, un tapis de fleurs créé par un artiste belge, Koen Vondenbusch[7]

Japon[modifier | modifier le code]

À Kitanozaka, KobeKōbe, la pose de tapis de fleurs n'est pas liée à une fête religieuse.

Aulendorf, juin 2010

En Europe[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

À Aulendorf, à l'occasion de la Fête-Dieu

Belgique[modifier | modifier le code]


  • À Louvain, chaque année, le premier week-end de septembre, à l'occasion de la kermesse, la Grand-Place (Grote Markt) est recouverte d'un tapis de bégonias, illustrant un thème particulier
    • 2005 : suite à une erreur administrative, le départ du Grand Prix Jef Scherens avait été programmé sur la Grand-Place au moment où celle-ci devait être couverte de son traditionnel tapis de fleurs ; le bourgmestre, Louis Tobback, proposa un compromis : le tapis représenterait l'ancien coureur cycliste Jef Scherens et le départ de la course serait déplacé de quelques dizaines de mètres[10].
    • 2006 : les droits de l'homme et Amnesty International
    • 2007 : 200e anniversaire du corps des sapeurs-pompiers de la ville[11]
    • 2008 :…
    • 2009 : hommage au peintre primitif flamand Rogier van der Weyden, à l'occasion de l'ouverture de « M », le nouveau musée de Louvain
  • À Moorsel, un tapis de fleurs, illustrant une scène typique du temps passé, est réalisé à l'occasion de la fête annuelle ou « Pikkeling » qui se tient le dernier week-end de juillet.
  • Seneffe : le dernier week-end d'août, le plus grand tapis de fleurs de Wallonie est installé dans la cour du château de Seneffe[12],[13]. En 2011, un effet 3D est obtenu depuis la terrasse du balcon[14].
Tapis de fleurs de Burela en 2007

Espagne[modifier | modifier le code]

La Fête-Dieu est l'occasion de festivités avec tapis de fleurs et procession

France[modifier | modifier le code]

Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

voir aussi galerie de photos ci-dessous

Les tapis de fleurs, en italien infiorata, le plus souvent élaborés à l'occasion de la Fête-Dieu, sont une tradition née à Rome dans la première moitié du XVIIe siècle et particulièrement répandue dans le Latium et en Ombrie.

  • À Bolsena où aurait eu lieu, en 1263, le miracle à l'origine de la Fête-Dieu.
  • À Civita di Bagnoregio, pour la fête de San Donato de Ripacandida le 17 août, le sol de l'église est décoré de tableaux de pétales de fleurs et de feuilles de plantes indigènes.
  • Farnatella, Sienne
  • Gênes, Euroflora[19], une des plus grandes expositions florales du monde qui se tient tous les cinq ans dans la ville, est parfois le lieu de tapis de fleurs
  • À Genzano di Roma, le week-end qui suit la Fête-Dieu, les rues et la montée vers la cathédrale sont recouvertes d'un tapis de fleurs reproduisant des chefs d'œuvre de la peinture. Le week-end précédant la fête est celui de l'infiorata des enfants.
  • À Itri[20], le jour de la Fête-Dieu, la via della Repubblica est couverte de tapis de fleurs reproduisant des images sacrées et des vues de la ville, comme le château ou les églises ; à la fin de la journée, la procession passe sur ces tapis.
  • Marino, le 11 juin à l'occasion de la fête de Saint Barnabé.
  • Noto[21]
  • À Spello, où l'infiorata a aussi lieu à la Fête-Dieu, le Museo delle Infiorate évoque l'histoire de cette tradition et montre des photos de tapis de fleurs en Italie, ainsi qu'à Bruxelles et à Bethléem.
  • Torgiano[22]
  • Tuoro sul Trasimeno
  • À Genazzano, chaque année le premier dimanche du mois de juillet.
Spycimierz, Pologne, 11 juin 2009

Pologne[modifier | modifier le code]

À Spycimierz, les rues de la ville sont décorées de tapis de fleurs sur le trajet de la procession de la Fête-Dieu.

Portugal[modifier | modifier le code]

À Póvoa de Varzim, le 2e dimanche de Pâques, se déroule la procession de Notre-Dame de l'Exil (Senhora do Desterro) dans les rues du quartier de Bairro Norte, décorées de tapis de fleurs.

République tchèque[modifier | modifier le code]

À Prague (Old Town Square ), début septembre 2010 est installé un tapis de fleurs sur le thème de l'Europe, du même paysagiste que celui de la grand-place de Bruxelles, mais de plus petite dimension[23].

En Océanie[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

À Christchurch, le sol de la cathédrale est recouvert d'un tapis de fleurs à l'occasion du festival des fleurs[24].

Sources et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :