Fleur double

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Variété à fleurs doubles d'impatiens walleriana.

En botanique, l'expression « fleur double » désigne les variétés de plantes dont les fleurs comptent de très nombreux pétales, leur nombre pouvant être largement supérieur au nombre caractéristique de l'espèce en question. Ces pétales surnuméraires proviennent de la transformation d'étamines[1].

Le caractère « fleur double » s'exprime dans le nom scientifique des variétés par l'abréviation fl. pl. (flore pleno, qui signifie « pleine floraison »[2]). C'est la première anomalie qui ait été documentée chez les fleurs et l'un des caractères parmi les plus populaires de nombreuses plantes ornementales, telles la rose, le camellia et l'œillet.

Les cultivars à fleurs doubles sont en général stériles, et doivent donc être propagés par voie asexuée, par boutures, greffes, etc. Dans les rares cas où ces plantes produisent des graines, la descendance n'est pas uniforme pour la caractère « fleur double ».

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Genes for unusual 'flower within a flower' are identified by UCSD scientists » (consulté le 20 novembre 2012).
  2. (en) William Thomas Stearn, Botanical Latin , Timber Press,‎ 2004 (ISBN 0881926272), p. 355.