The London Gazette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
London Gazette, page principale de l'édition datée du lundi 3 - 10 septembre 1666, traitant du Grand incendie de Londres.
The London Gazette, page principale de l'édition datée du lundi 3 - 10 septembre 1666, traitant du Grand incendie de Londres.

The London Gazette (La Gazette de Londres, en anglais) est le plus vieux journal britannique existant. Publié pour la première fois le 7 novembre 1665 [1] , la Gazette a depuis paru sans discontinuer. Cette publication est le journal officiel du Royaume-Uni, et a donc l’obligation de publier certains textes de loi. La London Gazette n'est pas un journal conventionnel en ce sens qu'elle ne couvre pas les événements médiatiques habituels et a une diffusion assez restreinte.

Historique[modifier | modifier le code]

The London Gazette fut fondée pendant la Restauration anglaise par Henry Muddiman. Ce dernier avait entamé sa carrière de journaliste dès l'interrègne, et avait été nommé rédacteur du Parliamentary Intelligencer, l'organe officiel du Long Parlement. En 1666, Muddiman avait lancé The Oxford Gazette, qui proposait une sélection de nouvelles sur la cour royale, laquelle était alors réfugiée à Oxford pour échapper à la pestelondonienne. Une fois la cour revenue au palais de Whitehall, c'est donc fort logiquement qu'il enchaîna avec The London Gazette. Bien que les publications de Henry Muddiman soient les premiers compte-rendus réguliers d'informations du pays, elles ont encore peu en commun avec les journaux modernes : les écrits manuscrits du journaliste étaient en effet envoyés par la poste aux abonnés, sans qu'aucune version imprimée ne soit proposée à la vente au grand public. Il fallut, pour cela, attendre The Athenian Mercury.

Depuis 1996, The London Gazette est publié par The Stationery Office.

Aujourd’hui[modifier | modifier le code]

À l’heure actuelle, la The London Gazette est publiée tous les jours à l'exception du samedi, du dimanche et des jours fériés.

Sont notamment publiés : la sanction royale (Royal Assent) aux lois du Parlement du Royaume-Uni et aux lois du Parlement écossais ; les nominations à certains offices publics ; les changements de nom ; les changements d'armoiries ; les proclamations royales ; l'insolvabilité d'entreprises ou de personnes.

Autres journaux officiels du Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Les autres journaux officiels du Royaume-Uni sont The Edinburgh Gazette et The Belfast Gazette.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« 1 published on the 7 November 1665 », sur www.london-gazette.co.uk

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]