Arleux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arleux
Mairie d'Arleux
Mairie d'Arleux
Blason de Arleux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Douai
Canton Arleux
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Douaisis
Maire
Mandat
Patrick Masclet
2014-2020
Code postal 59151
Code commune 59015
Démographie
Gentilé Arleusiens
Population
municipale
3 013 hab. (2011)
Densité 271 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 16′ 51″ N 3° 06′ 25″ E / 50.2808333333, 3.10694444444 ()50° 16′ 51″ Nord 3° 06′ 25″ Est / 50.2808333333, 3.10694444444 ()  
Altitude Min. 32 m – Max. 71 m
Superficie 11,10 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Arleux

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Arleux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arleux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arleux

Arleux est une commune française, située dans le département du Nord en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Arleux est situé au cœur de la vallée de la Sensée, à la croisée de deux canaux, le canal du Nord et le canal de la Sensée.

Communes limitrophes d’Arleux
Estrées Estrées Cantin
Palluel Arleux Brunémont
Palluel Palluel Oisy-le-Verger Brunémont

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Croisement du canal du nord et de la Sensée

Le port fluvial se situe sur le canal du Nord juste avant la jonction de ce dernier avec le canal de la Sensée. Situation intéressante car cela permet aux navigants de se rendre rapidement aux grandes villes de la région Nord-Pas-de-Calais (Arras, Cambrai, Douai, Valenciennes…).

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Voie de communication et transport[modifier | modifier le code]

Les villages attenants à Arleux sont :

Une ligne de chemin de fer reliant Douai et Cambrai passe par la commune d'Arleux et s'arrête en gare d'Arleux

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Arleux au XVIe siècle dans l'Album de Croÿ dessiné par Adrien de Montigny

Arleux comprenait un château fort, qui fut pris par les Français en 1645.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Arleux dans son canton et son arrondissement

Tendance politique[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1971 février 1995 Émile Beauchamp PCF Conseiller général du canton d'Arleux (1973-1995)
mars 1995 juin 1995 Ferdinand Binet PCF Conseiller général du canton d'Arleux (1995-1996)
juin 1995 en cours Patrick Masclet UMP Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais,
Vice-président de la communauté d'agglomération du Douaisis
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Plans d'eau et étangs d'Arleux

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 3 013 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 535 1 460 1 636 1 839 1 744 1 755 1 721 1 685 1 557
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 528 1 660 1 640 1 675 1 688 1 723 1 686 1 682 1 723
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 639 1 580 1 738 1 264 1 622 1 724 1 657 1 789 1 800
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
1 961 2 214 2 225 2 605 2 656 2 567 2 452 2 467 2 935
2011 - - - - - - - -
3 013 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Arleux en 2007 en pourcentage[3].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,6 
90 ans ou +
1,5 
4,7 
75 à 89 ans
9,5 
13,5 
60 à 74 ans
16,5 
23,3 
45 à 59 ans
21,3 
20,5 
30 à 44 ans
18,8 
17,8 
15 à 29 ans
15,5 
19,5 
0 à 14 ans
16,9 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage [4].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 


Santé[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Arleux fait partie de l'académie de Lille.

Sports[modifier | modifier le code]

ArleuxSports, FootBall Ligue 2

Média[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Arleux a fait de la culture de l'ail une spécialité [5].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Nicolas, église romane du XIIe siècle, partiellement détruit pendant la guerre en 1917et reconstruit en 1920. Son buffet d'orgue date de 1753 et est classé monument historique[6]
  • En 1870 la Verrerie Delchambre est recensée au pont de la Redoute reprise en 1907 par les Verreries d'Arleux et de Rambouillet dont le siège social était 69 Rue Malesherbes à Paris. En 1925 un générateur d'acétylène est installée. Sur le même site au 670 Rue André Joseph Leglay la Verrerie Vve Guyot et Cie est en activité entre 1883 et 1906.
  • Le monument aux morts d'Arleux commémore les soldats et victimes de 6 guerres: 1870, 1895 (Madagascar), 1914-18, 1939-45, Algérie et Indochine. Le monument, une stèle au poilu commbattant et décorée avec une Croix de Guerre, du sculpteur Laoust, porte également une plaquette commémorant 50 ans de libération[7].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Nées à Arleux[modifier | modifier le code]

Liées à Arleux[modifier | modifier le code]

  • Camille Corot, peintre, y loue une ferme pendant l'été 1871 et peint les paysages des environs d'Arleux.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Arleux (59) Nord-France.svg

Les armes d'Arleux se blasonnent ainsi : « D'argent aux trois tours de gueules. »

Folklore[modifier | modifier le code]

Les géants Grind' Batiche et Henriette la Porteuse d'Ail

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]