Wandignies-Hamage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wandignies-Hamage
Abbaye d'Hamage
Abbaye d'Hamage
Blason de Wandignies-Hamage
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Douai
Canton Marchiennes
Intercommunalité Communauté de communes Cœur d'Ostrevent
Maire
Mandat
Jean-Michel Sieczkarek
2014-2020
Code postal 59870
Code commune 59637
Démographie
Gentilé Wandinamageois
Population
municipale
1 254 hab. (2011)
Densité 199 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 24′ 01″ N 3° 18′ 55″ E / 50.4002777778, 3.31527777778 ()50° 24′ 01″ Nord 3° 18′ 55″ Est / 50.4002777778, 3.31527777778 ()  
Altitude Min. 15 m – Max. 21 m
Superficie 6,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Wandignies-Hamage

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Wandignies-Hamage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wandignies-Hamage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wandignies-Hamage

Wandignies-Hamage est une commune française, située dans le département du Nord (59) en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Wandignies-Hamage dans son canton et son arrondissement

Situation[modifier | modifier le code]

La commune de Wandignies-Hamage est située au cœur du Parc Naturel Régional de Scarpe-Escaut. Située sur les bords de la Scarpe, elle est également traversée par un affluent artificiel (afin de réguler le niveau d'eau) de la Scarpe : la Traitoire. Faisant partie du Canton de Marchiennes, le village est constitué de deux anciens villages distincts Wandignies et Hamage.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Wandignies-Hamage
Marchiennes Warlaing
Rieulay Wandignies-Hamage Hélesmes
Fenain Erre Hornaing

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Le village repose sur une ancienne abbaye bénédictine dont il ne reste aujourd'hui que des vestiges.
  • Le village possédait aussi une usine de produits en faïence de luxe, sous la marque "Saint Amand et Hamage Nord", ouverte en 1896 et fermée en 1952. L'usine a employé jusqu'à 700 personnes et la qualité de sa faïence est toujours reconnue aujourd'hui.
  • Article détaillé : Céramique de Saint-Amand-les-Eaux.

Héraldique[modifier | modifier le code]

armes de Wandignies-Hamage

Les armes de Wandignies-Hamage se blasonnent ainsi : "D'or à une escarboucle de sable, chargée en coeur d'un rubis de gueules." [2],[3]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Wandenies (1125), Wandigeis (1185), Wandengies (1211).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 André Noé    
mars 2008 mars 2014 Érich Frison    
mars 2014 en cours
(au 3 avril 2014)
Jean-Michel Sieczkarek[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 254 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
307 575 633 713 764 809 806 893 932
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 006 1 011 1 009 955 935 960 935 897 1 082
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1 158 1 135 1 014 1 076 1 065 1 013 1 012 1 008 1 055
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011 -
1 013 1 016 1 070 1 114 1 123 1 187 1 196 1 254 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Wandignies-Hamage en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,5 
4,2 
75 à 89 ans
6,5 
13,5 
60 à 74 ans
13,5 
22,2 
45 à 59 ans
22,2 
23,6 
30 à 44 ans
19,9 
15,2 
15 à 29 ans
17,4 
21,2 
0 à 14 ans
19,9 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d'entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Wandignies-Hamage
Zone d'emploi
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d'activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Wandignies-Hamage
Zone d'emploi
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[9]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

voie verte de la Plaine de la Scarpe

L’abbaye bénédictine de Wandignies-Hamage a été fondée sur la rive droite de la Scarpe vers 625-639 .Il s'agissait d'un monastère de religieuses, voué à Saint Pierre et Sainte Eusébie et qui devint bénédictin un peu après l'an 1000. Des fouilles sont entreprises à partir de 1991. Le sol naturel est surmonté d’une couche de 10 à 25 cm de terres noires d’époques mérovingienne et carolingienne. Durant le VIIIe siècle, le fossé primitif est comblé pour faire place à un long bâtiment en bois, de 13m sur 10m, avec sol en terre battue. À proximité s’organisent différents espaces avec foyers, latrines, four domestique. Le matériel mis au jour est riche, comprenant une forte proportion de vaisselle de table, dont des bols avec inscriptions.

À partir du IXe siècle, les bâtiments s’organisent de manière très régulière selon un plan orthogonal, avec un cloître en bois et un premier édifice en pierre de 30 m sur 14 m: il s’agit là de l’église abbatiale.

Monnaies découvertes :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source: Cassini
  2. source: le généalogiste fou
  3. http://www.newgaso.fr/lecture_fiche_commune.php3?page=f59637
  4. « J-M Sieczkarek élu maire, E. Frison ne reçoit qu’une voix », L'Observateur du Douaisis, no 586,‎ 3 avril 2014, p. 14
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  7. « Évolution et structure de la population à Wandignies-Hamage en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  9. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 10 janvier 2010