Liste de saints patrons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un saint patron est le saint protecteur d'une personne (généralement de même prénom) ou d'un groupe particulier. Dans ce cas, il peut s'agir d'une paroisse, d'une communauté religieuse, d'une localité, d'une région, d'un pays, d'une corporation, d'une profession... Ce type de vénération est principalement partagé par les catholiques, les orthodoxes et, dans une certaine mesure, la communion anglicane. La plupart des cultes protestants réprouvent cette pratique. Pour les Serbes orthodoxes, il existe aussi un saint patron protecteur pour la famille, fêté le jour de la fête du saint, selon le calendrier julien. On appelle cette tradition la slava.

Voir aussi l’article sur le patron à Rome.

Professions[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Continents[modifier | modifier le code]

Pays[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Patrons secondaires, selon les cultes anciens restaurés dans l'Antiphonale monasticum tome V (2008)[5], précisés par le terme In Gallia :
sainte Geneviève, défenderesse de Paris et promotrice de la conversion du roi Clovis (3 janvier) ; saint Remi, évêque de Reims, célébrant du baptême de Clovis (14 janvier) ; sainte Bathilde, reine des Francs, puis moniale (30 janvier) ; sainte Clotilde, reine des Francs et épouse de Clovis (4 juin) ; sainte Radegonde, reine des Francs, puis moniale (13 août) ; saint Louis, roi de France (25 août)

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Amérique du Sud[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Burkina Faso: Notre Dame de Yagma

Asie[modifier | modifier le code]

Océanie[modifier | modifier le code]

Régions et villes[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Autriche[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

De plus, les communes espagnoles sont subdivisées en paroisses civiles, issues de paroisses historiques, qui possèdent chacune un saint patron.

France[modifier | modifier le code]

Grèce[modifier | modifier le code]

Liban[modifier | modifier le code]

Suisse[modifier | modifier le code]

Armée française[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]