El Puerto de Santa María

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El Puerto de Santa María
Blason de El Puerto de Santa María
Héraldique
Drapeau de El Puerto de Santa María
Drapeau
Le Château de San Marcos
Le Château de San Marcos
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Flag Cádiz Province.svg Province de Cadix
Comarque Bahía de Cádiz
District judic. El Puerto de Santa María (Municipio)
Budget 90 592 622 37 € [1] (2005)
Maire
Mandat
Enrique Moresco García (PP)
2007-2011
Code postal 11 500
Distance de Madrid 651 km
Démographie
Gentilé Porteños.
Population 83 101 hab. (2006)
Densité 522 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 35′ 49″ N 6° 13′ 39″ O / 36.5969, -6.22755 ()36° 35′ 49″ Nord 6° 13′ 39″ Ouest / 36.5969, -6.22755 ()  
Altitude 6 m
Superficie 15 934 ha = 159,34 km2
Rivière(s) Guadalete
Bordée par l'Océan Atlantique
Divers
Saint patron Virgen de los Milagros (8 septembre)
Localisation
Localisation de El Puerto de Santa María

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
El Puerto de Santa María

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
El Puerto de Santa María
Liens
Site web www.elpuertosm.es

El Puerto de Santa María est une ville d’Espagne, dans la province de Cadix, communauté autonome d’Andalousie.

Géographie[modifier | modifier le code]

El Puerto de Santa María se situe sur la côté Atlantique de l’Andalousie, dans la baie de Cadix ; et au Sud de la Sierra de San Cristóbal. Elle est voisine des communes de Sanlúcar de Barrameda (carretera A-2002), Jerez de la Frontera, Rota, Puerto Real, et Cádiz au travers de la baie. Avec près de 22 km de côtes, El Puerto de Santa Maria se caractérise par ses 16 km de plages, toutes de sables fins et plus de 3 200 heures de soleil à l’année.

Population[modifier | modifier le code]

Il y a environ 90 000 personnes résidant toute l’année à El Puerto de Santa Maria. On les appelle les « Portuenses ». Avec l’été et les touristes, la population locale augmente fortement lors des mois de juillet et août. En effet, grâce à sa situation idéale pour les vacanciers cherchant soleil et plages, ainsi qu’à son charme typiquement andalou, il n’est pas rare de croiser quelques touristes venant du nord de l’Europe ou même d’Espagne. Beaucoup d’habitants de Madrid, Séville ou des grandes villes d’Andalousie possèdent des résidences secondaires à El Puerto de Santa Maria et ses alentours.

Administration[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à El Puerto de Santa María[modifier | modifier le code]

Monuments remarquables[modifier | modifier le code]

Les arènes
  • Château de San Marcos
  • Ancien hôpital de San Juan de Dios
  • Ancien marché au poisson (Appelé aussi Resbaladero)
  • Grande église prieurale
  • Ancien monastère de la Victoria
  • Site archéologique et château de Doña Blanca
  • Palais de Villarreal y Purullena (XVIIIe siècle), où est basée la Fondation Luis Goytisolo

Économie[modifier | modifier le code]

De très nombreuses bodegas (caves) de vin de Xérès sont disséminées un peu partout dans la ville et constituent l'un des piliers de l'économie locale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Ministère espagnol des administrations publiques.

Sur les autres projets Wikimedia :