Alcaraz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lucas Alcaraz.
Alcaraz
Blason de Alcaraz
Héraldique
Mairie de la commune
Mairie de la commune
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-La Manche Castille-La Manche
Province Albacete
Comarque Sierra de Alcaraz
Maire Vicenta Rozalén Martínez (PSOE)
Code postal 02300
Démographie
Gentilé Alcaraceño, ña
Population 1 585 hab. (2011)
Densité 4,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 40′ 00″ N 2° 29′ 00″ O / 38.666667, -2.483333338° 40′ 00″ Nord 2° 29′ 00″ Ouest / 38.666667, -2.4833333  
Altitude 962 m
Superficie 37 053 ha = 370,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Alcaraz

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Alcaraz

Alcaraz est une commune d'Espagne de la province d'Albacete dans la communauté autonome de Castille-La Manche.

Géographie[modifier | modifier le code]

La place principale d'Alcaraz

Situé à l'extrémité nord de la montagne qui donne son nom, Alcaraz est le chef-lieu de la comarque. La ville est située sur ​​le versant oriental d'une colline à 962 m d'altitude au milieu entouré par le mont de San Cristóbal, le mont du Château (1028 m) à l'Ouest, et le mont de Santa Bárbara (1091 m).

Parmi les cours d'eau se trouvant sur le territoire communal figurent : la rivière Alcaraz (au Sud de la ville) ainsi comme la rivière du Piojo (au Nord), affluent de l'Horcajo. Tous deux ensemble forment ensuite le Guadalmena, affluent du Guadalmena, qui est affluent du fleuve Guadalquivir.

La commune comprend les hameaux de Canaleja, El Cepillo, Escondite, Escorial, El Horcajo, La Hoz, El Jardín, La Mesta, Sabinas de Pinilla et Solanilla. Elle est adjacentes aux communes de Bogarra, Paterna del Madera, Peñascosa, Salobre, Vianos et Villapalacios.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Comme dans la plupart des villes du sud de la province d'Albacete, la population a augmenté de manière significative dans la première moitié du XXe siècle, atteignant son apogée en 1950, puis a diminué très fortement, jusque dans les années 1980. Depuis lors, avec de légères fluctuations, la population est stable, généralement sans atteindre les deux mille habitants.


Developpement de la population
1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1981 1991 1996 2001 2010
4.501 5.405 4.879 5.279 5.864 6.132 4.771 2.775 1.808 2.087 1.799 1.740 1.642

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Culture[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Réseau de communications: La route N-322 de Albacete a Bailén communique la ville avec la capitale de la provincie. Il y avait aussi un chemin de fer jusqu'à Albacete, car la section andalouse n'a jamais été finie.