Mataró

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mataró
Blason de Mataró
Héraldique
Drapeau de Mataró
Drapeau
Image illustrative de l'article Mataró
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Catalogne
Province Barcelone
Comarque Maresme
Maire
Mandat
Joan Mora i Bosch [1] (CiU)
2011 > (2015)
Code postal 08301-08304
Démographie
Gentilé Mataroní, mataronina
Population 121 749 hab. (2009)
Densité 5 404 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 32′ 00″ N 2° 27′ 00″ E / 41.53333333, 2.45 ()41° 32′ 00″ Nord 2° 27′ 00″ Est / 41.53333333, 2.45 ()  
Altitude 28 m
Superficie 2 253 ha = 22,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

Voir sur la carte administrative de Catalogne
City locator 14.svg
Mataró

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Mataró

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Mataró
Liens
Site web www.mataro.cat
plage de Mataró

Mataró est une commune de la province de Barcelone, en Catalogne, en Espagne, de la comarque de Maresme

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située en bord de mer Méditerranée, près des montagnes de la Serralada littoral et à moins de 30 km de Barcelone avec laquelle elle est reliée par une autoroute.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de la ville de Mataró remontent à l'époque romaine, sous le nom d'Iluro. L'héritage précieux de cette époque se manifeste par la Villa romaine Torre Llauder, de la fin du premier siècle av. J.-C..

On peut faire un parcours à travers son histoire, de l'ancienne Iluro romaine, et trouver en même temps du baroque, des influences architecturales coloniales et un témoignage remarquable de l'art moderniste grâce à un de ses représentants les plus importants : l'architecte Josep Puig i Cadafalch originaire de Mataró.

La première ligne des chemins de fer construite dans la péninsule ibérique fut une courte ligne reliant Barcelone à Mataró et mise en service en 1848.

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Mataró est une ville industrialisée de quelque 121 749 habitants.

Son essor économique est marqué à partir des années 60 par la construction de véhicules (camions et autocars) de marque Pegaso.

Un appel d'offre eut lieu au niveau européen afin que les meilleurs ingénieurs participent à l'élaboration d'une usine d'un nouveau concept avec des chaînes robotisées.

Parmi les ingénieurs qui ont marqué cette aventure, l'espagnol André Fadda, le français Michel Cousin et l'italien Primo Fiotelli. Depuis cette époque, la ville n'a cessé de progresser et les entreprises de s'implanter.

Mataró est aujourd'hui une ville pouvant se vanter d'avoir une zone industrielle formidable.

Une usine du groupe Procter & Gamble y est implantée.

Principaux secteurs d'activité[modifier | modifier le code]

Textile et confection, Commerce et réparation, Construction, Agriculture (florale)

Culture et lieux[modifier | modifier le code]

Mataró est également un centre culturel important dans la comarque du Maresme, dont elle est la capitale. Il y a deux musées et un parc, le Parc Central ; ce dernier est très grand et dispose de zones pour les enfants et la famille. Le centre est composé de rues piétonnes, la Riera et la rue Barcelona constituent la principale zone marchande de la ville. Il y a aussi un centre commercial, le Mataró Park, à côté de l'hôpital. Dernièrement, cette ville a connu un net accroissement de sa population, ce qui a engendré la naissance d'un nouveau quartier avec des appartements modernes : La Via Europa.

En juillet, la ville connaît une période de fête, Les Santes. Il y a alors beaucoup de concerts gratuits et des activités pour la famille et les enfants. On fait des défilés et des animations avec les gegants (géants), des grosses figures de papier mâché qui représentent des personnes importantes dans le passé de la ville. Ces gegants s'appellent Robafaves, Geganta, Maneló et Toneta. Portés par des hommes, ces géants dansent dans les rues de la ville au son de la musique que jouent les groupes. Il y a aussi les Momerotes, des figures de vaches qui ont du feu aux cornes et les Diablesses, des jeunes filles avec un vêtement de diable qui font du feu en roulant. Pendant les Santes a lieu le Correfoc, un itinéraire nocturne dans les rues sous le signe du feu. Après, il y a la Ruixada (l'arrosage), où le public se rafraîchit, arrosé avec de l'eau en écoutant de la musique au Parc Central. Les gens n'hésitent généralement pas à s'y mouiller en pleine nuit pour l'occasion.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Maires depuis 1835[modifier | modifier le code]

Alcaldes mandat
Joan Mora i Bosch[2] 2011>(2015)
Joan Antoni Baron Espinar 2004-2011
Manuel Mas i Estela 1983-2004
Joan Majó Cruzate 1979-1983
Francisco Salas Moret 1977-1979
Francisco Robert Graupera 1973-1977
Antonio Marti Coll 1972-1973
Pedro Crespo Gil 1955-1972
Emilio Albo Franquesa 1952-1955
Antonio Cabot Bover 1948-1952
Jose de C. Tuñí 1948-1850
Joaquín Boter de Palau 1946-1948
José Martí Pascual 1940-1946
Juan Brufau Cusidó 1939-1940
Ramón Molist Valls 1937-1939
Salvador Cruixent Rovira 1936-1937
Juan Masriera Sans 1935-1936
Jose Mª Fradera Puyol 1935-1935
Juan Novellas Mora 1934-1935
Salvador Cruxent i Rovira 1934
Jaume Llavina Cot 1933-1934
José Rabat Simón 1933
José Abril Argemí 1931-1933
Enrique Arañó Rodón 1930-1931
Antonio de Palau y de Simón 1925-1930
Joaquín Boter Marti 1923-1925
Enrique Arañó Rodón 1925-1923
Joaquín Capell Vidal 1920-1925
José Mª Fradera Pujol 1918-1920
Jose Soler Moreu 1918
Jose Mª Fradera Pujol 1917-1918
Rafael Carreras Carbones 1916-1917
Emilio Araño Rosell 1912-1915
Angel Fábregas Sabater 1909-1911
Emilio Araño Rossell 1906-1909
Antonio Sans Coy 1902-1905
Emilio Cabañes Rabassa 1899-1901
Antonio Sans Coy 1897-1899
Emilio Cabañes Rabassa 1895-1897
José Barba Rogés 1894-1895
Antonio Sans Coy 1893-1894
Merchor Camín López 1890-1893
Marcelino Roca Arenas 1889-1890
Jaime Juliá Ferrán 1887-1889
Marcelino Roca Arenas 1886-1887
Joaquín de Palau de Castellar 1884-1886
Marcelino Roca Arenas 1883-1884
Jose Subiñá Martí 1881-1883
Jaime Recoder de Pons 1879-1881
José Agustí Vilardebó 1877-1879
Peligrín Gallifa 1875-1877
José García Oliver 1874-1875
Jose Abadal 1873-1874
Mariano Espín 1872-1873
José García Oliver 1870-1872
Manuel de Sisternes 1869-1870
Mariano Espín 1869
Joaquin Llobet 1868-1869
Antonio Gualba 1867-1868
Pompeyo Serra 1865-1867
José Pineda 1863-1865
Juan de la C. Palau 1862
Luis Mª.Moceda 1860-1862
Manuel Serra 1859-1860
José C. De Tuñí 1856-1858
Manuel de Sisternes 1854-1856
Juan Viñas Feliu 1854
Desiderio Recoder 1852-1854
Melchor de Palau 1850-1852
Domingo Martí Ramón 1847-1848
Joaquín Martí Andreu 1846-1847
Antonio Borrás 1844-1846
Juan Camín 1843-1844
Bruno Martí 1842-1843
José de Caralt 1841-1842
Antonio Boter Llauder 1839-1841
Jose A. Pera de Jordi 1836-1839
Francisco Viñas 1836
Jose Renter 1835-1836

Jumelage[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Créteil (France) depuis 1991

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]